Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 05:23

L'ARDECHE DU NORD - EST.

 

En 1989, dans la station Cherskii en République de Sakha (Yakoutie), Sergeï Zimov lançait le projet du "Pleistocene Park", reconstitution progressive d'une steppe à mammouth. Le plan s'étale sur des dizaines d'années. Les premières étapes ont consisté en l'introduction de grands herbivores (rennes, bisons, boeufs musqués). Le but ultime est d'assurer la fonction prédatrice des lions des cavernes de la préhistoire par des tigres eurosibériens, à l'endroit, aussi, in fine, de mammouths reconstitués. 

En 2005, il publia un article sur le sujet dans la revue Science. "Pleistocene Park: Return of the Mammoth's Ecosystem
Science, Vol 308, Issue 5723, 796-798 , 6 May 2005".

La littérature scientifique y fait régulièrement référence depuis lors, jusqu'à 2012.

 

En 2008, Evgeny Kashkarov et son équipe démontrèrent l'ampleur des migrations vers le Nord de trois grands félins, la panthère des neiges, le léopard de l'Amour et le tigre de l'Amour, en lien avec des cycles d'environ 88 ans induisant des fluctuations climatiques . Global warming and the northern expansion of the big cats of Asia. 2008. Cat News 48, 24 - 27.

 

Dans la Revue annuelle qu'Evgeny dirige (Rhytme), j'avais publié, en 2010, un article  insistant sur la nécessaire constitution, en complémentarité avec la région principale Dniepr - Volga, de plusieurs zones transfrontalières de résurgence de la grande faune, dont une zone "béringienne" (Nord du Kamtchatka et Yakoutie à l'Ouest, Alaska à l'Est). Sennepin (A). 2010. L’avenir du tigre est en Russie. Publié en russe dans traduction assurée par Olga Kluchnikov).
(Ален Сенпен. Будущее тигров – в России // Rhythm Journal-журнал РÍТМ, 2010 (5), 96-104.

 

En Mars et Avril 2012, lors d'une étude de terrain, Evgeny a constaté, à sa grande surprise, la vraisemblable présence en Yakoutie (région de la Chukotka) de panthères des neiges et de tigres eurosibériens. Il est impossible en l'état de trancher entre une migration très poussée vers le Nord où une survivance depuis le Pleistocene. Les clichés des empreintes que lui a transmis Rodion Visolobov, qui vit au bord de la mer de Behring, sont sans équivoque. Rodion recueille des témoignages sur le "big snow cat" depuis les années 60. Il publiera son article dans "Rhytme" cet été.

 

Dans les années 1980, Rodion avait transmis au naturaliste Nikolaï Vereschagin des éléments sur "l'Irkuiem", ours gigantesque (beaucoup plus volumineux que les ours bruns du Kamtchatka et de Béringie orientale, pourtant considérés comme les plus grands du monde). Dans un article publié en 1987, celui ci avait conjecturé la survie de l'ours à face courte (Arctodus simus), mammifère carnivore le plus volumineux des 20 000 dernières années, officiellement éteint à la fin du  Valdaï ("Wurm" pour les européens, Wisconsin" pour les américains), c'est à dire le dernier épisode glaciaire. D'autres hypothèses furent proposées (notamment, en 1989, celle de la constitution, dans le Nord du Kamtchatka, d'une colonie permanente d'ours polaires de dimensions extraordinaires...)

 

Le binôme ours / félin géants constitue le révélateur d'un écosystème préservé à puissante fonctionnalité, tel qu'il existait, par exemple, en Ardèche il y a plus de 30 000 ans (voir page blog "Modernité prospective" du 21 août 2011).

 

Une fois le financement assuré, Evgeny et Rodion vont réaliser une nouvelle enquête de terrain, large et approfondie.

Avec une équipe renforcée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens