Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 08:07

PHYSETER, AXIS HISTORICA.

Ceci fait suite à "Les Vieux Soldats ne meurent jamais" mis en ligne le 22 février 2017, et à ""Une Stratégie de long terme" mis en ligne le 7 octobre 2018.

http://europe-tigre.over-blog.com/2017/02/les-vieux-soldats-ne-meurent-jamais.html

http://europe-tigre.over-blog.com/2018/10/une-strategie-de-long-terme.html

Les 4 « vieux soldats » très sommairement présentés au chapitre 45 sont les fondations et entablements d'une pyramide, dont le pyramidion avait été présenté de façon approfondie et détaillée au chapitre 41.                                                                                                     Kathleen Piercefield en a illustré la floraison en 2016 :

1. Ce qui apparaît en premier lieu : Timor Tom & New Zealand Jack sont inspirés de Timor Jack et NZ Tom ( dans la même chronologie de Beale page 183, et antinomique de celle de Bennett page 220).

Beale (Thomas). 1839. The natural history of the sperm whale & South sea whaling voyage. London .

http://mysite.du.edu/~ttyler/ploughboy/bealenew.htm

Bennett (Frederick Debell). 1840. Narrative of a whaling voyage round the world through 1833 to 1836. Volume II. Richard Bentley, London. https://archive.org/details/narrativeofwhali02bennrich/page/n9                                             

Don Miguel & Morquan  sont des « parents » indirects de Moby Dick, via Mocha Dick pour le premier, et le « Scarface Mocha Dick » pour le second ; leurs noms sont à connotation littéraire (Cervantès) et mythologique (Morgan, maîtresse des tempêtes).

Voir "Une révolution bleue" mis en ligne le 13 février 2017, et "Le retour de Don Miguel" mis en ligne le 29 septembre 2017 : 

http://europe-tigre.over-blog.com/2017/02/il-faut-tenter-de-vivre.html

http://europe-tigre.over-blog.com/2017/09/le-retour-de-don-miguel.html

Voir aussi ma vidéo sur le sujet : "Les passeurs".

https://youtu.be/0drkh04E3Tc

2. Analyse des choix narratifs.

Tous sont présentés comme explicitement morts depuis longtemps.

NZ Tom (qui retrouve en quelques lignes le sobriquet attribué par Beale) et Don Miguel sont présentés comme les plus destructeurs jusqu'à leur capture, dans le cadre d'une politique explicite d'assassinats ciblés (systematically hunted out, chased and killed by valiant whaling captains) . Leur souffle n'est pas décrit.

A l'inverse, les souffles de Timor Tom et de Morquan le sont. Leur capture n'est pas décrite. Le souffle exprime probablement l'âme, intemporelle, éternelle. (Beale, quant à lui, avait décrit la capture de « Timor Jack », qui est un « assassinat ciblé » avant la lettre).

3. Inférences. Ceci fait suite à "Un tour du monde" mis en ligne le 4 janvier 2020.

http://europe-tigre.over-blog.com/2020/01/un-tour-du-monde.html

Don Miguel et Moby Dick sont deux livres, dont on ne voit que la couverture. Ce sont de véritables grimoires, écrits dans des langues inconnues. Produit littéraire monstrueux d'un Cervantès « Frankestein », Don Miguel est recouvert de glyphes énigmatiques, dont l'assemblage évoque une carapace de tortue. Voir pour le détail "Le retour de Don Miguel" mis en ligne le 29 septembre 2017.

http://europe-tigre.over-blog.com/2017/09/le-retour-de-don-miguel.html

Moby Dick est « gravé à l'encre sympathique ». Cachalot/livre à la couverture originellement sombre, il est blanchi par l'écriture secrète qui le recouvre (ch. 41), à l'inverse d'un livre « classique » dont la page originellement blanche est noircie par l'écriture... Emanation mentale. Réalisé par  Sergio Garcia Sanchez en 2017 :

Timor Tom « scarred like a iceberg » est peut être un essai, brouillon et prototype de ces 2 grimoires d'alchimie singuliers et baroques, en particulier du second : Moby Dick est progressivement considéré par les marins comme invincible. Ce fut explicitement le cas pour « Timor Jack » (et lui seul à notre connaissance) jusqu'à sa capture (Beale page 183).

 

4. Timor Tom, New Zealand Jack/Tom et Don Miguel sont en lien direct avec des cachalots réels (Timor Jack, NZ Tom, Mocha Dick). Autant que l'on le sache, ce n'est pas le cas de Morquan (il n'est apparemment pas lié au « Scarface » qui a inspiré « Moby Dick », contrairement à ce qui apparaissait en premier lieu).

Ainsi, les 2 cachalots « strictement imaginaires » du roman sont Morquan et Moby Dick. L'un comme l'autre symbolisent probablement le « Japan Ground », le premier ( モークァン) dans sa dimension généreuse et pacifique (une âme en forme de croix blanche), le second dans sa dimension protectrice et guerrière : soldat présent en divers secteurs de l'océan mondial, il ne combat que dans le « Japan Ground »...

INTERPRETATION. Les quatre ancêtres matriciels de l'Armée sont les expressions symboliques et complémentaires de la genèse de la Première guerre du Pacifique, dont l'objet des années 1820 aux années 1860, fut la protection réussie de ce que les baleiniers appelaient le « Japan Ground ». Le roman « Moby-Dick » est un grimoire narratif et performatif de cette guerre.

Mais les choses proviennent de beaucoup plus loin...

LA MORT EN FACE, IL Y A SI LONGTEMPS. Selon une étude publiée au printemps 2018, les cachalots ont vu leurs populations se réduire progressivement au Pleistocène ancien, du fait de l'entrée de la Terre dans la phase climatique de "la maison froide" impactante pour les proies comme les calmars. Il y a 130 000 ans, il  restait vraisemblablement moins de 10 000 individus aptes à se reproduire dans un refuge du bassin du Pacifique (ils sont vraisemblablement plus de 300 000 aujourd'hui). L'interglacial de l'Eémien leur a sauvé la mise. 

Pour le Pleistocene récent, la faible population existante il y a entre 120 000 et 150 000 ans, semble avoir progressé continument jusqu'à il y a 50 000 ans, puis s'est remis à décliner jusqu'à il y a 20 000 à 30 000 ans : période qui précède immédiatement le maximum glaciaire. Le déclin a eu lieu dans les 3 bassins (Pacifique, Indien, Atlantique), le plus net semble s'être opéré dans l'Atlantique. La distribution actuelle semble résulter directement d'une expansion relativement récente, amorcée il y a entre 20 000 et 40 000 ans, à partir d'une population-refuge vraisemblablement située dans le Pacifique 

Alors que par le passé, la diffusion du Pacifique vers l'Atlantique était entravée par des continuums continentaux liés à la glace et au bas niveau des eaux océaniques, le futur lié au réchauffement climatique pourrait permettre aux cachalots une circulation interocéanique plus fluide au niveau hémisphérique -avec cette réserve que chaque bassin océanique a tendance à réagir de façon scifique au changement climatique-, mais plus difficile sur un plan interhémisphérique.

Voir le détail de cette étude sur les fluctuations supposées des populations de cachalots depuis plus de 3 millions d'années :

Morell (Virginia). 2018. Something killed a lot of sperms in the past-and it wasn't whalers. Science, 18 mai 2018. In explanation of Morin & al. Study (Molecular Biology 2018).

https://www.sciencemag.org/news/2018/05/something-killed-lot-sperm-whales-past-and-it-wasn-t-whalers

Morin (Phillip A.), Foote (Andrew D.), Baker (Charles Scott), Hancock-Hanser (Brittany L.), Kaschner (Kristin), Mate (Bruce R.), Mesnick (Sarah L.), Pease (Victoria L.), Rosel (Patricia E.), Alexander (Alana). 2018. Demography or selection on cultural traits or genes ? Investigating the driver of low mtDNA diversity in the sperm whale using complementary mitochondrial and nuclear genome analyses. Molecular Ecology 27 (11)-June 2018- , 2604-2619.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/mec.14698

Le refuge Pacifique du  Pleistocène est peut-être le Japan Ground. La Première Guerre du Pacifique est ainsi élaborée à la fois par une intelligence collective et une MEMOIRE PYROSOMALE (Melville évoque "un front firmament, plissé d'énigmes" (chapitre 79) nothing but that one broad firmament of a forehead, pleated with riddles...

: https://www.francetvinfo.fr/animaux/naissance-d-animaux/video-une-etrange-creature-decouverte-au-large-des-cotes-de-nouvelle-zelande_3043509.html#xtor=AL-67-%5Bvideo%5D

A cette époque, les cachalots sont au moins 3 fois plus nombreux qu'aujourd'hui, et les plus grands mâles sont beaucoup plus imposants. Leurs populations sont, de loin, les plus prospères dans le Pacifique Sud. Il existe vraisemblablement une corrélation entre cet état de fait et le « petit âge glaciaire » à l'oeuvre depuis plusieurs siècles (et qui tend alors à sa fin). Il est tout à fait envisageable que populations et individus étaient à la fois plus uniformément répartis dans l'océan mondial, plus nombreux et plus prospères, lors de l'optimum climatique médiéval, quelques siècles auparavant (époque où le « Groenland » était vraiment « Le pays vert », où la prospérité des calmars, proies préférentielles du cachalot, devait être à son climax, et où les eaux du Pacifique Sud étaient, elles, plus froides...

 

 

 

Le géographe Emmanuel Lézy  souligne que, selon le principe des pôles eulériens, un point théorique mal situé géographiquement sert d’origine à la séparation des éléments de l’ancienne Pangée, qui dériveront à la surface du globe selon des orbites circulaires presque parallèles à l’axe unissant les pôles magnétiques.

Il ajoute : » Le naufrage du Pequod indique-t‑il le lieu d’où le monde s’est divisé ? Le maelström qui emporte le Pequod est sans doute le nombril du monde...

Lézy (E). 2008. La saison et la ligne, ou : Moby-Dick, une leçon de géographie métisse, CYCNOS (Université de Nice Sophia-Antipolis) 17 (2), Herman Melville : Espaces d'écriture.

http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=1646

 La Pangée a commencé à se disloquer à la fin du Permien (il y a 252 millions d'années, phénomène qui provoqua l'extinction Permien-Trias, la plus considérable connue dans l'Histoire de la Terre). Et toute  tombe est aussi sanctuaire et matrice... Jonas... 

  Achab, engagé dans un dialogue shakespearien avec la tête d'un cachalot tué par l'équipage quelques jours auparavant, considère que celui-ci a vécu au sein des fondations du Monde, et connaît des vérités capables de fracasser les planètes (chapitre 70) : Réalisation de Sergio Garcia Sanchez en 2017.

 

Cette tête ensanglantée pendait à la hanche du Pequod comme, à la ceinture de Judith, celle du géant Holopherne. Illustration d'Anton Lomaev.

 

Le capitaine affirme que le drame qui se joue est écrit depuis toujours, répété déjà "un milliard d'années avant que les eaux de cet océan ne roulent" (chapitre 134).

 

De futures recherches sont à mener pour découvrir d'éventuelles connections entre certaines populations, et même certains individus, avec des planètes particulières (comme c'est le cas pour certains arbres en fonction des saisons). Et même des systèmes d'interface dans la résonance entre noyaux respectifs de la Terre et du Soleil. Mis au diapason, les cœurs ont leur raison... Patience dans l'Azur.

Un jour, cette guerre finira... Illustrations de Sergio Garcia Sanchez et Anton Lomaev :

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens