Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 08:26

Jeunes otaries à fourrure en Namibie et baleineaux sur la péninsule de Valdez dévorés vivants par des goëlands : au moins dans le deuxième cas, la survie des baleines franches australes est en question. Certains mammifères marins doivent subir les assauts de "nouveaux" prédateurs : les goélands.

Lors de la réunion de 80 000 otaries à fourrure sur les côtes de la Namibie, ceux - ci ont pris l'habitude d'arracher les yeux des otaries les plus jeunes, afin de désorienter celles - ci puis de les consommer vivantes.

Sur les côtes de la péninsule de Valdez, la mortalité des jeunes de baleines franches australes a substantiellement progressé au cours des 40 dernières années, ce qui semble lié en partie aux assauts des goëlands sur les couples mère / enfant. Les blessures observées concernait 2% des individus avant 1974, et 99% en 2011. Les attaques se succèdent sur les mêmes individus, élargissant et approfondissant les blessures pendant des jours, semaines et mois. Les baleineaux épuisés finissent par s'échouer et mourir. Avant 1974, une dizaine de baleineaux par an mouraient sur les côtes. Depuis le début du siècle, une cinquantaine par an sont concernés, ce qui met en cause l'évolution démographique de la baleine franche australe.

MailOnline, hier. Richard Gray. "Seaguls are eating baby whales alive : birds attack calves when they come to the surface to breathe".

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-3330318/Seagulls-eating-baby-whales-ALIVE-Birds-attack-southern-right-calves-come-surface-breathe.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens