Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 10:22

L'ALLEE DES BALEINES BIENTÔT REFERENCE CULTURELLE POUR LES RUSSES

Cet article peut être considéré comme une suite logique à "La lance de la Nation" publiée sur ce blog le 30 septembre dernier. "L'Allée des Baleines" est un site de la péninsule de Chukotka, dans l'extrême - orient russe, où ont été disposés, principalement au cours des XIV ème et XVème siècles, des mâchoires, des cränes et d'autres os de grandes baleines franches. Désormais inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, il peut devenir assez vite l'équivalent russe du Stonehenge anglais ou des pyramides égyptiennes. Comme le constate la grande presse américaine (New York Times, Los angeles times), la Chukotka constitue le symétrique écologique de l'Alaska.

Dans le processus de refondation civilisationnelle que connaît la Russie depuis le lancement de l'opération Amba en 1995 (voir le détail dans le document PDF "Terre et Mer" de Mars dernier, téléchargeable à partir de la page d'accueil de mon site "4 continents pour les tigres"), il s'agit d'un paramètre supplémentaire après le Sommet du Tigre de St Petersbourg (Novembre 2010) et les conséquences de celui - ci.

Le site fut "découvert" par des archéologues soviétiques en 1976, qui publièrent leurs observations de façon très circonstanciée en 1984 (M. Chlenov & I. Krupnik : Whale Alley. A site on the Chukchi Peninsula, Siberia). Puis Jean Malaurie, en août et septembre 1990, dirigea une expédition franco -russe près du Cap Chaplino, où il put admirer à son tour ce qu'il appela la "Delphes de l'Arctique" (voir "Hummocks" T2, 1999, eds. Plon, coll. Terre Humaine, pages 391 - 430, puis "L"Allée des Baleines", eds. Fayard, coll. Mille et une nuits, 2003). Ce site de l'île d'Yttigran aurait été aménagé comme centre idéologique et religieux d'une puissante union politico - militaire des Inuits d'Asie septentrionale, à la suite d'un mini âge glaciaire et une crise de subsistance. Celle - ci aurait impliqué guerres et migrations en mer des Tchouktches et en mer de Béring. Les Inuits, dont les communautés ne comptaient pas plus d'une cinquantaine de personnes, chassaient surtout le morse avant le VIIIème siècle. Par la suite, ils durent se réorienter vers la chasse à la baleine franche, nécessitant des groupes de chasseurs de 30 à 60 personnes et donc des alliances mutualistes entre communautés. Voir le détail dans l'article richement illustré de Evgeniy Basov & Derek Lambie, dans le Siberian Times de ce jour. "Welcome to Siberia's answer to Stonehenge or the Pyramids".

E.Basov, photographe et coauteur de l'article, habite lui même au Nord de la Péninsule, à Anadyr, ville nichée au fond du golfe du même nom dont le cap Navarin constitue la pointe sud. C'est à proximité de ce cap qu' au début des années 1960, des scientifiques russes pensent avoir observé quelques rhytines de Steller, animaux géants officiellement éteints depuis la deuxième moitié du XVIIIème siècle (Berzin A.A., Thikomirov C.A., Troïnin V.I. 1963. Priroda 8, 73 - 75). Dans "Steller's sea cows: past, present and future" (document PDF daté du 16 avril dernier), je m'interrogeai, notamment, sur la possibilité de l'existence ancienne d'une "Allée des Rhytines"... (voir aussi "Un tigre peut féconder l'Océan", publié sur ce blog le 21 avril dernier).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens