Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 05:28

Les Canadiens redoutent un effondrement des populations de saumon royal dans le Pacifique Nord à l'horizon 2075/2100, en cas d'augmentation significative de la température de l'eau de mer. Source : The Canadian Press, hier soir. Chinook Salmon could be wiped out by 2100, new study claims. Cet animal constitua jadis la base de la nourriture des amérindiens du Nord Ouest. Il était aussi central dans leur économie et leur culture que l'esturgeon pour les populations européennes du Dniepr à la Volga, et le saumon Taïmen pour celles de la mer d'Okhotsk. Les "June Hogs" ("cochons de Juin"), étaient de très grands saumons capturés lors de leur montaison estivale en Colombie britannique. Certains avoisinaient 60kgs pour une taille de 1, 50m. Les grands barrages et une surpêche sportive les ont détruits. Aujourd'hui, les plus grands sont deux fois moins volumineux que leurs ancêtres. La situation est meilleure en Alaska, où le volume et la prospérité des grizzlys et des saumons sont liés.

Le Nord Est de la Russie est beaucoup moins concerné par le réchauffement climatique, pour des raisons géophysiques (l'Est du Continent est beaucoup plus froid que l'Ouest aux mêmes latitudes). Evgeny Kashkarov a même constaté une certaine tendance au refroidissement de cette zone : en 2013, une vallée de la République de Sakha proche du Kamtchatka avait atteint des températures négatives beaucoup plus intenses que le pôle nord au même moment. Les saumons royaux sont largement présents au Kamtchatka, où ils assurent aux ours une prospérité supérieure à celle des grizzlys d'Alaska. Les décennies à venir pourraient donc bien intensifier cette disymétrie dans le Pacifique Nord (les saumons royaux sont aussi présents dans le district de Magadan et en Chukotka ), et les individus les plus volumineux au monde vivent vraisemblablement dans ces régions très septentrionales, libres de barrages et de surpêche : les "June Hogs" du présent et de l'Avenir...

Plus au Sud, aux côtés des taïmens, saumons géants qui peuvent parfois avoisiner le quintal, la truite de Sakhaline (qui est un huchon, comme le taïmen), généralement beaucoup plus petite, peut parfois réserver des surprises : le Redbook 2012 du Primorye (Province maritime frontalière de la Chine et de la Corée), mentionnait un individu de près de 3m pour 160kgs!

Pour l'Ours comme pour le Tigre, le froid exige un volume important, qu'il faut entretenir à la meilleure source.

Beaucoup plus au Sud, Palau devrait devenir, au début de l'année prochaine, le premier pays au monde à bannir toute pêche industrielle dans sa zone économique exclusive... (Winnipeg Free Press, ce jour. Tamsyn Burgman. Palau puts Pacific on pedestal with proposal for national marine sanctuary).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens