Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 14:58
DIAGNOSTIC A ECHELLE ADEQUATE 
Dans un article publié par la revue Science,  il y a 3 jours, une équipe de 24 chercheurs appartenant à 6 pays d'Europe et d'Amérique septentrionales, dirigée par l'américain James Estes, met en lumière, à travers de nombreux exemples,  le caractère protecteur des grands prédateurs dans la Nature à l'échelle mondiale. Leur raréfaction a des effets en cascade sur les maladies infectieuses, les feux, le cycle du carbone, déterminants pour l'équilibre général de la Vie sur Terre.
"La perte de ces animaux est peut être l'influence la plus profonde de l'humanité sur le monde naturel" soulignent les chercheurs. A leurs yeux, la préservation de ces espèces emblématiques ne relève pas d'une démarche "éthique ou esthétique". Il s'agit d'un enjeu "fondamental" pour la planète. 
James Estes précise : "Pour restaurer la fonction des écosystèmes, le rétablissement des grands animaux est essentiel. Celà demande des approches de conservation à grande échelle."
SOURCE : Science 15 July 2011:
Vol. 333 no. 6040 pp. 301-306
Trophic Downgrading of Planet Earth
Abstract :Until recently, large apex consumers were ubiquitous across the globe and had been for millions of years. The loss of these animals may be humankind’s most pervasive influence on nature. Although such losses are widely viewed as an ethical and aesthetic problem, recent research reveals extensive cascading effects of their disappearance in marine, terrestrial, and freshwater ecosystems worldwide. This empirical work supports long-standing theory about the role of top-down forcing in ecosystems but also highlights the unanticipated impacts of trophic cascades on processes as diverse as the dynamics of disease, wildfire, carbon sequestration, invasive species, and biogeochemical cycles. These findings emphasize the urgent need for interdisciplinary research to forecast the effects of trophic downgrading on process, function, and resilience in global ecosystems.
( Voir aussi"Le Monde" du 16 Juillet, page 14. Article de Pierre Le Hir).
Le Diagnostic est donc, désormais, officiellement posé. A travers une publication dans LA Revue scientifique de référence.
Ceci étant établi, il s'agit maintenant de donner les moyens au malade de guérir.
"Le Tigre ne chante pas sa tigritude. Il agit."
Wole Soyinka.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens