Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 07:36

Une très jeune tigresse âgée de 4 à 5 mois,  émaciée avec de graves engelures et une blessure à la mâchoire inférieure, trouvée par un pêcheur  sur les rives de la rivière dans le district d'Anuchinsky, a été secourue par le service de surveillance de la chasse du territoire de Primorsky, à la veille des vacances du Nouvel An. Elle a été emmenée dans un centre de réadaptation, où l'examen externe a montré qu'elle était gravement émaciée, avec des gelures au bout de la queue et du museau et formation de nécrose des tissus. Le développement des engelures du museau a été facilité par la blessure de la mâchoire inférieure. Le niveau de gravité de la blessure et de développement d'une nécrose tissulaire devaient être établis lors du deuxième examen vétérinaire. Au cours de celui-ci, les médecins de la clinique vétérinaire Nika du centre de réadaptation du village d'Alekseevka, ont découvert que les tissus musculaires et cutanés étaient complètement morts dans la mâchoire inférieure. 

Au début, les spécialistes ont dû stabiliser l'état de la jeune tigresse. À l'admission, elle ne pesait que 20 kg (avec une norme de 30 à 40 kg). Elle n'aurait tout simplement pas pu survivre à l'intervention chirurgicale sérieuse qui a été nécessaire pour traiter les tissus de la mâchoire et à la rééducation qui a suivi. Donc, au préalable, une cure d'antibiotiques lui a été donnée, ainsi que des repas spéciaux.

Quelques jours plus tard, l'état de la tigresse a commencé à s'améliorer. Au cours de la semaine suivante, elle a pris 10 kg, a commencé à bouger davantage et à montrer une réponse saine de prédateur sauvage. 

L'opération de restauration du tissu musculaire de la mâchoire inférieure a été réalisée avec la participation d'un médecin de l'hôpital clinique n ° 2 de Vladivostok Nikita Vereshchak et d'un assistant Andrei Prodan, qui, il y a un an, ici, dans le centre de rééducation, a effectué une opération sur un tigre nommé Carcajou.

L'opération a été réalisée en déplaçant un lambeau cutané. Cette technique permet de restaurer un défaut de la peau et des tissus mous et d'éviter la destruction des structures osseuses. Un lambeau cutané viable à proximité est découpé sur le pédicule nourricier et transféré dans la zone du défaut, après quoi il est suturé. Le défaut résultant est fermé par les tissus sains mobilisés environnants.

Les médecins prévoient d'évaluer comment se passe la récupération après la chirurgie lors du prochain examen, prévu dans une semaine (le 19 janvier prochain). Si les points de suture guérissent en toute sécurité et que le traumatisme subi ne gêne pas le prédateur, la tigresse pourra peut-être retourner dans la nature à l'avenir. Mais il est trop tôt pour faire des prédictions.

Cette petite tigresse n'est pas l'un des trois enfants dont la mère a été recherchée et retrouvée sauve par les inspecteurs de la chasse dans la région d'Anuchinsky en décembre 2021. Sa mère a peut-être fait une longue chasse, et après un certain temps, la petite, poussée par la faim, est partie à sa recherche...  Il est probable qu'à la recherche de nourriture, la jeune tigresse a affronté un chien et a reçu des morsures dans les tissus mous du museau.  Voir le détail dans l'article mis en ligne ce jour sur le site du Centre de Réhabilitation et de Réintroduction du Tigre de l'Amour.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1669/

В ПРИМОРСКОМ КРАЕ СПАСАЮТ ЖИЗНЬ ТИГРЕНКУ

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens