Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 09:00

LA BALEINE - RHYTINE EN RECONQUETE. Cet article est une suite à "Kamtchatka, en toute logique" du 30 septembre. Il fait aussi écho au "Précurseur" du 9 octobre, et à "L'avatar" (dans "La condition humaine" du 13 Avril).

La Baleine grise a des traits communs avec la rhytine. Pour se nourrir, elle excave le fond de l'Océan et aspire ses proies ("Les gens heureux n'ont pas d'Histoire", 16 septembre), faisant d'elle aussi une "vache marine" gigantesque... Mais son long museau l'empêche d'agir de face comme le grand sirénien. Elle doit se coucher sur le côté (droit, la plupart du temps) : du fait de cette pratique, les animaux finissent par perdre l'usage de leur oeil droit avec l'âge (1). Cette baleine fut probablement la cible privilégiée des pêcheurs côtiers de la culture du Pacifique Nord lorsque les rhytines se firent rares, car elle était celle dont la chasse n'exigeait pas d'adaptations trop substantielles par rapport à celle du sirénien géant. Mais le "poisson - démon" des baleiniers européens dut tout de même doucher froid plus d'une fois les pêcheurs amérindiens et asiatiques ("La condition humaine", 13 Avril*). Sa pugnacité fut elle perçue par ceux - ci comme l'expression de la colère d'une rhytine - esprit ? ("Les gens heureux n'ont pas d'Histoire",16 septembre). Nous ne savons pas si des baleines franches cherchèrent occasionnellement à protéger des rhytines ("Kamtchatka, en toute logique", 30 septembre), notamment quand ces dernières étaient suitées. Les baleines grises peuvent l'être en tout cas, à l'initiative de baleines à bosse ("Le coeur a ses raisons", 9 septembre).

La Baleine grise fut éradiquée de l'Atlantique quand la Rhytine l'était dans le Pacifique. Ce cétacé fut extirpé des côtes européennes au Vème siècle, puis des cotes américaines au XVIIIème siècle. Dans le Pacifique, elle fut détruite sur la façade eurasienne par les Japonais entre 1911 et 1933, dans une sorte de blietzkrieg comparable à celui infligé dans le même temps, sur le continent, aux tigres d'Asie centrale, et à ce qu'avaient subi, les rhytines 170 ans auparavant. Sur les côtes américaines, leur population fut divisée au moins par 100. Depuis quelques décennies, elle a commencé à restaurer ses effectifs, qui se situent aujourd'hui entre 20 000 et 30 000. La rhytine, présente dans le seul Pacifique, a connu un destin similaire à celui du rhinocéros laineux, présent dans la seule Eurasie. La baleine grise, présente dans les deux océans, a connu un destin similaire à celui de l'ovibos (boeuf musqué), qui, éradiqué d'Eurasie, a pu survivre en Amérique du Nord. Aujourd'hui, elle réapparaît au Japon, parfois en noyaux familiaux (2) et dans la mer de Laptev (3), mais aussi dans l'Atlantique : en Méditerranée d'une part, sur les côtes namibiennes d'autre part (ce dernier cas constituant le premier historiquement avéré d'une présence de cet animal dans l'Hémisphère Sud, ce qui en dit assez long sur la capacité d'un grand mammifère marin - qu'il soit baleine grise ou rhytine de Steller - à changer radicalement son comportement pour survivre ).

* Au XIXème siècle, dans les lagunes du Sud de la Basse Californie, ou les eaux boueuses et peu profondes étaient utilisées par l'animal à son avantage, les baleiniers déjà décontenancés par l'obligation d'un "mud whaling" constatèrent qu'une baleine grise acculée pouvait se battre avec encore plus de fureur et d'efficacité qu'un cachalot, détruisant des baleinières et blessant gravement de nombreux membres d'équipage. L'animal était qualifié d'hybride de crocodile et de serpent de mer... Et notons également : The Devil Whale name has been attributed to the California gray whale by Japanese whalers. In 1908, a Japanese whaler related stories about hunting gray whales, which he referred to as "Kukekua Kugira" (Devil Whale) due to the difficulty and danger in hunting it. ("Devil Whale", wikipedia).

REFERENCES

1. Mary Nerini : "A review of Gray whale feeding ecology" : chapitre 18, pages 423 - 448, dans : "The gray whale : Eschrichtius robustus. 1984; 600 pages, édité par Mary Lou Jones, Steven L. Swartz, Stephen Leatherwood.

2. Kato H., Kishiro T., Nishiwaki S., Nakamura G., Bando T., Yasunaga G., Sakamoto T. , Miyashita T. (2014). "Status Report of Conservation and Researches on the Western North Pacific Gray Whales in Japan, May 2013 - April 2014

3. Shpak O., 2011. Observation of the gray whale in the Laptev Sea. Standing expedition of IEE RAS(Russian Academy of Sciences).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens