Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 07:28

COMMENT LES JAPONAIS SONT DEVENUS MODERNES. 

En 1962, sort sur les  écrans japonais un film en noir et blanc produit par Daiei Film : "Kujira Gami" ("Le Dieu Baleine").

https://www.clubdesmonstres.com/best/htm/kujira_gami.html

Un très Grand Merci à Eric Roland pour cette précieuse découverte et communication gracieuse (après tant d'autres...)

Inspiré de "Moby-Dick", il met en scène un cétacé plus grand que nature représentant une menace surnaturelle. Les chasseurs finissent par triompher du monstre, auquel il coupent la tête.

La même année, le peuple japonais consomme 233000 tonnes de viande de cétacé, record absolu dans toute son histoire. A partir de la fin des années 40 jusqu'au début des années 80, les japonais pratiquent une chasse industrielle massive, aux conséquences exterminatrices. A la fin de la Guerre du Pacifique (Septembre 1945), la famine menace de tuer plus de japonais que le conflit qui vient de s'achever. Le ProConsul américain Douglas McArthur décide alors que soit mise sur pied une industrie de chasse aux cétacés de vaste échelle, officiellement pour nourrir en urgence la population. Pendant plusieurs années, cette provende représentera plus de la moitié de l'apport en protéines des habitants du pays.

Une autre explication tient aux impensés collectifs des américains d'une part, des japonais d'autre part.

Pour les premiers, défaits par les cachalots lors de la première guerre du Pacifique (1800 - 1860), au cours de laquelle la station de Nantucket passe en quelques décennies du statut de superpuissance à une ville en cendres (1819 - 1846), il s'agit d'une revanche génocidaire par délégation, dont ils chargent ceux qui sont désormais leurs "protégés" et auxiliaires. 

Pour les seconds, il s'agit d'un exorcisme transgressif. Certes, complaisants envers leurs maîtres, ils vengent la défaite de ceux - ci face à l'armée des cachalots combattants (que Moby Dick symbolise, résume, et dont il est un concentré). Mais, plus encore, ils revendiquent un sacrilège qu'ils imaginent libérateur, lié à LEUR PROPRE HISTOIRE. Le 24 décembre 1878, la communauté côtière de Taiji tue une baleine franche femelle qui s'occupe de son enfant, contre toutes les lois de la chasse.

Baleine franche du Japon (Eubalaena japonica).

Les baleiniers américains avaient alors dépeuplé les côtes japonaises en grands cétacés, poussant les communautés locales à la disette. Une tempête se lève, entraînant la plus grande catastrophe humaine de l'Histoire mondiale de la chasse à la baleine : 130 chasseurs périssent.

 Le "Dieu Baleine" de 1962 n'est pas un cachalot, contrairement à Moby Dick, mais s'apparente plutôt à une Eubalaena japonica gigantesque. Tuer ostensiblement cet animal à nouveau revient à se libérer de son sentiment de culpabilité, et de terreur qui lui est lié : "La vengeance de la baleine fantôme, la BAKE KUJIRA. Voir le détail dans "Guerre et Paix" mis en ligne sur ce blog le 26 juillet 2015 :

Entre 1804 et 1876, l'industrie baleinière a tué 410 000 grandes baleines (220 000 cachalots et 190 000 baleines franches). 80% de ces prises ont été réalisées par les Américains. Dans ce contexte, le 24 décembre 1878, des baleiniers côtiers japonais, qui savent fort bien qu'il ne faut pas donner la chasse à une femelle suitée, décident malgré tout de le faire, leurs familles ne mangeant plus à leur faim depuis longtemps. Partant à bord de nombreux petits bateaux, ils tuent la mère, mais sont dispersés par une tempête. Sur 258 intervenants, entre 111 et 130 périront noyés. Beaucoup d'autres, qui ont pu rejoindre des îlots ou des récifs çà et là, mettront jusqu'à trois mois pour rentrer chez eux. Le traumatisme collectif est immense. De nombreux survivants s'exilent, au Canada, aux Etats - Unis, au Mexique. L'endroit se transforme en ville fantôme. Autre exemple : en 1941, un manuel scolaire destiné à promouvoir le métier de harponneur (au canon lance harpon) auprès des jeunes élèves, le fait d'une bien étrange manière. Il raconte l'histoire d'un jeune harponneur de 13 ans, particulièrement efficace, et apprécié comme tel. Après quoi, il arrive à l'âge adulte, se marie et a un enfant. Confronté à un mâle, une femelle et son petit, il tue ce dernier sur ordre de son capitaine, mais voit la femelle se rapprocher du petit corps et l'asperger de lait. Il voit alors l'image de sa propre femme allaitant son fils nouveau né. Son capitaine lui demandant de tuer la femelle, il prie, habité par un terrible conflit intérieur, puis obéit. Peu après, il abandonne le métier...

POUR RAPPEL : 

En 1853, le commodore Matthew Perry impose au Japon l'ouverture de ses ports (c'est l'épisode des « bateaux noirs » qui marque le début de la fin pour le Japon de l'ère Edo. Le « grand Poisson interdit » est enfin capturé (1)... La même année, tous les exemplaires de « Moby-Dick » brûlent dans l'incendie des bâtiments de l'éditeur Harpers & Brothers. Ils ne seront réimprimés qu'au siècle suivant. L'année suivante, la ville baleinière de Taiji (Japon occidental) est détruite par un séisme et le tsunami qu'il provoque, tandis que Matthew Perry refuse catégoriquement la proposition d'Hawthorne de confier à Melville la rédaction de l'odyssée nippone du Commodore. Il y a un lourd contentieux personnel entre Perry et Melville, qui remonte à l'épisode du Somers. Et la place du Japon dans « Moby-Dick » n'arrange rien (2). C'est aussi pour cette raison que Billy Budd (3) ne sera publié qu'au siècle suivant...

GONE WITH THE WHALE. Le pillage du Japan Ground par les baleiniers américains met en difficulté les baleiniers côtiers japonais. Le 24 décembre 1878, les baleiniers de Taiji, qui, en situation économique difficile, mettent les embarcations à la mer alors qu'une tempête se prépare, puis violent les principes de base du chasseur de ne pas s'en prendre à une femelle suitée, subissent la plus grande catastrophe humaine dans l'histoire de cette activité à l'échelle mondiale (4, 5). La femelle se défend furieusement et disperse les embarcations. Plus de cent hommes périront à tout le moins. Les survivants émigrent, la cité devient une ville fantôme. Le traumatisme est comparable à celui engendré par le drame de l'Essex pour les américains. Le « Vent Divin », qui avait sauvé la flotte des baleiniers pélagiques de la colère du grand cachalot 36 ans auparavant, a cette fois-ci frappé impitoyablement les pêcheurs nippons.

Lors de la deuxième guerre mondiale (1943), un film animé de propagande américaine montre un cachalot affublé d'une croix gammée prêt à engloutir les îles britanniques. Ce « cachalot nazi continental » renvoie au Behemoth de Neumann (6), héritier de celui de Hobbes (7), mais pas seulement... Dès 1940, Walt Disney avait présenté une version totalement baroque de « Pinocchio », aussi bien vis-à-vis de l'oeuvre de Collodi que des canons habituels de sa production propre, en mettant en scène un cachalot meurtrier (8). En Septembre 1942 (quelques mois après l'opération TIGRE contre la flotte américaine à Pearl Harbor, et cent ans après la victoire de Mocha Dick), Irwin Shapiro met en scène la victoire de Stormalong sur le cachalot blanc (9). En 1945, 102 ans après que le Commodore Perry ait réduit le Japon à un comptoir colonial baleinier, le Proconsul McArthur met sur pied une industrie baleinière gigantesque, officiellement pour sauver le peuple japonais de la famine. L'année suivante, plus de la moitié de la consommation carnée provient des cétacés. En 1958, un tiers (et un volume bien plus important que 12 ans auparavant). En 1962, tous les records sont battus : les Japonais engloutissent 226 000 tonnes de viande de baleine (10). Comme les polonais, après le Drang Nach Osten et l'échec germanique face à la Russie, devinrent les auxiliaires des allemands contre les russes, les japonais jouèrent le même rôle contre les cachalots (11). Les conséquences pour ces derniers furent effroyables (12).

Au cours des années 60, le sous - marin nucléaire Seadragon, qui stationna dans des ports japonais au grand dam de l'URSS (ce qui fut considéré comme le parachèvement de l'action états -unienne depuis Matthew Perry), aurait été endommagé (bien que sa coque fût en titane) par l'action résolue d'un cachalot (13).

Après le retournement idéologique de la société américaine vis – à – vis des cétacés dans la deuxième moitié des années 60 ( 14, 15), les japonais deviennent alors pour celle - ci des repoussoirs commodes, attitude induisant de leur part un durcissement identitaire réactionnel, dans un cercle vicieux, classique en pareil cas, de confusion culturelle inductrice de colère (16).

1. Sakurai (Hayato). 2014. The Great Forbidden Fish. Whaling History Symposium, NewBedford. 

http://www.simetani.com/event08.htm

2. Dorsey Kleitz. Herman Melville, Matthew Perry, and the narrative of the expedition of an american squadron to the China seas and Japan. Leviathan 8 (3), octobre 2006, 25 – 32.

3. Melville (H). 1924. Billy Budd, Sailor. Raymond M. Weaver. In : Melville complete works, vol XIII, Standard Edition, Constable and co., London. Edition française 1980, Gallimard, traduit par Pierre Leyris.

4. Melville (H). 1852. Pierre ; or, the ambiguities. Harpers and brothers. NY.

5. Nicol (C.W). 1979 (février). Taiji. Winds of change.

http://luna.pos.to/whale/jwa_taiji.html

6. Neumann (F.L). 1987. Béhémoth. Structure et pratique du national-socialisme - 1933-1945, traduit de l'anglais par Gilles Dauvé et Jean-Louis Boireau, Paris, Payot.

7. Hobbes(Th). 1681. Behemoth. The history of the causes of the civil wars of England, and the counsels and artifices by which they were carried on from the year 1640 to the year 1660. Or, The Long Parliament. William Crooke. Publié à titre posthume, il fut rédigé en 1668, en même temps que la deuxième version de Léviathan.

8. Sennepin Alain. Blog « Le retour du tigre en Europe ». Le Sel de la Vie. Mis en ligne le 18 Mars 2018.

9. Shapiro (Irwin). 1942. How Old Stormalong Captured Mocha Dick. Messner eds.

10. Onishi (Norimitsu). 2007 (14 novembre). Whaling : a japanese obsession with american roots. The New York Times.

11. Clapham (Ph. J), Ivashchenko (Y. V). 2016. Stretching the truth : length data highlights falsification of Japanese sperm whale catch statistics in the southern hemisphere. Royal Society Open Science, 14 septembre 2016.

12. Christopher F. Clements, Julia L. Blanchard, Kirsty L. Nash, Mark A. Hindell, Arpat Ozgul. Body size shifts and early warning signals precede the historic collapse of whale stocksNature Ecology & Evolution, 2017; 1 (7)

13. Summit (Dan). 2004. Tales of a cold war submariner. Texas University Press.

14. Leiren – Young (Mark). The killer whale who changed the world. 2016 ; Published in partnership with the David Suzuki Institute.

15. Baird (Alison). 1999. White as the Waves: A Novel of Moby Dick. St. John's, Newfoundland, Canada: Tuckamore Books.

16. Hoare (Ph). 2011. On Japan, whales and the nuclear age. The guardian, 16 mars 2011.

https://www.theguardian.com/commentisfree/2011/mar/16/japan-tsunami-whales-nuclear

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​​​

 

​​​​​​​

 

​​​​​​​

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens