Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 05:05

UN LEVAIN POUR L'OPINION PUBLIQUE
En janvier dernier, dans l'Altaï russe, s"écrasait un hélicoptère affrété par de hauts fonctionnaires qui s'étaient organisé une partie de chasse. Sur le lieu de l'accident, les sauveteurs retrouvèrent les cadavres de bouquetins au milieu des chasseurs morts ou blessés, animaux figurant dans le Livre Rouge des espèces menacées. Le parquet se contenta d'ouvrir une enquête sur les causes de l'accident. Il fut cependant impossible d'étouffer l'affaire. Manifestations, meetings, réunions et publications, tout d'abord dans le Haut Altaï, puis à Moscou, se succédèrent. L'un des acteurs de cette tragique partie de chasse, vice - premier ministre de la République de l'Altaï, fut contraint de démissionner. Cependant, il n'était toujours pas question d'une mise en accusation pour braconnage, et la presse de l'Altaï, contrôlée par les autorités locales, répliquait aux manifestations par des articles infamants contre leurs organisateurs, écologistes et personnalités publiques, qu'ils s'obstinaient à présenter comme voulant fomenter une "révolution orange" régionale, les associant aux mouvements politiques de l'opposition libérale. Celà n'aboutit à rien. En effet, ce lien n'existait pas. Et, au contraire, la plupart des gens révoltés par ce massacre d'animaux protégés n'éprouvait aucune sympathie pour les libéraux. Les protestations n'ont pas cessé, et elles ont finalement abouti. Le 4 Mai, le service fédéral de protection de la nature a demandé au parquet d'ouvrir une enquête. Celui - ci a immédiatement donné son accord et le soir même, les journaux annonçaient la nouvelle. Tiré d'un article de Boris Kagarlitski, dans VZGLIAD, Moscou. Extraits en langue française dans "Courrier International" 968 (20 / 27 mai 2009), page 22.
Lire aussi le roman de Tchingiz Aïtmatov. Le léopard des neiges. 2008. Editions Le temps des cerises, où se trouvent inextricablement liés les destins de 3 personnages, deux êtres humains  fous d'amour l'un pour l'autre et un grand félin sauvage.

UNE CONQUETE DE LA DIGNITE
Varlam Chalamov, dans ses "récits de la Kolyma", témoignage de ses années de captivité dans le pire camp de concentration de la période stalinienne, montre, dans une histoire aussi courte que bouleversante, comment des détenus trouvent la force de se révolter contre un chef de groupe oérationnel  et de provoquer la mort de celui - ci, à travers l'exemple d'une chienne "souriante" au comportement exemplaire sur tous les plans.
Varlam Chalamov. L'homme transi. Kolyma III. 1982. Editions François Maspéro. Collection Actes et mémoires du peuple. "La chienne Tamara" pages 32 - 38.

Au Japon, la consommation de viande de baleine a commencé à se répandre à partir de 1900, après l'introduction de la méthode de chasse norvégienne consistant à tirer des harpons avec un canon. Mais ce système ne faisait pas l'unanimité. En 1911, à Hachinohe, dans le Nord, où les cétacés étaient vénérés comme des dieux, près d'un millier de pêcheurs se sont révoltés contre une compagnie baleinière, un incident qui a fait plusieurs morts et de nombreux blessés. des mouvements de protestation ont également  observés dans d'autres lieux. Article de Yasukazu Akada et Seiichiro Utano dans Asahi Shimbun. Traduction en langue française publiée par "Courrier International  912 (24 / 29 Avril 2008), page 24.

LA SEPARATION : UNE CATASTROPHE HUMANITAIRE
Les exemples qui précèdent illustrent à quel point l'animal est indispensable à des hommes qui aspirent à rester vraiment humains. Or, la mise en place des grandes organisations politico - religieuses axées sur un durcissement vertigineux de la sédentarisation, lors de la période proto - historique, bien loin de marquer la "Victoire de l'Homme sur la Nature" a combiné, de fait, l'anéantissement de celle là et l'asservissement de celui - ci.
Claude Lévy Strauss a pu ainsi écrire, à bon droit: "Quand l'homme occidental a séparé radicalement l'Humanité de l'Animalité, il a fait entrer le Monde dans un cycle maudit".
Nous savons aujourd'hui, de plus, que le développement de l'agriculture et des cités a été synonyme de maladies et de vie plus courte. Des archéologues ont constaté un déclin général de la santé de l'homme sur tout le continent européen et autour du bassin méditerranéen au cours des trois mille dernières années. Alors que les civilisations grecque et romaine étaient en pleine expansion, il y eut diminution de la taille des individus et une augmentation de la lèpre et de la tuberculose (ainsi que des caries dentaires) . Au Moyen - Âge, la situation s'était encore dégradée (rachitisme, scorbut, infections osseuses), et la baisse de la taille s'était poursuivie par rapport à l'Antiquité. Article de Ann Gibbons dans Science. Extraits en version française publiés dans "Courrier International 969 (28 mai / 3 Juin 2009), page 56.

RETABLIR UN CERCLE VERTUEUX
Il est plus que temps de briser le "cycle maudit" décrit par Levy - Strauss, et d'entrer dans un nouveau cercle, vertueux, enchanté et rédempteur, où Dionysos l'emporte sur Prométhée, et Orphée sur Héraklès.
Lire : Maria Daraki. Dionysos et la Déesse Terre. 1994. Champs Flammarion.
Jean - Claude Génot. La Nature malade de la gestion. 2008. Sang de la terre.
François Flahaut. Le crépuscule de Prométhée. 2008. Mille et une Nuits.
Comme le chevalier transsylvain Dragos à la poursuite de l'aurochs qui l'emmena jusqu'en Moldavie où il fonda son Royaume en 1361, je recherche le tigre d'Europe depuis maintenant deux ans.
Je sais aujourd'hui que les forêts européennes post glaciaires étaient plus accueillantes pour des tigres que pour des lions, que la reconstruction de l'ensemble de la mosaïque écologique est un préalable indispensable  au retour de tels animaux qui ne résisteraient pas à la compétition des loups dans tout autre cas de figure.
Je sais (grâce à Vladimir Heptner) qui était la "bête féroce" qui attaqua le prince de Kiev Vladimir Monomaque pendant l'une de ses chasses entre Turov et Chernigov vers la fin du XIème siècle, et bien sûr, qui furent les "bêtes inconnues de l'Irtych" observées dans les années 1850, dont les populations de Sibérie occidentale ignoraient même le nom.
Mais il existe un lien plus fort à recréer  entre une Humanité libérée et une Nature ressuscitée, la résurrection de l'une et la libération de l'autre se renforçant réciproquement.

"Il avançait à travers l'Alba, soucieux, assombri...Il s'arrêta ensuite, quand il constata son incertitude et son embarras. Comme il était là, il aperçut une bête terrible, énorme, pareille à un lion, qui venait dans sa direction. Elle le contempla mais ne lui fit aucun mal. Prenait-il un chemin, la bête filait devant lui et lui offrait son flanc. Il s'élança, finalememt, et se retrouva sur son cou. Il ne chercha pas à la guider mais suivit la direction qu'il lui plut d'emprunter. Ils cheminèrent quatre jours de cette façon, jusqu'à ce qu'ils découvrent une contrée habitée... Cûchulainn alors sauta à terre et la bête s'éloigna tandis qu'il la bénissait..."
Epopée de Cûchulainn, héros irlandais, dans Alain Deniel "Le chien du forgeron" 1991, éditions Jean Picollec.
Lire aussi: Laurent Gaudé. Le tigre bleu de l'Euphrate. 2002. Editions Actes Sud.

Et voici le témoignage du Professeur Pedro Joao Galhano - Alves, auteur de la thèse "Vivre en biodiversité totale" (publiée en 2000), et qui travailla sur les relations entre communautés humaines et grands prédateurs sauvages: loups au Portugal, tigres en Inde, et, plus récemment, lions au Niger.
Concernant son expérience dans la vallée de Sariska, au Rajasthan, entre 1994 et 1997,il m'envoya cette communication personnelle le 7 Avril 2008 :
"Les tigres ont différentes cultures... Ceux qui habitaient Sariska nous connaissaient bien, et saluaient lorsque les bergers passaient (ils disaient Ghroufff)".



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens