Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 08:09

Ryzhik, un chat vivant en Sibérie occidentale (aux environs de Tomsk), avait eu ses quatre pattes détruites par le gel en janvier dernier (par -40°C). Il peut aujourd'hui se déplacer grâce à des pattes artificielles en titane.

 

The Siberian Times, hier. 

https://siberiantimes.com/other/others/features/ryzhik-the-siberian-cat-who-refuses-to-be-defeated-by-frostbite/

Partager cet article
Repost0
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 07:53

Des scientifiques japonais ont présenté la tête d'un loup préhistorique, à l'occasion d'une exposition sur le mammouth laineux et son environnement, qui se tient à Tokyo ("Spartak", le lionceau des cavernes découvert en Yakoutie l'année dernière, y est également présenté. Sa découverte avait suivi celle de 3 lionceaux en 2015 et 2017, par la même équipe scientifique nippo-yakoute).

Le loup avait été découvert à l'été 2018 par Pavel Efimov dans le Nord de la Yakoutie (district Abyisky, rives de la rivière Tirekhtyakh -affluent du fleuve Indigirka-).

Son cerveau est intact.

Sa tête est beaucoup plus petite que celle des loups modernes.

 

 

The Siberian Times du 7 juin dernier. 

https://siberiantimes.com/science/casestudy/news/still-snarling-after-40000-years-a-giant-pleistocene-wolf-discovered-in-yakutia/

Actualisation au 12 juin. Les scientifiques cherchent désormais à savoir si l'animal n'a pas été décapité par des hommes préhistoriques... The Siberian Times.

https://siberiantimes.com/science/casestudy/news/first-video-of-ancient-bear-like-wolf-preserved-in-the-permafrost-for-more-than-40000-years/

Partager cet article
Repost0
6 juin 2019 4 06 /06 /juin /2019 05:51

Le corps d'une jeune baleine franche mâle de l'Atlantique Nord a été découvert ces derniers jours dans le golfe du St Laurent. Il s'agit d'un individu de 9 ans, bien connu des spécialistes, qui l'avaient nommé "Wolverine", car il avait le dos marqué par trois balafres évoquant les lames aux mains du héros de Marvel comics...

 

L'animal avait été repéré de nombreuses fois dans tous les sites principaux de regroupement des baleines franches de l'Atlantique, de la Floride au golfe du St Laurent. Pendant sa vie, un navire l'avait heurté et il avait été pris trois fois dans des filets dérivants... Global News, hier. Aya Al-Hakim.

https://globalnews.ca/news/5354046/dead-right-whale-gulf-of-st-lawrence/

Par ailleurs, la flotte baleinière islandaise restera à quai cet été, les permis de maintenance des navires ayant été remis à la fin février, à une date trop tardive pour qu'ils puissent partir en mer cette année... Iceland Review, hier. Jelena Ciric.

  https://www.icelandreview.com/news/icelandic-whaling-company-suspends-operations/

Partager cet article
Repost0
3 juin 2019 1 03 /06 /juin /2019 05:16

Au delà des bornes, il n'y a plus de limite...

Nous évoquons ici une "guerre" oubliée qui donne la mesure de la bétise humaine. Il s'agit de la "Guerre des émeus" qui se déroula à l'automne 1932 dans le district de Campion (Australie occidentale). Les autorités, pressées par les agriculteurs qui souhaitaient protéger leurs récoltes, déclarèrent officiellement la guerre aux émeus. Ceux-ci, en se protégeant du mieux qu'ils pouvaient, remportèrent la victoire... Ce conflit est l'exact inverse de la "Première Guerre du Pacifique", que nous évoquons sur ce blog depuis plus de 3 ans, guerre impensée par les baleiniers, menée consciemment par les cachalots du Pacifique, aux habitudes différentes de leurs congénères des autres océans....

Stratégie particulière des cachalots du Pacifique face aux orques (illustration tirée de : Whitehead (Hal). 2003. Sperm whales : social evolution in the ocean. The University of Chicago Press.)

 

A l'issue de la première guerre mondiale, de nombreux soldats australiens et de vétérans britanniques purent acquérir des terres en Australie occidentale pour les cultiver, démarche encouragée et facilitée par les autorités, en récompense de leur héroïsme. Cette mise en culture de nouveaux territoires fut une aubaine pour les populations d'émeus, dont le nombre commença à augmenter significativement. A partir de 1923, des primes à l'abattage furent alloués aux soldats/fermiers. La crise de 1929 provoqua la chute des cours du blé, et le gouvernement australien fut incapable, malgré ses promesses, de subventionner les activités de ce secteur. Les fermiers décidèrent alors de ne pas livrer le blé.  Les tensions atteignirent leur paroxysme à l'automne 1932, quand 20 000 émeus vinrent dévorer le blé. La suite bascule alors dans le grotesque... Voir par exemple :  : "'Feathered foes': soldier settlers and Western Australia's 'Emu War' of 1932". Journal of Australian Studies30 (88): 147–157

Bruno Fuligni, Bruno Leandri. Les guerres stupides de l'Histoire. 272 pages. 20 mars 2019. Editions Les Arènes.

Les émeus sont les plus grands oiseaux coureurs au monde, à l'exception des autruches. Ils sont endémiques d'Australie. Voici un nid, un oeuf vert foncé, un poussin.

 

 

 

Dans un clin d'oeil appuyé aux vétérans, le ministre de la défense, Sir George Pearce, annonça que les autorités allaient mener une guerre contre les émeus, sur une base d'organisation militaire évoquant celle des troupes anglo-australiennes lors du premier conflit mondial.

Pearce avait déjà été ministre de la défense de 1908 à 1909, 1910 à 1913, 1914 à 1921. Renommé à ce poste en 1932, il allait y rester jusqu'en 1934. 

La guerre fut conduite sous le commandement du Major G.P.W. Meredith. On utilisa prioritairement les mitrailleuses Lewis :

Mais leur efficacité fut faible, car les adversaires n'étaient pas des soldats qui montaient à l'assaut en exposant leurs poitrines aux balles, mais qui s'égayaient dans un nuage de plumes... On décida alors de monter ces armes sur des camions pour atteindre les fuyards... Ceux-ci courant à 55kms/h, ils ne laissaient aucune chance à leurs poursuivants juchés sur des guimbardes sur les pistes cahoteuses de l'outback australien...

Au quatrième jour de "combat", certains observateurs de l'Armée constatèrent que "Les émeus ont prouvé qu'ils n'étaient pas aussi stupides qu'on le considère habituellement. Chaque groupe a son chef, toujours un énorme oiseau à plumes noires, mesurant six pieds de haut, qui veille pendant que ses camarades s'occupent du blé. Au premier signe suspect, il donne le signal et des dizaines de têtes s'étirent hors de la récolte. Quelques oiseaux effrayés, commencent une fuite en avant vers le broussailles, le leader restant toujours jusqu'à ce que ses partisans soient en sécurité"...

"New Strategy In A War On The Emu"Sunday Herald. 5 July 1953. p. 13.

​​​​​​​

Dans son rapport du 8 Novembre, le major Meredith, pour relativiser l'échec, nota que ses forces n'avaient "subi aucune perte"... L'ornitologue Dominic Serventy fit le commentaire suivant : "Les rêves des mitrailleurs se sont rapidement dissipés. Le commandement Emeu ordonna évidemment la tactique de la guérilla et son armée  se divisa bientôt en d'innombrables petites unités qui rendit l'équipement militaire  non rentable. Une armée en échec s'est donc retirée de la zone de combat après environ un mois." "casuariiform". Encyclopædia Britannica. 2009. Retrieved 16 August 2009.

Après le retrait de ses troupes, le Major Meredith magnifia ses adversaires, en les comparant aux Zoulous, insistant sur leur habileté manoeuvrière, même quand ils étaient gravement blessés : "Si nous avions une division comparable à ces oiseaux, elle ferait face à n'importe quelle armée au monde ... Face aux mitrailleuses, ils sont aussi invulnérables que des chars. Ils sont comme des Zoulous que même les balles dum-dum ne peuvent  arrêter." (Les zoulous avaient vaincu les anglais dans le Natal lors de la bataille d'Isandlwana le 22 janvier 1879).

Quand un politicien du parti travailliste de l'Etat de New South Wales a demandé si 'une médaille devait être décernée aux participants à cette guerre , son homologue fédéral australien occidental a déclaré qu'ils devraient pour ce faire aller voir les émeus qui ont« remporté toutes les manches jusqu'à présent".


Une seconde tentative de venir à bout des émeus quelques jours plus tard se solda à nouveau par un échec.

La méthode des primes à l'abattage était beaucoup plus efficace. En 1934, celle - ci entraîna la mort, en 6 mois, de plus de 57 000 émeus... La même année, la demande des fermiers d'une nouvelle intervention de l'armée fut fermement repoussée par les autorités, de même qu'en 1943 et 1948. En 1943, ils demandèrent (en vain) des bombardements aériens avec des bombes légères à bord d'avions qui voleraient lentement au-dessus des troupeaux...  Request to Use Bombs to Kill Emus, The (Adelaide) Mail, (Saturday, 3 July 1943), p.12.

En 1953, il fut décidé la mise en place d'une barrière de protection de 135 miles. New Strategy in a War on the Emu, The (Sydney) Sunday Herald, (Sunday, 5 July 1953), p13.

Ceci évoque la division en deux parties de l'île japonaise de Shodoshima par une barrière de 100kms lors de la période Edo, pour protéger les cultures contre les sangliers, évènement historique dint s'est servi Hayao Miyazaki dans son dessin animé "Mononoke Hime" en 1997...

 

 

Aujourd'hui, les émeus australiens sont plus nombreux qu'avant l'arrivée des européens (leurs effectifs se situaient officiellement entre 630 000 et 725 000 individus dans la première moitié des années 2010 -dernier recensement effectué-), sur un espace entre 4,2 millions de km2 et 6, 7 millions de km2, mais des populations locales sont au bord de l'extinction.  Boles, Walter (6 April 2010). "Emu". Australian Museum.

Et l'émeu est présent sur les armoiries du pays...

 

 

La préhistoire de la guerre. L'émeu occupait une place centrale dans les représentations des aborigènes, qui utilisaient toutes les parties de son corps à différents usages, comme le faisaient les indiens des plaines avec le bison en Amérique du Nord. Les chasseurs "appelaient" les animaux avec cet instrument :

Pour eux, les zones sombres de la Voie Lactée sont constituées par un émeu cosmique géant.

L'arrivée des européens entraîna la disparition de 3 sous - espèces d'émeus de plus petite taille que l'émeu d'Australie : L'émeu de Baudin (sur l'île du Kangourou) l'émeu de l'île du roi (représentés ensemble au Jardin des Plantes en 1804 sur l'illustration ci-dessous) et l'émeu de Tasmanie (illustration suivante) : C., Jouanin (1959), "Les émeus de l'expédition Baudin", L'Oiseau et la Revue Française d'Ornithologie29: 168–201

 

Quelques siècles auparavant, en Nouvelle-Zélande, l'arrivée des maoris avait provoqué l'extinction de 9 espèces de moa, oiseau coureur dont les représentants les plus volumineux atteignaient une hauteur de 3,60m pour une masse de 230kgs.

La disparition de ces gigantesques herbivores provoqua celle de leur prédateur, l'aigle de Haast, vraisemblablement dans la première moitié du XVème siècle. Celui-ci avait un volume de 40% supérieur à celui du plus grand aigle vivant aujourd'hui Pygargue de Steller (Pacifique Nord) :

Les maoris évoquaient un oiseaux géant capable de capturer un homme, qu'ils appelaient le "Pouäkai"...

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 08:30

Топорок, le macareux huppé, meurt de faim sur les îles Pribiloff, à la suite des changements intervenus dans la faune marine du fait des modifications climatiques en cours, selon une étude publiée par PLOS ONE  avant-hier.

Timothy Jones, Lauren M. Divine, Heather Renner, Susan Knowles, Kathi A. Lefebvre, Hillary K. Burgess, Charlie Wright, Julia K. Parrish. Unusual mortality of Tufted puffins (Fratercula cirrhata) in the eastern Bering Sea. PLOS ONE, 2019; 14 (5).

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0216532

De nombreuses carcasses émaciées ont pu être collectées sur les rochers puis étudiées. Entre 3500 et 8500 oiseaux seraient morts de faim (40%  à 100% de la population nichant sur l'archipel).

Aire de distribution du macareux huppé.

Le macareux est aussi important, sur les plans économique et culturel (à tout le moins) pour les communautés traditionnelles du Pacifique Nord* que ne l'était le grand pingouin pour celles de l'Atlantique Nord.

Un couple de grands pingouins, par John Gerrard Keulemans :

Voir aussi, en sujet connexe, la découverte archéologique de la tombe d'un "homme oiseau", vieille de 5000 ans (culture "Odinov"), en Sibérie du Sud-Ouest. The Siberian Times, avant - hier.

https://siberiantimes.com/science/casestudy/features/the-birdman-of-siberia-sensational-finds-in-the-heart-of-russia-puzzle-scientists/

Le macareux huppé est bleu dans son plumage d'hiver

 

Il est l'une des 3 espèces du genre "Fratercula" aux côtés du macareux cornu (qui vit, comme lui, dans le Pacifique Nord) et "notre" macareux moine de l'Atlantique Nord.

Macareux cornu :

 

Macareux moine :

 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2019 1 27 /05 /mai /2019 06:39

Après les nombreux incendies (consécutifs à la sécheresse) qui ont frappé la réserve de Nagarahole (Karnataka, Inde du Sud-Ouest), un vaste plan de régénération d'au moins 10 lacs est en cours. Il s'agit, par des remodèlements légers, de faciliter la réhydratation effective de certaines zones lors de la mousson. Nagarahole abrite une centaine de tigres. The Times of India, ce jour. Lakshmikantha BK (TNN).

https://timesofindia.indiatimes.com/city/mysuru/forest-department-reviving-ten-lakes-in-nagarahole-tiger-reserve-ahead-of-monsoon/articleshow/69509485.cms

Partager cet article
Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 08:29

... MAIS REND LES RELATIONS PLUS COMPLIQUEES.

Avant-hier, un ouvrier agricole, M. Amri, 32 ans, qui travaillait dans une plantation de la compagnie PT Riau Indo Agropalma, dans la région de Riau (centre-est de Sumatra) a été mortellement blessé par un tigre. Voir le détail dans "The Jakarta Post" d'aujourd'hui .  Article de Rizal Harahap.

https://www.thejakartapost.com/news/2019/05/24/plantation-worker-reportedly-killed-in-tiger-attack.html

Dans le Nord de l'île,  un collecteur de caoutchouc de 61 ans, Abusali Hasibuan, avait péri sous les crocs d'un grand félin le 16 mai dernier. Sa tête avait été découverte à 50m de son corps. Voir le détail dans "The Jakarta Post" du 20 mai dernier. Article de Apriadi Gunawan.

https://www.thejakartapost.com/news/2019/05/19/man-killed-in-suspected-tiger-attack.html

Partager cet article
Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 08:18

Ceci fait suite à "Arkhara", mis en ligne le 15 mai dernier.

La volière des tigres Pavlik et Elena a été ouverte avant - hier, permettant le retour des animaux à l'état sauvage. Détails dans "Amur Tiger Centre", hier.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1279/

ТИГРЫ ОБРЕЛИ СВОБОДУ

Partager cet article
Repost0
17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 07:56

Le Centre de Réhabilitation et de Réintroduction du tigre de l'Amour a pris la décision de compenser la perte financière du propriétaire d'un jeune taureau tué par un grand prédateur à la mi mai alors qu'il pâturait sans surveillance dans la forêt, à une distance de 800 à 1000m du village de Mukhen (District de Lazo,Territoire de Khabarovsk). L'animal a probablement été agressé par une tigresse qui cherche à apprendre les techniques de chasse à son petit. Amur Tiger Centre, ce jour.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1276/

ПОМОГАЕМ ЛЮДЯМ И ТИГРАМ

Partager cet article
Repost0
15 mai 2019 3 15 /05 /mai /2019 07:08

Ceci fait suite à "Amour, Tigre, Loup" mis en ligne le 8 mai dernier.

Dans la zone méridionale de l'extrême orient russe, les tigres "Pavlik" et "Elena" sont partis hier du centre de réhabilitation et de réintroduction des animaux sauvages, situé dans la Province Maritime du "Primorjé". 

Amur Tiger Center, hier. 

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1266/

ПАВЛИК И ЕЛЕНА ОТПРАВИЛИСЬ НАВСТРЕЧУ СВОБОДЕ  

Ils sont arrivés aujourd'hui dans le district Arkhara, au Sud de la région administrative de l'Amour. Ils vont passer 5 à 7 jours dans une volière provisoire édifiée à leur intention, avant d'être relâchés dans le courant de la semaine prochaine. Amur Tiger Centre, ce jour.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1275/

ТИГРЫ ДОБРАЛИСЬ ДО МЕСТА ВЫПУСКА ​​​​​​​

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens