Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2017 4 30 /11 /novembre /2017 16:06

Ceci fait suite à "Qezel Shir" mis en ligne le 29 octobre dernier.

Le lac Balkhash, avec le delta de la rivière Ili en contact avec sa rive Sud - Est.

Le premier atelier sur la mise en oeuvre du programme de réintroduction du tigre dans le delta de la rivière Ili (Sud - Est du lac Balkhash, Kazakhstan oriental) vient de se tenir au ministère de l'agriculture de la République du Kazakhstan, avec la participation du WWF Russie et de nombreuses organisations publiques et environnementales kazhakes.

Les tâches prioritaires pour 2018 ont été déterminées, les sources et la hauteur du financement ont été fixées, un groupe de travail sur le projet a été formé.

Il est prévu, pour janvier 2018, la création de la réserve Ili - Balkhash (415 164 ha) et le renforcement de la protection de son territoire.

L'ensemble deltaïco - lacustre vu de l'espace.

La création d'une telle réserve et la restauration de l'écosystème devraient permettre le doublement de la valeur économique de la région. Il s'agit notamment de restaurer les forêts alluviales, les populations de sangliers, et de réintroduire le cerf de Boukhara d'ici 2020. Il sera aussi constitué des brigades mobiles anti - braconnage et anti - incendie. 

Il s'agit, de plus, de modifier en profondeur le rapport à l'eau et à son usage, le retour du tigre constituant le point d'orgue de cette vigorisation de la zone humide dans son entièreté, comme l'a indiqué Olga Pereladova, directrice du Programme Asie centrale pour le WWF Russie.

La participation des populations locales en statut partenarial, élément clef pour la réussite du projet dans le long terme,dans la réalisation de la phase préparatoire du programme dans tous ses aspects, contribuera à accélérer le rétablissement des écosystèmes et l'amélioration de la situation économique des habitants de la région.

Un centre de réhabilitation et de réintroduction des animaux sauvages sera créé non seulement pour les ongulés du projet tigre, mais aussi pour d'autres animaux rares du Kazakhstan.

Le programme de réintroduction du tigre est organisé sur les vingt ans à venir. 

2018 - 2025 : préparation de l'habitat, restauration des forêts alluviales avec leurs roselières tugai, et des populations d'ongulés.

Roselière tugai

 

Si cette première phase remplit ses objectifs dans les délais prévus, 2025 : première vague de réintroduction du tigre (noyau familial).

2025 - 2038 : développement de la population tigréenne (prévision pour cette période à hauteur de quelques dizaines d'individus - 30 à 50 en hypothèse basse, 65 à 95 en hypothèse haute -).

WWF Russie, ce jour.

https://new.wwf.ru/resources/news/bioraznoobrazie/wwf-i-minselkhoz-obsudili-pervye-prakticheskie-shagi-po-realizatsii-programmy-reintroduktsii-tigra-v/

Ce projet n'est pas seulement celui d'une restauration écologique et socioéconomique, mais aussi civilisationnelle : celle de la culture centre asiatique du Qezel Shir ("le Lion Ecarlate"), qui s'épanouissait, jusqu'au XIIIème siècle, du delta de la Volga à la boucle occidentale du Fleuve Jaune. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens