Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 08:53

L'INDE A OFFICIELLEMENT REPERTORIE LA PERTE DE 69 TIGRES LORS DES 9 PREMIERS MOIS DE L'ANNEE 2012. 41 DECES SONT DUS AU BRACONNAGE.

Ce sera probablement le taux de décès officiel le plus élevé depuis le début du siècle. L'an dernier, 13 décès avaient été répertoriés. En 2001 (année "record"), 72 décès avaient été reconnus officiellement, sur l'ensemble de l'année, et il est fort probable qu'au cours du dernier trimestre 2012, plus de 3 décès interviendront...

Source : Hindustan Times, hier.

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 10:10

Aujourd'hui, RIA Novosti  et le WWF ont présenté les résultats de la première étude ("index")  pour évaluer la situation environnementale et économique des régions russes.  Réalisée avec le soutien de la Société géographique russe, elle vient en complément et pondération du PIB (Produit Intérieur Brut), dont l'intérêt de l'indice pour la perception de la situation réelle d'un pays ou d'une région est vivement contesté (et pour cause!) depuis des décennies dans le monde entier. (Source : WWF Russie, ce jour).

Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 06:27

Les célébrations de la semaine du tigre ont débuté en extrême orient russe (source : WWF Russie, hier).

Il s'agit de la treizième édition (expansée) de la Journée du tigre initiée à Vladivostok en septembre 2000. Pour les enfants des écoles, elle est un point d'orgue de tout un travail autour du Tigre de l'Amour dans les programmes scolaires. Là se situe le plus puissant outil de solidification de l'Avenir des tigres sauvages dans cette région, par delà les incertitudes présentes : le tissage quotidien d'une nouvelle culture du tigre ancrée dans les esprits des futurs adultes. Convernant la Russie,  les célébrations se dérouleront dans plusieurs régions, Primorsky Kraï, Khabarovsky Kraï, et aussi Birobidjan (région autonome juive) ou 2 à 3 tigres ont donné des indices de leur présence ces toutes dernières années.

Voir aussi le détail (articles ultérieurs) sur:

- Le site du Phoenix Fund, News du 1er Octobre (en anglais).

http://www.phoenix.vl.ru/index.php?pg=1349067024

 - Le site du WWF Russie, le même jour (en russe).

http://www.wwf.ru/resources/news/article/10226

- Le site du Président de Russie, le même jour (en anglais).

http://programmes.putin.kremlin.ru/en/tiger/news/20942

-Le site du WWF Russie, le 5 Octobre (en russe).

http://www.wwf.ru/resources/news/article/10244

 

Armoiries de la Province maritime (Primorsky Kraï).

325px-Coat of arms of Primorsky Krai.svg

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 10:07

Les loups sont apparus pour la première fois dans le Parc National Zov Tigra, a révélé son Directeur Yuri Bersenev. Leur présence montre que le tigre est en déclin dans la région.

http://programmes.putin.kremlin.ru/en/tiger/news/20071

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 07:24

44 ans après la publication du mémoire de Boris Porchnev "La lutte pour les troglodytes" qui démontrait l'existence, au cours de la première moitié du XXème siècle d'hommes sauvages sur un espace allant du Caucase à l'extrême - orient russe, recoupant la distribution géographique du tigre euro - sibérien Panthera tigris virgata (on peut en lire la version française dans "L'Homme de Neanderthal est toujours vivant", paru aux Editions L'oeil du Sphinx), 3 observations différentes de "yetis" en Sibérie vont entraîner la mise sur pied d'une expédition scientifique à leur recherche (source : Siberian Times, il y a deux jours)

http://siberiantimes.com/weird-and-wonderful/news-and-features/news/three-separate-sightings-of-yetis-in-siberia-ahead-of-new-expedition-to-find-the-abominable-snowman/

La lecture croisée des travaux de Boris Porchnev sur les paléanthropes reliques et de Vladimir Heptner sur les carnivores montre que les deux naturalistes qui ont découvert les tigres les plus extraordinaires à la fois par leur taille, leur couleur et leur comportement (Constantin Satunine dans le Caucase et Nicolas Baïkov en Mandchourie) ont également été directement confrontés aux hommes sauvages, dans les mêmes régions (voir page blog "L'alternative" du 29 Décembre 2011).

Boris Porchnev, dont le travail admirable et unique a été enterré après sa publication, n'aura peut être pas lutté et souffert en vain...

Repost 0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 04:16

Les espèces rares de la faune et de la flore dans les biens et ressources stratégiques de la Russie.

Le 29 septembre prochain, le gouvernement de la Fédération de Russie va officiellement décrêter la faune et la flore rare comme ressource stratégique du pays (source : WWF Russie, hier). Celà va modifier sensiblement la législation vis à vis des utilisateurs illégaux des produits du tigre, du lotus de Komarov et de bien d'autres organismes...

Repost 0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 08:03

UNE SCIENTIFIQUE RUSSE APPELLE A UNE NOUVELLE EXPEDITION SUR UN LAC DE YAKOUTIE OU VIVRAIT UN ENORME PREDATEUR AQUATIQUE NON IDENTIFIE A CE JOUR (source et article détaillé : The Siberian Times, il y a deux jours).

http://siberiantimes.com/weird-and-wonderful/news-and-features/features/so-is-there-a-loch-ness-monster-in-siberia/

Les études les plus récentes concernant le Loch Ness avancent comme hypothèse la plus crédible celle d'un énorme esturgeon. Peut être est ce aussi le cas ici ... Dans un lointain passé, certains esturgeons de la région de Rybinsk, au Nord Ouest de la Russie, atteignaient peut être des volumes comparables à  ceux de requins baleines...

 

 

Les piliers de l'équilibre dynamique en région holarctique (Eurasie et Amérique septentrionales), réunis sur les armoiries  de Zhigansk, en république de Sakha (Yakoutie).

Coat of Arms of Zhigansk (Yakutia) (1790)

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 06:45

L'ALLEMAGNE ET LA RUSSIE POURSUIVENT ET INTENSIFIENT LEUR COLLABORATION ENTAMEE POUR LA FORET DE PINS DE COREE DE LA VALLEE DE LA RIVIERE BIKIN.

Hier, un colloque avec des scientifiques et des représentants institutionnels des deux pays s'est tenu à Khabarovsk sur ce thème. L'accent a été mis sur les rôles combinés de la forêt et du tigre dans l'amoindrissement des conséquences des modifications climatiques en cours (source : WWF Russie, ce jour).

 

La Russie et l'Allemagne: coopération en matière de protection du climat, des forêts de pins et du tigre de l'Amour

  Le 18 septembre à Khabarovsk s'est tenu un  Colloque russo-allemand «projets forestiers et climatiques dans l' Extrême-Orient russe: mécanismes novateurs tels que les perspectives de développement durable".

  Il a été organisé par le Fonds mondial pour la nature (WWF) et l'Institut de recherche forestière de l'Extrême-Orient, avec de très nombreux participants.   Le bassin de la Bikin est le dernier en Extrême-Orient et le seul qui reste dans l'hémisphère nord possédant un large éventail de forêts vierges de pins de Corée a dit Vladimir Shirko, président de l'Association des peuples autochtones du Primorsky Krai. –  Avec le soutien du Fonds mondial pour la nature et le ministère des Forêts du Primorye, 461 000 hectares  ont été transférés aux communautés autochtones dans un bail de 49 ans pour l'acquisition des ressources forestières alimentaires, les noix de pin en particulier. "

 

2.std-copie-1

   "Puisque les forêts Bikin capturent de grandes quantités de carbone et jouent un rôle important d'atténuation du changement climatique, le projet a été pris en charge par l'Initiative internationale du gouvernement fédéral allemand pour lutter contre le changement climatique mondial, a expliqué le directeur de la branche de l'Amour de WWF Russie Yuri Darman.   En raison de la mise en œuvre réussie de la coopération russo-allemande, le ministère fédéral de l'Environnement, de la Conservation de la nature et de la sûreté nucléaire et la Banque de développement allemande avaient engagé, lors du  Forum international sur la sauvegarde du tigre à Saint-Pétersbourg (21-24.11.2010 ) un nouveau projet pour la conservation des forêts de cèdre, qui a débuté en Primorye, Khabarovsk Krai et la région autonome juive l'année dernière, en Août 2011.  "La coopération conjointe entre la Russie et le projet  pilote allemand sur la Bikin contribue au développement des initiatives novatrices axées sur le marché des mécanismes financiers pour répondre aux exigences de la protection de la nature à travers la conservation de la diversité biologique et les changements climatiques - a déclaré Juergen Kaynhorst, Chef de l'Europe orientale du Ministère fédéral de l'Environnement, de la Conservation de la Nature et de sûreté nucléaire. . - C'est un modèle d'avenir pour assurer la préservation des zones forestières similaires, précieuses en termes de climat et de la biodiversité.   Pour cette raison, nous qualifions le projet russo-allemand de pionnier dans ce domaine. "

 - Un transfert des zones de production de noix et des autres produits forestiers non ligneux aux communautés riveraines assure la protection et l'utilisation durable d'environ un million d'hectares de forêts de pins, en combinant les intérêts de la population locale et du tigre ".

Le symposium de Khabarovsk a discuté :

- des mécanismes nouveaux de protection de la nature et du développement régional, en promettant de sauver les forêts de cèdres à feuilles larges dans l'habitat tigre à Khabarovsk, le Primorsky Krai et la région autonome juive.

- du rôle des projets Bikin et de cèdre dans le respect des obligations de la Russie pour protéger le tigre.

 

4.std

Une série de questions porte sur le développement de la législation climatique et les marchés du carbone en Russie, l'utilisation intégrée et durable des forêts de cèdres, la valeur des zones de noix et de pêche pour l'économie locale, la création de nouvelles aires forestières protégées et la gestion de l'amélioration des aires protégées existantes.

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 06:36

KIRSTEN CONRAD TEND A DEMONTRER, DANS SON ARTICLE PUBLIE IL Y A DEUX JOURS DANS MONGABAY.COM, QUE L'EMBARGO INTERNATIONAL SUR LE  COMMERCE DES PRODUITS DU TIGRE FAIT PLUS DE MAL QUE DE BIEN DANS LE CONTEXTE ACTUEL. Je tiens à disposition de qui le souhaite l'article dans sa totalité en format PDF.

En voici un résumé :

 

While founded with good intentions, wildlife trade bans may in some cases be worsening the plight of some endangered species, argues a commentary published in the journal Tropical Conservation Science.

Looking at three animals listed under the CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora) — tigers, elephants and rhinos — Kirsten Conrad of AsiaCat argues that a moratorium on legal trade has exacerbated illegal trafficking by boosting prices and moving all commerce to the black market. She says the situation is worsened by poor law enforcement, ambiguous property rights, and demand rooted in "strong traditional affiliation".

Conrad argues that conservationists should carefully evaluate a radical option: legalizing commercial trade in some species.

"Given the abject failure of the trade ban to stem the decline of wild populations in the case of tigers, rhinos and elephants, legal trade needs to be given due consideration," Conrad writes. "Put another way, the solution to controlling the illegal market may be to outcompete it."

Conrad admits her proposal faces strong opposition from the conservation community.

"The specter of slaughtering tigers, shaving off rhino horn and selling off elephants is sure to raise a heated debate. Yet data on the continuing decline of wild populations and persistence of poaching should not be denied."

Conrad's proposal is indeed controversial. Two years ago Alasdair Cameron of the Environmental Investigation Agency (EIA) argued passionately against Conrad's idea of legalizing trade in tiger parts from farm-raised cats. EIA recently released a statement arguing that the legal trade in elephant ivory has provided cover for the illegal trade. The result: 25,000 elephants slaughtered for ivory in 2011 alone, according to a National Geographic story that came out last weekend.

Nonetheless Conrad maintains the status quo isn't working.

"When certain consumers will pay dearly, there is a significant profit to be made, trade networks are well established, ownership is vague, the animals are worth more dead than alive, and the odds of getting caught are slim, how can a trade ban be effective?"

CITATION:

Conrad, K. 2012. Trade bans: a perfect storm for poaching? Tropical Conservation Science Vol. 5(3):245-254.

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 09:48

Le projet de reconstitution d'un mammouth semble avancer. Un espoir pour la station Cherskii, et d'autres zones de la République de Sakha. (Source : Atlantico, ce jour).

 

Des scientifiques russes  affirment avoir découvert des morceaux de tissus de l'animal dans lesquelles des cellules auraient conservé leur noyau. "Nous avons pu observer immédiatement sur place avec notre microscope portable que le noyau de certaines cellules était coloré" a indiqué Sergueï Fedorov de l'Université fédérale russe du nord-est de la République de Sakha (Iakoutie), membre de l'expédition.  "Si ce résultat se confirme au laboratoire de Séoul, ces noyaux de cellules somatiques qui contiennent le génome complet de l'individu permettront de procéder au clonage du mammouth, comme le prévoit notre accord avec (la Fondation sud-coréenne pour la recherche en biotechnologie) Sooam" a expliqué l'expéditeur. L'accord signé en mars entre Sooam et l'Université fédérale russe prévoit des recherches conjointes en vue de créer un mammouth, disparu il y a 10 000 ans de la surface de la Terre. L'un des pionniers du clonage, le Sud-Coréen Hwang Woo-Suk a participé à cette expédition.

La première étape du clonage, la plus difficile, sera de restaurer des cellules en isolant des tissus bien conservés, dotés de gènes en bon état. Ensuite, il faudra transférer le noyau de cellules de mammouth dans des ovules énucléés d'éléphant, dans le but de produire des embryons pourvus d'un ADN de mammouth, qui seraient ensuite placés dans l'utérus d'une éléphante d'Asie. Les scientifiques admettent que les chances de réussir sont faibles, mais pensent que ce clonage est possible.


Repost 0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens