Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 16:14

A l'occasion de la future réunion des BRICS, (à Xiamen, province chinoise du Fujian, de ce dimanche 3 au mardi 5 septembre), la fin de la crise sino - indienne du plateau du Doklam sera marquée par la démilitarisation croisée du secteur. Depuis deux mois, les soldats indiens bloquent la construction par les chinois d'une route sur le plateau. The Times of India, ce jour. Indrani Bagchi, TNN. "Doklam row : China removes road - building equipment from face - off site.".

http://timesofindia.indiatimes.com/india/doklam-row-china-removes-road-building-equipment-from-face-off-site/articleshow/60262735.cms

Ce territoire bhoutanais (à l'extrême - ouest de ce petit pays), est à la fois frontalier de l'Inde (SE du Sikkim) au Sud, et de la Chine (Tibet méridional) au Nord (on utilise pour une telle situation de délimitation politique le terme géographique de "trijonction"). Nous n'évoquerons pas ici les linéaments politicostratégiques qui ont poussé à cette crise diplomatico - militaire, ni les incertitudes sur les bases réelles de sa résolution officielle. Rappelons simplement qu'il s'agit d'une des rares clefs himalayennes sino - indiennes impliquant un troisième pays et permettant la libre circulation des tigres tibétains en territoire chinois*. Comme certains tigres de l'Amour peuvent être alternativement, au cours de leur vie, russes, chinois ou nord - coréens, en fonction de leurs pérégrinations et péripéties de leur existence, ces tigres himalayens peuvent être indiens, chinois et bhoutanais... D'où la grande importance de ce secteur pour le renforcement (ou la fragilisation) des populations des grands félins tibétains. 

* Deux autres impliquent aussi le Népal (l'une avec l'Uttarakhand sur sa frontière occidentale, l'autre avec le Sikkim sur sa frontière orientale). La plus occidentale de toutes (en contact avec l'extrême Ouest chinois) implique aussi le Pakistan (trijonction des Cachemires)**. La plus orientale constitue un carrefour entre l'Assam oriental (à l'Ouest), la Birmanie septentrionale (à l'Est), et le Tibet méridional (au Nord). Là aussi, ces tigres himalayens peuvent être alternativement indiens, chinois et birmans en fonction de leurs déplacements au cours de leur vie.

Du 9 mai au 12 juillet 1999, se déroula le dernier conflit indo - pakistanais en date qui faillit mener à une guerre nucléaire ("la guerre des glaciers"). Lors de ce conflit, le quartier géneral du bataillon pakistanais fut détruit par des bombes guidées par laser larguées par 2 Mirage 2000 indiens, le 24 juin, sur le "TIGER HILL", qui culmine à 5307m... Et le 5 février 2014, le magazine pakistanais "Dawn" évoqua même la présence d'un lion asiatique au Cachemire, observé par les bergers de façon récurrente depuis 2009...

https://www.dawn.com/news/1085010

Ceci ouvre la possibilité de la présence discrète de lions asiatiques dans l'Ouest de la Chine, présente ou à venir.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens