Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 13:06

La Russie en déclin démographique s'oriente vers une urbanisation basée sur des agglomérations de plus d'1 million d'habitants, délaissant les villes petites et moyennes.

Comment sera utilisé le reste du territoire? Barbarie post industrielle ou retour à la Nature Sauvage de vastes espaces?

Morcellement ou préservation du pays?

 

La Russie va favoriser le développement de 20 agglomérations géantes, abandonnant la politique de peuplement du territoire de l’époque soviétique et les petites villes restées à l’écart du développement économique, selon un projet du Kremlin cité mardi par le quotidien Vedomosti.
Selon ce quotidien économique, qui cite des sources au Kremlin, la présidence russe a élaboré un plan d’urbanisation qui doit redessiner la carte du pays.
"Le développement des petites villes est dénué de perspectives, il faut emprunter une autre voie et créer les conditions d’une migration accélérée de la population dans les grandes villes pour assurer une nouvelle étape d’urbanisation", est-il dit dans ce plan d’action, selon le journal.
"Il ne faut pas aller à contre-courant, mais développer les grandes villes et les agglomérations", est-il ajouté dans ce document, selon la même source.
"Le canevas de peuplement de la Russie sera fondé sur 20 grandes agglomérations de plus d’un million d’habitants", selon Vedomosti. Le journal relève qu’en l’état actuel des choses, avec la baisse de la population russe tombée à 142 millions contre 148 millions à la chute de l’URSS en 1991, d’ici à 2025-2030 seules six grandes villes peuvent compter sur une légère augmentation : Moscou, Saint-Pétersbourg, Novossibirsk, Nijni Novgorod, Ekaterinbourg et Samara.
Vedomosti produit la carte du peuplement urbain de la Russie, avec les 20 agglomérations de plus d’un million d’habitants, essentiellement regroupées dans la partie occidentale du pays et le sud de la Sibérie.
L’agglomération de Moscou est loin en tête avec plus de 17 millions d’habitants, suivie par celle de Saint-Pétersbourg (nord-ouest) avec plus de 6 millions. En Extrême-Orient, l’agglomération de Vladivostok compte 1,2 millions d’habitants.
Selon le journal, le projet d’urbanisation n’exclut pas pour autant la création de villes nouvelles, 50 "novograd" qui pourraient être créées de toutes pièces sur des "projets d’investissement".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens