Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 10:52

CHOIX SIMPLES

Instantanés européens: les barbares, entre infantilisme tardif et sénilité précoce.

1.La Grèce, berceau de la civilisation européenne, se voit imposer une séance de torture sociale pour un minimum théorique de 8 ans, qui l'enfoncera plus encore dans l'abîme. Ce pays de culture orthodoxe n'acceptera pas longtemps ce colonialisme de pillage et se tournera nécessairement vers un grand pays qui a historiquement assumé son héritage, qui plus est aujourd'hui et pour les décennies à venir financièrement excédentaire.

2.L'agriculture française n'est plus la première d'Europe, dépassée par l'Allemagne et les Pays Bas, à l'orientation résolument artificialiste privilégiant des fermes géantes hors sol (voir aussi ce qui se passe au Danemark avec les cochons).

 

L'Europe, comme Lilliput, a peur du Monde, de la Vie, de son Ombre. Elle s'assourdit et s'aveugle volontairement dans le bruit et la lumière du déni de réalité, et se noie dans sa propre barbarie.

Elle est, à tous points de vue, à la croisée des chemins, entre résignation à un contre modèle poussé à ses plus extrêmes conséquences, et choix économique et géopolitique permettant une sortie de crise civilisationnelle.

 

LA LOI DU PLUS FORT

En Juin prochain, la Russie célèbrera le deux centième anniversaire du début de la Guerre Patriotique contre l'Empire napoléonien. Le facteur décisif dans la victoire russe fut, plus encore que l'Hiver et la tactique de la Terre brûlée, la possession par l'armée du tsar d'un type de soldat qui fit la différence.

Si les Scythes, puis les Princes varègues, slaves et mongols, arrachèrent peu ou prou leur cheptel équin aux tigres et panthères d'Europe orientale, ils surent conserver à leur conquête l'essentiel de ses qualités originelles. Dans l'introduction de son ouvrage "Russia against Napoleon, the Battle for Europe", Dominic Lieven considère que, "de bien des manières, le plus grand héros de l'effort de guerre russe fut le cheval", et celui ci "constitua un facteur crucial, peut être même le facteur le plus décisif dans la défaite de Napoléon en Russie". Les chevaux du Don, qui feront toute la gloire de la Cavalerie légère, étaient à la fois rapides, bien plus résistants que ceux de la cavalerie française, capables de creuser le sol gelé à la recherche d'un peu d'herbe, avec des sabots très durs n'ayant nul besoin d'être ferrés (voir M. P. Rey. L'effroyable tragédie. Flammarion. 2012).

LA PRESTATION DE SERVICE SOCIAL DU SAUVAGE PEUT AUSSI SE CONCRETISER AINSI.

 

LA CIVILISATION, C'EST LA DECENCE.

"Il le contempla avec affection au fond des yeux pendant un moment, puis étendit sa patte et lui tapota tendrement la face comme un chaton câlinant sa mère." Extrêmement prudent et précautionneux, le chasseur traditionnel demande la permission de tuer et marque sa reconnaissance à la victime quand son voeu est éxaucé. Il s'agit en l'occurence d'un grand puma, couché de tout son long, faisant face au gros mouton bighorn qu'il vient de tuer et qui gît sur le flanc (E. Marshall Thomas. THE TRIBE OF TIGER. 1994. Irrevocable trust).



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stéphan Carbonnaux 02/03/2012 12:48

Bonjour Alain,

Très juste ce que tu dis à propos de la décence et de la civilisation.

Stéphan Carbonnaux

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens