Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 09:08

« 4 continents pour les tigres »

L’Europe d’abord en 2009

(consulter le site Avenir Tigres)


En août 2007, j’éditais « 4 continents pour les tigres ».

J’avais cherché ainsi à promouvoir un redéploiement global de la distribution des tigres dans le monde, par des plans de réensauvagement ciblés d’animaux captifs dans des espaces naturels préparés à les accueillir.


Aujourd’hui, il s’agit de passer à une initiative concrète sur le terrain.

En préparation à celle – ci, le sujet doit être précisé et affiné.

Dans ce but, depuis le début de l’année 2009, j’ai réorganisé quelque peu le site, autour d’un document concernant plus spécifiquement l’Europe, son histoire et ses perspectives, en lien avec ceux, grands félins notamment, qui furent historiquement des représentants importants de sa faune de grands prédateurs.


La nouvelle présentation du site doit donc être comprise comme suit :


  1. « Qui est vraiment le tigre » (réalisé en décembre 2007), est en position initiale, inchangée.


Les documents 2 à 6 gravitent autour de la question européenne.


  1. « Ressusciter les tigres occidentaux » (réalisé en Août 2007), devient une simple introduction au document « Europe et grands félins ».

Une première actualisation de ce texte avait été publié dans la lettre de la SECAS 52 (Janvier 2008) sous le titre : « un tigre européen oublié ».

Une deuxième actualisation verra prochainement le jour sur ce blog.


  1. « Europe et grands félins " constitue désormais le véritable corps du sujet du site. Rédigé en Décembre 2008 (dernière modification en février 2009, le dossier sera régulièrement actualisé), il est, de fait, un important prolégomène à une initiative concrète sur l’Europe et sa grande faune, sous tendue par une démarche à caractère politique au sens plein du mot.

L’Europe est en effet un véritable carrefour des faunes africaine et asiatique : ainsi, le chacal afrasien est toujours présent dans les balkans. 

Des observations concernant la présence de la hyène striée dans des gorges de la chaîne des Rhodopes ont même été répertoriées en 2002. Une hyène svait été retrouvée morte sur une route traversant cette zone, qui longe la frontière bulgaro - grecque.  Mais il s'agissait peut - être d'un individu échappé d'un cirque ambulant qui avait passé dans la région deux semaines auparavant...

Le renard roux, fréquent non seulement en Eurasie ( Grande-Bretagne et Japon inclus), en Amérique du Nord et même en Australie où il a été introduit, vit aussi dans certaines régions sahariennes… Le seul continent qu’il n’ait pas au moins partiellement colonisé est l’Amérique du Sud.

Dans l’antiquité, le lion avait une distribution semblable à celle du chacal aujourd’hui. Il n’est même pas exclu qu’en outre, le lion « de Barbarie » (Afrique du Nord) ait occupé certaines régions d’Italie, d’Espagne et de France méridionale, impliquant dans cette hypothèse la présence de deux types de lions distincts sur le territoire européen.

Historiquement, l’Europe a hébergé jusqu’à 15 espèces de grands mammifères prédateurs terrestres.


  1. « Avenir des tigres captifs », rédigé en Avril 2008, devient une première annexe à « Europe et grands félins ». On peut en retrouver l’essentiel dans la Lettre de la SECAS 55 (Novembre 2008) sous le titre : « Etats – Unis, Europe, Russie et leurs grands félins captifs : la croisée des chemins ».


  1. « Le syndrome du félin géant », rédigé en août 2008, constitue la deuxième annexe à « Europe et grands félins ». Il précise et détaille un caractère essentiel de la relation au grand prédateur : la dimension spirituelle.

Certains aspects essentiels de ce texte seront actualisés sur ce blog dans « Comment sortir du syndrome de Bruno ».


Les pages qui suivent avaient toutes été éditées en Août 2007.


  1. « Sibérie… » devient une « page carrefour », à la fois conclusion pour l’Europe et introduction pour l’Amérique.


7 et 8 présentent les possibilités de redéploiement des tigres sur des terres où ils n’ont pas été officiellement répertoriés lors de la période historique.


« Amérique… » exprime le potentiel très important de ce continent, disposant (aux USA notamment) à la fois des plus fortes populations d’animaux captifs, d’immenses espaces encore largement préservés, des organisations de défense de l’espèce les plus puissantes au monde, et même, désormais, d’un président, Barack Obama, beaucoup plus attentif que ses prédécesseurs à la condition animale.

« Avenir des tigres captifs » concerne ce continent au moins autant que l’Europe et la Russie.


« Afrique : des terres australes accueillantes » évoque notamment l’expérience de sauvegarde de la souche des tigres de Chine du Sud par le transfert d’un couple dans la vallée du Laohu en Afrique du Sud initié par Li Quan, en vue d’un futur réensauvagement des prochaines générations.

Aujourd’hui (début 2009), du fait de cette initiative, 15% de la population totale (captive + sauvage) de tigres de Chine du Sud vit dans la vallée de Laohu !


9 et 10. L’Inde, dernier territoire au monde à peut – être compter plus de 1000 individus sauvages sur son sol, et la Chine, qui fut le paradis de l’espèce aux temps préhistoriques (en tant que carrefour de la Sibérie et du Sunda) ferment la marche des pages thématiques du site.

Des données actualisées sur la Chine ont été par ailleurs publiées dans les numéros 53 (Avril 2008) et 54 (Juillet 2008) de la lettre de la SECAS.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens