Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 14:11

COURAGE ET LUCIDITE AU PARLEMENT EUROPEEN
DEUX INITIATIVES COURAGEUSES ET COMPLEMENTAIRES PRISES PAR LES DEPUTES CE MOIS - CI

1.Un communiqué de France Nature Environnement nous apprend que le Parlement européen a adopté le 3 février dernier une résolution de première importance pour la protection et le développement des zones vierges de toute activité humaine.
Le parlement considère notamment que ces zones "constituent d'importants stocks de carbone, dont la sauvegarde est essentielle pour la protection tant de la biodiversité que du climat" et "doit être une priorité de la Commission dans sa stratégie de lutte contre les changements climatiques".


Il s'agit pour nous d'un élément supplémentaire de nature à pousser les autorités européennes (et  en particulier roumaines, voir à ce propos la page "Contradictions européennes, espoirs américains, publiée le 7 février dernier sur ce blog) à revoir de fond en comble la calamiteuse politique actuelle de destruction des territoires sauvages.

IMPLICATION INEDITE D'UNE TELLE RESOLUTION
Pour notre part, nous souhaitons insister sur l'aspect suivant, peu ou pas médiatisé jusqu'à présent :
en Europe occidentale, la plupart des écosystèmes ayant un fort degré de naturalité sont moins productifs et moins robustes que dans d'autres régions du monde historiquement mieux préservées, et ceci en tenant bien sûr compte des différences de proportions correspondantes aux différences de climats.
Les écosystèmes d'Europe occidentale ne possèdent plus l'intégralité du spectre faune - flore avec lequel ils ont coévolué au cours des siècles passés, certaines espèces douées d'un fort pouvoir structurant, notamment des grands carnivores comme les félins géants, ayant été artificiellement exterminés.
A nos yeux, les citoyens de l'Europe seraient dès lors bien avisés de faciliter la reconstitution progressive de ces écosystèmes, laquelle s'accomplirait d'ailleurs d'elle même au fur et à mesure que de grands animaux sauvages, notamment carnivores, aménageraient de nouveau ces territoires, à l'instar de ce que permettait la présence féconde de leurs ancêtres.
LA PRESENCE DE GRANDS FELINS SUR LE TERRITOIRE EUROPEEN SERAIT DONC AUSSI UN OUTIL NON NEGLIGEABLE DE LUTTE CONTRE LES CONSEQUENCES LES PLUS DESASTREUSES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE.

2. Aujourd'hui mardi 17 février, les députés européens de la commission Environnement du Parlement se sont prononcés à une quasi unanimité pour des "sanctions effectives, dissuasives et proportionnées" contre les personnes ou les entreprises commercialisant du bois ou des produits dérivés du bois coupés illégalement (cette disposition doit encore être approuvée en session plénière puis acceptée par les gouvernements européens pour entrer en vigueur).
Les européens se sont ainsi prononcés sur des propositions de la Commission Européenne (loi FLEGT) faites le 15 Octobre 2008 (voir sur le site "4 continents pour les tigres", le document PDF "Europe et grands félins").
Près du cinqième des importations de bois dans l'UE proviennent de sources illégales, selon la Commission.
Actuellement, 13 millions d'hectares disparaissent officiellement chaque année. La déforestation est responsable d'environ 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
Malheureusement, les objectifs fixés par la Commission restent  à ce jour très en dessous du minimum indispensable pour éviter une catastrophe écologique et humaine majeure. il s'agit en effet pour elle "d'arriver à réduire la déforestation tropicale de 50% en 2020 et de stopper la diminution de la couverture forestière en 2030".

Or, aujourd'hui, ces sylves humides, théoriquement ininflammables, commencent à s'assécher, sous l'influence des modifications climatiques. Elles risquent désormais de subir des incendies particulièrement destructeurs, comme ceux que l'Australie connaît actuellement. Et si elles viennent à brûler, elles deviendront des producteurs de carbone, accélérant de ce fait le changement climatique qui leur est déjà tant préjudiciable.

On voit désormais à quel point la destruction des grandes flore et faune sauvages est UNE FOLIE SUICIDAIRE.
Les forêts australiennes ont subi leurs premiers incendies dramatiques, qui ont transformé ce territoire en continent le plus aride au monde, il y a 50 000 ans, immédiatement après l'extermination, par les premiers colons humains, des herbivores et des carnivores géants qui  peuplaient et aménageaient ces espaces...


D'où l'importance cruciale de la mise en oeuvre de politiques suffisamment vigoureuses pour assurer concrètement aux forêts leur protection, réexpansion et réensemencement en animaux géants.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens