Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 07:23

Une tigresse dorée a été découverte dans la réserve de Kaziranga (Assam, Inde du Nord).

Après les tigres noirs de Similipal (Odisha, Inde orientale), présents depuis des siècles* (le dernier ayant été observé en 2008), cet évènement est une vaguelette dans l'océan d'appauvrissement génétique du grand félin dans le sous-continent... Voir "The New Indian Express", avant-hier.

https://www.newindianexpress.com/opinions/editorials/2020/jul/17/why-assams-golden-tiger-is-not-exactly-good-news-2170844.html

Et un second article sur le même thème le même jour.

https://www.newindianexpress.com/galleries/nation/2020/jul/17/kazirangas-golden-tiger-dilemma-explained-why-the-rare-cat-inbreeding-irk-indias-wildlife-expert-102913--1.html

*Dans "Mystery cats of the world. From Blue Tigers to Exmoor beasts", par Karl Shuker, 1989.  Probably the most significant black tiger record was provided by the noted eighteenth-century artist James Forbes. In a Country Life article, Charles Stonor noted that, among the many watercolours by Forbes then housed within the museum of the seminary at Oscott College near Walsall, one, dating back to 1772, depicted in very great detail a black tiger and was painted in south-west India during the period when Forbes was in the service of John Company in India.  A description of this felid featured in his painting also exists, contained in one of Forbes's own handwritten letters from that same period. He wrote: It was entirely black yet striped in the manner of the Royal-Tyger with shades of a still darker hue, like the richest black, glossed with purple. My pencil is very deficient in displaying these mingled tints; nor do I know how to describe them better than by the difference you would observe in a black cloth variegated with shades of a rich velvet.

 

... En effet, l'histoire récente des tigres indiens est une suite de fluctuations spectaculaires. Le tigre était présent à Bombay en 1929. Des 40 000 estimés en 1947, il en reste officiellement 1827 un quart de siècle plus tard. Les mesures de protection permettent une remontée des effectifs à 3500 dans les années 1990. Entachées d'un vice de fond (séparation forcée des espaces de vie du tigre et de l'homme, au détriment de ce dernier, entraînant une destruction de la culture indienne de cohabitation avec le grand félin, ce qui se retourne finalement contre ce dernier, car il devient le symbole, aux yeux des villageois, de la persécution qu'ils subissent du fait des autorités), elles entraînent un nouveau recul du fauve (1411 en 2006), avant une remontée progressive (2967 en 2018). Ces données officielles ne correspondent évidemment à aucune réalité précise, mais elles peuvent indiquer une tendance...

... Quant à l'Histoire plus ancienne...  Des centaines de milliers de tigres ont parcouru le sous-continent indien pendant des millénaires. Le prince moghol Jahangir tua 86 tigres et lions au cours de ses 12 premières années de règne, au début du XVIIème siècle.

Les massacres perpétrés par les britanniques commencèrent au XVIIIème siècle. Plus récemment, plus de 80 000 tigres furent abattus en un demi siècle (entre 1875 et 1925). Après son couronnement en 1911, le roi George V participa à une chasse où lui et sa suite tuèrent 39 tigres au Népal en 10 jours (parmi beaucoup d'autres animaux sauvages). Dans la deuxième moitié des années 1920,  Umed Singh II (Sahib Bahadur),  Maharadjah de Kotah, s'adonna à cette chasse à bord d'une Rolls-Royce New Phantom Torpedo Sports Tourer, qu'il équipa de projecteurs pour la chasse de nuit, d'une mitrailleuse et d'un canon portatif de type Lantaka, et qu'il nomma "Tiger car"...

https://www.thevintagenews.com/2016/09/02/priority-tiger-hunting-rolls-royce-maharaja-goes-hunt-style/

... Après leur couronnement, les rois de Rewa (Inde centrale) devaient tuer 109 tigres.

 Après la suppression du royaume en 1950, le Maharadjah, lors d'une chasse à Bandhavgarh l'année suivante, tua une tigresse et trois de ses quatre enfants, et conserva le quatrième, qui était blanc. Il l'appela Mohan, et celui-ci fut l'ancêtre des tigres blancs actuels.

 

 

... Le dernier Maharadjah de Mysore et ses invités tuèrent plus d'une centaine de tigres entre 1945 et 1967. Le Maharadjah de Udaipur et le Rajah de Gauripur en tuèrent 500 chacun, le Nabab de Tonk en tua 600, le colonel Kesri Singh, de Jaipur : 1000, Ramanuj Saran Singh Deo, de Sarguja : 1100... Voir le détail dans l'article de l'Historienne Nanditha Krishna, publié hier dans "The New Indian Express".

https://www.newindianexpress.com/opinions/2020/jul/18/a-brief-history-of-the-tiger-in-india-2171281.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens