Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2023 4 18 /05 /mai /2023 07:34

Dans une recension des différentes relations interspécifiques constatées entre dauphins et grands cétacés d'une part, dauphins entre eux d'autre part (jeux, indifférence, prédation/proie, chasse coopérative...), un cas singulier est observé au large des Açores. Alors que cachalots et dauphins ne s'associent pas en tant normal, un jeune dauphin tursiops est intégré à un groupe d'Odontocètes géants composé d'une matriarche, d'autres adultes et de 2 jeunes. Le dauphin a une colonne vertébrale incurvée, et les scientifiques pensent qu'il s'agit probablement d'un handicap congénital  rendant difficile pour ce jeune dauphin de suivre ses parents qui se déplacent rapidement. Le rythme de déplacement des cachalots est plus en harmonie avec celui de cet individu particulier. Le groupe l'a accepté comme membre à part entière... Voir le détail dans l’article d’Emilie Le Beau Luccesi mis en ligne avant-hier sur le site de Discover Magazine.

https://www.discovermagazine.com/planet-earth/the-unique-relationship-between-whales-and-dolphins

Partager cet article
Repost0
17 mai 2023 3 17 /05 /mai /2023 09:30

La raie maugéenne (Dipturus maugeanus), endémique d'un secteur de moins de 100km2 dans les baies de Macquarie et Bathurst (Tasmanie occidentale), risque de disparaître d'ici une décennie, les chantiers de construction de barrage et les fermes aquacoles de saumons empoisonnant son milieu de vie en réduisant le taux d'oxygène à presque rien, ce qui a déjà provoqué 2 phases de mortalité massive en 2019.

Vues respectives des baies de Macquarie et Bathurst.

Elle serait ainsi le premier grand animal tasmanien à disparaître après le thylacine (au siècle dernier), et le premier sélacien à connaître l'extinction à l'Ere moderne.

Deux thylacines au National Zoo de Rock creek Park, Washington DC., USA, 1902.

Cette raie était déjà présente en mer quand le tyrannosaure s'épanouissait sur la terre ferme. Voir le détail dans l’article mis en ligne hier sur le site « mirages ».

https://www.miragenews.com/tasmania-could-host-worlds-first-modern-1006744/

Partager cet article
Repost0
14 mai 2023 7 14 /05 /mai /2023 06:37

UNE TRAJECTOIRE CIVILISATIONNELLE.

Ceci fait suite à : « Il y a un temps pour la guerre », mis en ligne le 17 avril dernier.

https://europe-tigre.over-blog.com/2023/04/il-y-a-un-temps-pour-la-guerre.html

Evoquant les relations entre le Tigre et l'Homme, les chinois parlent d'une guerre de 100 000 ans. Le basculement du rapport de force en faveur du second marque, dans leur esprit, le début de la civilisation chinoise. D'une façon générale, l'Histoire est comme une maison accueillant un nouveau propriétaire, qui ne tarde pas à y apporter des changements. Comme les araignées et leurs toiles sont régulièrement enlevées du rebord des fenêtres, les hippopotames sont traqués par l'administration pharaonique car il convient de nettoyer le Nil de ces monstres, un bon gouverneur est celui qui "expulse les tigres de la province en Chine (Jean Lévi, Les fonctionnaires Divins, 1989), Charlemagne fonde la louveterie... On bouche les grottes avec des rochers comme on cimente un mur pour en éliminer les crevasses.

Deux récits fictifs marquent le début et la fin de la civilisation européenne, qui symbolisent et magnifient, pour chacun d'entre eux, une multiplicité d'évènements réels de même nature. Il s'agit des 12 travaux d'Héraklès d'une part, de "Moby-Dick" d'autre part. 

 L’Epopée d’Eurysthée, acte fondateur de la civilisation occidentale.  Heraklès, après avoir tué sa femme et ses enfants dans un accès de folie furieuse, est sommé par l'oracle de Delphes de se mettre au service d'Eurysthée, roi d'Argolide et usurpateur de ce trône qui devait revenir à ... Héraklès lui-même. Le roi lui impose des "travaux" a priori impossibles à réaliser. Le premier d'entre eux consiste en la destruction du lion de la vallée de Némée, qui vit dans une grotte sur le mont Triton, et qui tue bétail et bergers. Le héros comble une entrée de la caverne (qui en compte deux) avec un rocher, et affrontant le fauve à mains nues, parvient à l'étrangler. Il dépouille ensuite l'animal et se revêt de sa fourrure. Le "premier travail" est le plus important, il est un pré-requis à tous les autres. Il marque la sortie de l'Europe de la Préhistoire, à travers l'extermination du Grand Lion des Cavernes (Panthera leo spelaea). Dans "l'Epopée de Gilgamesh" , récit de la recherche de l'immortalité du roi d'Ur, cité sumérienne de la Mésopotamie Antique, c'est Enkidu, homme sauvage d'une force surhumaine, qui tuera Humbaba, le monstrueux gardien de la forêt des cèdres, prélude à la destruction de celle-ci. Ses relations avec son roi sont bonnes, à l'inverse du mythe grec. A sa mort, Gilgamesh prononce à son endroit une oraison funèbre chargée d'émotion : " Enkidu, mon ami, tigre du désert, après avoir triomphé de tant d'obstacles, pourquoi es-tu si sombre? pourquoi ne me prends-tu pas dans tes bras? Pourquoi ne lèves tu pas les yeux?" Eurysthée, lui, est fourbe et lâche. Il dénie à Héraklès certains de ces succès, et lui impose des "travaux" supplémentaires. Comme Gilgamesh, il a une peur panique de la mort, et se réfugie piteusement dans une jarre de bronze, quand son esclave trop efficace à son gré lui apporte vivant et captif le gigantesque sanglier d'Erymanthe : dans la Grèce antique, le sanglier est associé à la nuit, la mort, l'hiver. Héraklès capture cet animal dans une montagne enneigée pendant la saison froide. Face à la réaction du roi, Héraklès dépose alors son prisonnier  sur la place du marché où il est tué par un boucher resté anonyme : ses formidables défenses ont été conservées à Cumes, dans le temple d'Apollon... Un autre animal de cette espèce sera une célébrité de la mythologie grecque, le sanglier de Calydon, qu’Ovide décrit comme si énorme que l'Épire herbeuse n'a pas de taureaux plus grands (…) », et parle de « soies aussi raides que des javelines [qui] hérissent son cou ; tandis qu'il pousse de rauques grognements, une écume brûlante coule de ses larges épaules ; ses dents égalent celles d'un éléphant ; la foudre sort de sa gueule ; son souffle embrase le feuillage. 

MA FIN EST MON COMMENCEMENT. Après la mort d'Héraklès, Eurysthée continue à le persécuter en frappant la descendance du héros, , ce qui finit par se retourner contre lui : il est finalement mis à mort, mais devient alors le protecteur d'Athènes contre les invasions, enterré à la frontière de cette cité par ses habitants, qui avaient essayé de le sauver... La destinée historique de la cité ne nécessite pas de plus ample commentaire. Platon y rédige "L'Allégorie de la Caverne", qui expose en termes imagés les conditions de l'Homme pour se libérer mentalement de sa matrice préhistorique, qui symbolisait le Monde Réel pour l’Ecole Pythagoricienne, dont le fondateur était natif de Samos, île où un avatar du lion de Némée a fait parler de lui dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Dans la mythologie, le monde souterrain en général (et les cavernes en particulier) est peuplé de monstres dévorateurs de chair humaine : orcus, certains cyclopes...

https://europe-tigre.over-blog.com/2023/04/il-y-a-un-temps-pour-la-guerre.html

HIC SUNT LEONES. Dans l'imaginaire ultérieur de la civilisation européenne, le continent africain est perçu comme une grotte gigantesque, réceptacle de la nuit des temps, et d'hommes sauvages "insuffisamment entrés dans l'Histoire"... Les cartographes romains puis médiévaux notent le concernant, signifiant leur ignorance et leur prévention, "Hic sunt Leones" : "Ici sont des lions"...

De la route de Sicca au défilé de la hache. Charles Baudelaire, dans Salammbô, roman historique évoquant la révolte des mercenaires contre Hamilcar à l'issue de la première guerre punique , décrit des lions crucifiés le long d'une route, par les bergers aux troupeaux mis à mal, vision qui marque psychologiquement les mercenaires. A la fin de l'ouvrage, les mercenaires sont massacrés ou faits prisonniers par les troupes carthaginoises dans le Défilé de la Hache. Ceux qui parviennent à survivre libres en ces lieux sont dévorés par les lions, qui prospèrent dans ces ravines reculées.  Les captifs, eux, sont crucifiés face au mur de Carthage. L'un d'entre eux, le gaulois Autarite, évoquant les lions ayant subi le même sort, dit avant de mourir : "C'étaient nos frères."

Strabon, géographe et historien grec vivant à l'époque de César puis d'Auguste,, félicite Rome pour avoir "libéré l'Afrique des lions". De nombreux lions de l'Atlas combattront, au cours des siècles suivants, dans le Colisée, dont la construction est achevé en 80 de notre ère (Anne Bernet, "Les gladiateurs") aux côtés de tigres anatoliens ("la merveille et la gloire des montagnes d'Hyrcanie", selon le poète Martial).

Les chasseurs français de l'époque coloniale, véritables "lieutenants de lioncellerie", poursuivront le travail de "nettoyage de la maison, d'abord au fusil, puis à la strychnine... 

Le géographe Xavier de Planhol, décédé le 17 mai 2016, avait souligné avec la dernière énergie que non seulement la réintroduction, mais même toute forme "d'indulgence" ou "de laisser aller" vis-à-vis des grands félins, constituait une aberration ontologique sur le plan civilisationnel, aussi bien dans son monumental "Paysage animal" (2004) que dans son article "Un partage du Monde?" dans un numéro spécial de la revue "L'Histoire" de janvier 2009...

Moby-Dick, épitaphe de la civilisation occidentale. En 1851, un cachalot blanc venge le lion des cavernes. Némésis (déesse de la juste colère des dieux et du châtiment céleste ) est aussi Métis l’Océanide (déesse de la sagesse et de la ruse).

https://europe-tigre.over-blog.com/2020/06/premiere-vague.html

Comme les nettoyeurs français continuateurs, au cours des XIXème et XXème siècles, de l'oeuvre romaine antique en Afrique, mais cette fois-ci moins de 20 ans après, Jules Verne s'efforce de diaboliser et ridiculiser les vainqueurs dans une scène grand-guignolesque. Mais il était déjà un peu tard...

https://europe-tigre.over-blog.com/2020/06/le-sauveur-de-l-amerique.html

 

 

KAPLANI, un Européen oublié, ou : le retour du spelaea de NEMEE. Le 17 avril dernier, j'avais montré d'étranges similitudes entre le récit officiel des évènements de 1875 concernant le léopard de Samos et le mythe du lion de Némée...

 https://europe-tigre.over-blog.com/2023/04/il-y-a-un-temps-pour-la-guerre.html

De fait, le seul témoignage direct (ou supposé tel) de cet épisode, donné par la fille d'un des 2 bergers impliqués, présente une version assez différente : son père aurait guéri de ses blessures, elle nomme son oncle Konstantinos et non Nikolaos, et à aucun moment ne compare celui-ci à un cyclope... Elle situe l'évènement en 1865 (elle n'était alors âgée que d'un an) et non 1875 : est-ce dû à sa mémoire défaillante (son témoignage est donné en 1967, alors qu'elle a 103 ans)...

RENAISSANCE. Nénuphar rouge & lotus blanc. Dans son roman historique "Mémoires d'Hadrien", Marguerite Yourcenar présente l'empereur romain dans une chasse au lion en Egypte, associant le sang de "la bête royale [qui] parut dans un froissement de roseaux foulés... [présentant] son beau mufle terrible, l'une des faces les plus divines que puisse assumer le danger" aux nénuphars rouges au milieu desquels il meurt : "Le grand chat couleur de désert, de miel et de soleil, expira avec une majesté plus qu'humaine". Le fluide biologique répandu par le fauve agonisant aurait teinté les fleurs... A contrario, dans la première moitié du siècle dernier, Nicolas Baîkov associe le retour futur et désiré (réalisé lors des 2 premières décennies du siècle présent ) du tigre de Sibérie, à la floraison centenale du lotus blanc chinois (ainsi s'achève son roman "Le Grand Van, Histoire d'un Tigre de Mandchourie) : "Mais il viendra un temps où le Grand Van se réveillera et fera retentir, à travers monts et forêts, sa voix puissante que vont répéter des échos sans fin. Le ciel et le terre en frémiront et commencera à éclore, en beauté imcomparable, la fleur sacrée du lotus".

https://europe-tigre.over-blog.com/2018/05/l-ocean-des-2500.html

C'est aujourd'hui les descendants du "Kaplani" samien qui réapparaissent en Turquie, disparus officiellement en 1974, en même temps que le tigre d'Anatolie avec lequel ils furent si souvent confondus...

https://www.sabah.com.tr/gundem/2022/05/24/bakan-kirisci-duyurdu-anadolu-leopari-48-yil-sonra-tekrar-goruldu

Les 10 000 dernières années ne sont qu'une brève parenthèse historique. Et il y a un temps pour tout.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2023 5 12 /05 /mai /2023 08:36

Les 355 tigres népalais, après un quasi triplement de la population en 12 ans, ne peuvent plus se limiter aux cerfs axis et sangliers, et s'attaquent à des animaux domestiques de grande taille. Dans les environs du parc national de Bardiya, par exemple, les villageois sont amenés fréquemment à fuir leurs maisons pour abriter leur famille et leur bétail des grands félins. Les proies sauvages volumineuses, comme le nilgaut, le sambar, et plus encore le buffle d'eau et le gaur sont insuffisamment nombreux dans la région, et les autorités comptent faire en sorte de renforcer significativement leurs populations, quitte à introduire des animaux en provenance d'Inde (particulièrement des buffles d'eau et des gaurs). En effet, dans les zones du Népal bien pourvues en grandes espèces proies, les tigres n'attaquent pas le bétail. Mais la concrétisation de telles opérations est toujours délicate et n'est pas nécessairement à la hauteur des résultats escomptés. Un beau succès obtenu dans ce domaine reste celui du grand rhinocéros unicorne indien, avec une population en croissance régulière et continue (645 en 2019,  plus de 750 individus en avril 2021, dont quelques dizaines à Bardiya...). Voir le détail dans l’article d’Abhaya Raj Joshi mis en ligne hier sur le site de Mongabay.

https://news.mongabay.com/2023/05/lack-of-large-prey-may-be-feeding-rise-in-nepals-human-tiger-conflicts/

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2023 4 11 /05 /mai /2023 07:02

Une nouvelle espèce de chimère* au sein du genre Apristurus, aux yeux blancs lumineux, a été découverte au large du Nord-Ouest de l'Australie .

 

Son nom d'espèce, ovicorrugatus, provient de la particularité de ses oeufs. Les œufs des chimères sont uniques. Ce sont des structures ovales et rigides d’environ 4 à 5 cm de long, avec une texture similaire à celle du papier de verre. Ces œufs sont parfois pondus dans des nids ou dans des poches de sable près des côtes. Certains ont également des petites pointes à l’une de leurs extrémités dans le but de pouvoir les ancrer dans les rochers pour éviter qu’ils ne soient emportés par les courants. Chaque œuf contient un seul embryon qui se nourrit du jaune qui l’entoure pendant sa croissance. En 2011, des chercheurs étaient tombés sur l’un de ces œufs contenant un embryon de requin. Il était clair que le requin appartenait au genre Apristurus. Cependant, l’aspect général de la structure ne correspondait à aucune espèce connue. Pendant plus d’une décennie, elle est  tombée dans l’oubli jusqu’à ce que des chercheurs de l’Organisation de recherche scientifique et industrielle du Commonwealth (CSIRO) en trouvent deux autres similaires dans la collection nationale australienne de poissons.

Intrigués, les chercheurs ont parcouru leur base de données de collecte pour voir si d’autres spécimens d’Apristurus non identifiés avaient été trouvés dans la région où ces œufs avaient été collectés. Ils sont alors tombés sur une chimère enceinte de 46,7 cm de long capturée en 1992, identifiée à tort comme un requin-chat de Chine méridionale (Apristurus sinensis). La femelle portait en elle plusieurs oeufs qui correspondaient à ceux découverts il y a dix ans. Tous les oeufs de cette espèce ont été trouvés attachés à des coraux.

L'animal possède  des iris blancs inhabituels et brillants. Une seule autre espèce connue, Apristurus nakayai, originaire de Nouvelle-Calédonie et de Papouasie-Nouvelle-Guinée, partage cette spécificité.

Voir le détail dans l’étude publiée le 23 avril dernier dans « Journal of Fish Biology », ainsi que les résumés et commentaires effectués respectivement par Michel Willetts (article mis en ligne hier sur le site du Miami Herald), Austin Harvey  (article mis en ligne le même jour sur le site d’« All That’s interesting ») et Brice Louvet (article mis en ligne le même jour sur le site de Sciencepost.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jfb.15415

https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/article275268971.html

 

https://allthatsinteresting.com/demon-shark

https://sciencepost.fr/nouvelle-chimere-aux-yeux-blancs-identifiee/

* La chimère est un poisson abyssal, cartilagineux comme le requin, mais ce n'en est pas un (contrairement à la raie). Les chimères semblent avoir divergé des requins il y a 400 millions d'années. Les  anglo-saxons appellent les chimères "requins-chats" ou "requins-démons", les francophones les nomment "rats de mer"...

Partager cet article
Repost0
10 mai 2023 3 10 /05 /mai /2023 08:25

Venu de l'Uttarakhand voisin, un tigre prospecteur de chemins utilisés dans le passé par ses congénères, a été observé pour la première fois dans l'Etat d'Haryana depuis 18 ans (empreintes relevées à Kalesar et Simbalbara en 2005). La plupart des observateurs, n'ayant pas eu accès à ces données, pensaient même que le tigre avait déserté l'Haryana depuis un siècle... Voir le détail dans l’article de Shivani Azad (TNN) mis en ligne ce jour sur le site du Times of India.

 

https://timesofindia.indiatimes.com/city/dehradun/tiger-who-set-off-from-rajaji-national-park-was-seen-in-himachal-pradesh-now-in-haryana/articleshow/100115176.cms

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2023 7 07 /05 /mai /2023 07:28

Alors que l'Administration Forestière identifie les différents tigres par des formules "neutres" (exemples :T-10, T-17, T-25, T-64), les guides, chauffeurs, naturalistes, parmi d'autres, leur donnent des noms beaucoup plus "chaleureux" et "personnels", souvent basés sur les caractéristiques des marques de leur fourrure, ou de leur comportement, expression spontanée de respect, d'amour et de désir de proximité spirituelle... 

Dans le parc Corbett, au cours des années 80 et 90 du siècle dernier, deux mangeurs d'hommes furent nommés Sheru et Dhitoo, et une tigresse, Sharmilee. Plus récemment, d'autres félins furent dénommés Parwaali, Pedwaali et Jhadiwaali... Dans la réserve de Kishanpur, Kankatti, Beldanda et Jhaddi sont de célèbres tigresses. L'endroitr abrite aussi les tigres Chaltua et Phandewaala, et, non loin de là, Bandha. La réserve de Pilibhit (et ses environs) héberge Sultan, Shiva, Rocket, Naina, Sundar, Raka...  Voir à ce sujet la dépêche d'Agence de Presse TNN mise en ligne ce jour sur le site du Times of India.

https://timesofindia.indiatimes.com/city/lucknow/naming-tigers-an-expression-of-love/articleshow/100044266.cms

"O Timor Tom! thou famed leviathan, scarred like a iceberg, who so long did’st lurk in the Oriental straits of that name, whose spout was oft seen from the palmy beach of Ombay? Was it not so, O New Zealand Jack! thou terror of all cruisers that crossed their wakes in the vicinity of the Tattoo Land? Was it not so, O Morquan! King of Japan, whose lofty jet they say at times assumed the semblance of a snow-white cross against the sky? Was it not so, O Don Miguel! thou Chilian whale, marked like an old tortoise with mystic hieroglyphics upon the back! " Herman Melville. Moby-Dick, chapitre 45 : "the Affidavit". Oraisons funèbres adressées à des cachalots combattants célèbres pour leurs exploits guerriers, formulations proches d'un hommage rendu à des êtres divins, dans le cadre d'un culte des ancêtres... Ci-après, Tableau de Kathleen Piercefield (2016) illustrant le sujet, avec le Dieu Vivant, Moby Dick, héritier des qualités des quatre morts glorieux, soldats immortels.

"Recevoir et donner, n'est-ce pas le Bonheur et la Vie enfin innocente? Mais oui, c'est la Vie même, forte, libre, dont nous avons besoin." Albert Camus.  

Partager cet article
Repost0
7 mai 2023 7 07 /05 /mai /2023 06:53

Une espèce de rorqual endémique au golfe du Mexique (le Rorqual de Rice -Balaenoptera ricei-, considéré jusqu'à ces dernières années comme une population particulière du Rorqual de Bryde, avant qu'une étude génétique ne démontre, en 2021, qu'il s'agit d'une espèce pleinement indépendante), qui compte une cinquantaine d'individus, faisant de lui le cétacé le plus rare à l'exception de la Vaquita marina, se nourrit préférentiellement d'ariommes grises (Ariomma bondi).

 En Novembre dernier, les spécialistes du cétacé avaient envoyé une lettre à l'attention de l'administration Biden demandant sa protection intégrale.

https://wusfnews.wusf.usf.edu/environment/2022-11-08/scientists-are-calling-on-the-white-house-to-save-a-whale-species-unique-to-the-gulf-of-mexico

Ils demandent désormais, au vu de ces dernières données, celle du poisson. “The apparent reliance on, and selectivity for, a prey species that constitutes the majority of the diet of Rice’s whales makes the protection of (the fish) an essential component of protection and conservation strategies for this whale species,” the study states. Voir le détail dans l'étude publiée le 25 avril dernier dans Nature, et le résumé et commentaire effectué avant-hier par Max Chesnes, mis en ligne sur le site de WLRN (Miami).

https://www.nature.com/articles/s41598-023-33905-6

https://www.wlrn.org/environment/2023-05-05/scientists-unlock-clue-about-rare-whale-species-in-gulf-of-mexico-its-diet

“You are what you eat.”

Partager cet article
Repost0
5 mai 2023 5 05 /05 /mai /2023 06:44

Sur la côte de la mer du Japon, la tigresse Severina et son fils de 6 mois sont filmés marchant sur la plage le 23 avril dernier.

C'est la première fois que cette femelle est devenue mère, le père rend visite à sa famille régulièrement. Dans cette zone particulière (région de Blagodatnoye) de la réserve de Sikhote-Alin, une tigresse avec progéniture n'avait plus été observée depuis plus de 10 ans. Voir le détail et la vidéo dans l'article mis en ligne ce jour sur le site du centre Alekseeva (Primorsky Krai) pour la Réhabilitation et la Réintroduction du Tigre de l'Amour.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1837/

ТИГРИЦА СЕВЕРИНА ИЗ СИХОТЭ-АЛИНСКОГО ЗАПОВЕДНИКА ВПЕРВЫЕ СТАЛА МАМОЙ

Partager cet article
Repost0
4 mai 2023 4 04 /05 /mai /2023 08:44

 Au cours des années 2010, une vague de chaleur dévastatrice a frappé le Pacifique Nord près du Canada et de l'Alaska. Les stocks de poissons se sont effondrés. Les oiseaux marins sont morts de faim, les rorquals à bosse sont devenus émaciés, et à des milliers de kilomètres de là, autour de l'archipel hawaïen,  les chercheurs ont vu beaucoup moins de ces géants venir se reproduire.

En 2018, un pessimisme radical était de mise au sein de la communauté scientifique sur les perspectives de survie des grands animaux à moyen terme. 

https://www.civilbeat.org/2023/02/tagging-whales-tells-researchers-the-story-of-the-whole-ocean/

Force est de constater que, depuis lors, jamais il n'y a eu autant de rorquals bossus à Hawaï, non seulement pour se reproduire mais aussi pour se nourrir. Nous sommes ainsi faits que nous cherchons passionnément à comprendre ce qui nous est et nous sera toujours inaccessible. Voir le détail dans l’étude publiée le 20 mars dernier dans la Revue « Marine Mammal Science », ainsi que dans l’article de Marina Starleaf Riker qui fait le point sur la question, et mis en ligne hier sur le site de Civil Beat (Honolulu).

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/mms.13018

 

https://www.civilbeat.org/2023/05/humpback-whales-are-remarkably-resilient-even-amid-climate-crisis-new-study-shows/

 

... çà s'en va et çà revient...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens