Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 08:29

Article actualisé le 25 septembre

ARRIVANT APRES LA BATAILLE, LES AMERICAINS VEULENT ÊTRE SUR LA PHOTO DES VAINQUEURS. Dans une gesticulation politico - médiatique qui leur est coutumière, les Américains ont décidé de "sauver les tigres sauvages" : (sic!), alors que d'autres ont d'ores et déjà fait l'essentiel du travail et approfondissent celui - ci (voir par exemple sur ce blog le 21 Août dernier, "2000 - 2030 : bref bilan d'étape"). Ils ciblent l'Inde (dont les populations sont très nettement moins menacées qu'au début du siècle) à laquelle ils proposent une assistance technique, et la Chine, qu' ils veulent sermonner. A la fin des années 2000, j'avais précisé qu'il existait 4 pôles (Europe, Etats - Unis, Russie & Asie centrale, Chine) dont la politique générale vis à vis de leurs grands félins captifs respectifs aurait des conséquences décisives sur l'Avenir de l'espèce (1. "Au Royaume du tigre... en batterie". Lettre de la SECAS 53, Jardin des Plantes, Printemps 2008, 19 - 21. 2. "La croisée des chemins. Etats - Unis, Europe, Russie, et leurs grands félins captifs". Lettre de la SECAS 55, Jardin des Plantes Automne 2008, 16 - 17). Depuis lors, si la Russie a su prendre le tigre par les moustaches, entraînant la Chine dans son sillage, Europe et USA sont restés les principales plaques tournantes du trafic de grands félins en pièces détachées dans le Monde, en lien notamment avec une politique meurtrière de leurs zoos et parcs (à de rares exceptions près, comme le Parc des Félins, dans le Pas de Calais), prenant appui sur une idéologie de la pureté raciale fondée sur une doxa scientifique absurde et infondée (voir sur ce blog le 26 juin dernier "Les écailles commencent à tomber des yeux"). Des pôles de trafic d'une ampleur presque comparable existent également en Thaïlande depuis des décennies, et en Afrique du Sud depuis quelques années (voir à ce sujet, sur ce blog le 27 janvier dernier, "Salopards et apprentis sorciers"). L'Histoire tranchera, établissant les réalités et faisant litière de la propagande.

Voir (pour L'INDE) : 1.The HansIndia, hier. "Save Indian tigers get a technology twist". 2. The Asian Age, hier. "Now US technology can help track and protect Indian tigers". 3. CIOL, ce jour. Sonal Desaï : "Project Tiger gets US support".

Voir (pour la CHINE) : 1. Seattle Pi, hier. Joet Cornelly. "Saving the few wild tigers left in the world : A talking point for Obama and Xi?" 2. Prweb, ce jour. "Tiger Groups urge President Obama to raise tiger trade issue with China's President Xi Jin Ping".

Précisions au 25 septembre : Les 14 associations (occidentales et indiennes) demandent à Obama d'intervenir auprès de Xi, alors que celui - ci est aux Etats - Unis pour 6 jours, sur le trafic des tigres en pièces détachées, et sur l'augmentation, ces dernières années, du nombre de "fermes" (élevages de grands félins en batterie) en Thaïlande, Laos, Vietnam, et l'extension de certaines des fermes existantes en Chine. Elles redonnent, une fois encore, le nombre totalement erroné de 3200 tigres sauvages dans le Monde (ces animaux sont officiellement environ 2800 en Inde et Russie seules - ces chiffres constituant eux mêmes des sous - estimations). The Times of India, 25 septembre. Vijay Pinjarkar, TNN. "Greens want Obama to press Xi on Tiger protection".

NAGPUR: With China being the main consumer market for tiger parts and products, a group of leading wildlife conservationists from India and other tiger-bearing countries have moved US President Barack Obama to pursue Chinese President Xi Jinping, who is at present on a six-day visit of the US.

The signatories to the memorandum include Carole Baskin, Adam Roberts, Belinda Wright, Debi Goenka, Kedar Gore, Sally Case, David Shepherd, Debbie Banks, Iris Ho, Sean Carnell, Kishor Rithe, Simon Clinton, Harshwardhan Dhanwatey, Vicky Flynn, and Biswajit Mohanty. The conservationists have lauded Obama for his fight against poaching and trafficking crisis sweeping across Africa, threatening the survival of an estimated 4.20 lakh elephants and 25,000 rhinos.

Given that there are fewer than 3,200 wild tigers remaining across Asia, the conservationists have appealed to the US President that they too urgently receive the highest levels of political and financial investment to end the demand that is making them worth more dead than alive. One of the most critical threats to the survival of wild tigers is trade in their meat, skin and bones to satisfy demand driven by wealth, rather than health − for high-status food, drink, home decor and even investment assets, they pointed out.

"This demand is fuelled by a marked increase in tiger farms in China, Laos, Vietnam and Thailand, where tigers are intensively bred for trade in their parts and products. China alone claims to house more than 5,000 tigers on farms," they said.

China is the main consumer market for tiger parts and products and China's state forestry administration has grown demand by supporting the expansion of tiger farms, allowing legal trade in skins from farmed tigers and approving farm wineries that make tiger-bone wine.

Those actions have stimulated consumer interest in tiger products from all sources, undermining law enforcement, incentivizing poaching, and facilitating trafficking by organized criminal networks. Tiger-farm investors continue to push hard for full legalization of trade in tiger bones — the very trade China banned in 1993 because it threatened the survival of wild tigers.

"If trade were legalized, it would unleash a devastating demand that could quickly wipe out the last wild tigers, as the bones of wild tigers are far more valuable than those from captive tigers. In order to ensure that tiger conservation remains a priority for the international community and to end tiger farming and tiger trade, we appeal to you to raise these issues with President Xi," they wrote to Obama.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens