Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2018 7 07 /01 /janvier /2018 10:47

Ceci fait suite à "Aléas meurtriers" mis en ligne le 30 décembre dernier. 

Après la mort de Bajirao le 29 décembre, l'essentiel du réseau routier indien (le second plus long au monde) est à repenser. Des routes sans passage souterrain pour la faune sauvage fractionnent au moins 26 réserves à tigres. Si le développement non planifié du réseau se poursuit, le risque d'extinction du tigre dans les zones "protégées" augmentera de 56% du fait de la réduction des échanges génétiques. De nombreuses petites populations isolées s'effaceront avant le début du XXIIème siècle.  

Les autres victimes sont évidemment très nombreuses : léopards, serpents, cerfs, chacals dorés, civettes, amphibiens en danger critique d'extinction... En 2001, une étude concernant 9kms d'autoroute nouvellement ouverte mit en évidence la mort de 490 serpents en deux ans... Les plus grands animaux de la faune indienne terrestre, éléphants et gaurs, imaginent des itinéraires complexes pour éviter les autoroutes. 

Le tourisme religieux, concentré sur peu de mois, a des effets tsunamiques. Pour ne prendre le cas que de la  réserve de Kalakkad Mundanthurai (Tamil Nadu, Ghats occidentaux) les représentants de 56 espèces y périssent pendant cette période. Par rapport à la moyenne de l'année,on comptabilise une hausse de 299% des animaux tués par des véhicules, et pour les espèces nocturnes, une hausse de 648%... Voir le détail dans "The Hindu", hier, Aathira Perinchery.

http://www.thehindu.com/sci-tech/energy-and-environment/fatal-crossings-tigers-in-26-reserves-under-threat/article22388295.ece

Actualisation au 19 janvier. Mais dans le secteur de la réserve à tigres de Koyna (Maharashtra, l'Etat où Bajirao a été tué (!)) on élargit l'autoroute... The Times of India. Vivek Waghmode, TNN.

https://timesofindia.indiatimes.com/city/kolhapur/road-work-in-tiger-reserve-raises-green-concerns/articleshow/62560721.cms

 

Actualisation au 10 janvier. La mort de Bajirao et ses circonstances tendent à entraîner un  traumatisme national. Comme après un meurtre de masse aux Etats - Unis. Quelles seront les suites? The Hindu.

http://www.thehindu.com/opinion/editorial/avoiding-roadkill/article22406680.ece

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2018 6 06 /01 /janvier /2018 09:24

Trois jeunes rhinocéros indiens femelles, sauvées des eaux à Kaziranga lors de la mousson 2016, vont être introduites à Manas, à la frontière du Bhoutan. The Times of India, ce jour. 

https://timesofindia.indiatimes.com/home/environment/flora-fauna/manas-national-park-to-get-three-rhinos/articleshow/62390550.cms

Depuis le début de ce siècle, cet animal n'était plus présent qu'en Inde du Nord et au Sud du Népal. Depuis le point bas des années 90 du siècle dernier, leur population a, néanmoins, presque doublé. Au cours des siècles passés, il était présent du Pakistan à la Birmanie occidentale...

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 16:18

Chasseurs et dresseurs de chiens yakoutes sont vent debout contre l'interdiction, par la Douma, des 200 places de combat de Russie, où les chiens pouvaient combattre des animaux enchaînés (ours bruns, loups, renards, sangliers, chiens viverrins, blaireaux, martres...) pour développer et affiner leurs qualités de combattants...

Le 21 décembre dernier, la Douma a voté la loi par 408 voix pour, 2 contre et 3 abstentions.

 Voir le détail dans "The Siberian Times", ce jour. 

http://siberiantimes.com/other/others/news/hunters-around-russia-rally-against-proposed-ban-on-bear-baiting/

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 08:04

Jumiatik, employée d'une plantation d'huile de palme a été tuée hier par un tigre aux environs de Pekanberu (centre de Sumatra). Elle est la dernière victime en date de l'industrie de l'huile de palme, qui détruit le territoire des tigres et des éléphants, met en péril leurs populations et multiplie artificiellement les conflits entre groupes humains et grande faune sauvage. Elle et ses deux collègues ont tenté de s'abriter en grimpant dans les palmiers, mais le tigre l'a saisie par la jambe et l'a ramenée au sol, avant de s'acharner sur elle... Jakarta Post, ce jour. 

http://www.thejakartapost.com/news/2018/01/05/tiger-mauls-indonesian-palm-oil-plantation-worker-to-death.html

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 07:50

Une route à Ramnagar, dans la réserve Corbett, Inde du Nord.

En vue de la première phase du recensement des tigres indiens, le mois prochain, les responsables de terrain bénéficient, hier et aujourd'hui, d'une séance de préparation théorique et pratique à Dehradun, capitale de l'Uttarakhand (Inde du Nord). Détail dans The Hindustan Times, hier. Nihi Sharma.

http://www.hindustantimes.com/dehradun/two-day-workshop-on-all-india-tiger-survey-begins-in-doon/story-tY8STljaYznIWdRn3UG0hI.html

Plus au Sud, l'Etat du Karnataka, qui abrite le plus grand nombre de tigres du pays, va réaliser le recensement ce mois - ci, en 2 temps : première phase dès la semaine prochaine (du 8 au 13) dans les réserves à tigres et dans les divisions forestières de vie sauvages, puis du 22 au 27 dans les divisions forestières territoriales. The Hindu, avant - hier. Krishna Kumar.

http://www.thehindu.com/news/national/karnataka/tiger-census-in-karnataka-this-month/article22354665.ece

Actualisation au 9 janvier. Environ 1000 personnes vont y participer. The Hindu. Krishna Kumar.

http://www.thehindu.com/news/national/karnataka/nearly-1000-take-part-to-estimate-tiger-numbers-in-state/article22402231.ece

Actualisation au 11 janvier. A Bandipur et Nagarahole, les opérations débutent par un froid glacial. Star of Mysore. 

https://starofmysore.com/tiger-census-day-2-biting-cold-breeze-fail-deter-volunteers-officers/

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2018 2 02 /01 /janvier /2018 13:15

Le Gujarat avait perdu ses tigres à la fin des années 80 du siècle dernier. Il a su, par ailleurs, faire prospérer sa population léonine (13 en 1905, 170 en 1972, 411 en 2011, 523 en 2015, plus de 650 l'an dernier). Aujourd'hui (comme c'était le cas dans les siècles passés), il redevient le seul Etat indien abritant les trois plus grands félins asiatiques : lion, tigre, léopard. Pour la première fois depuis 1992, le district de Dang va être intégré au recensement national qui débute le mois prochain. Si la présence de tigres dans ce secteur est confirmée (ce qui est plus que probable), la deuxième étape du recensement concernera d'autres régions de cet Etat. The Times of India, ce jour. Himanshu Kaushik, TNN. 

https://timesofindia.indiatimes.com/home/environment/flora-fauna/tiger-tiger-burning-bright-in-lion-land/articleshow/62337327.cms

Actualisation au 10 janvier. The Hindu.

http://www.thehindu.com/sci-tech/energy-and-environment/are-there-tigers-in-gujarat/article22413777.ece

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 08:22

... MAIS QUAND MÊME MOINS MAL. Le Madhya Pradesh a comptabilisé l'an dernier la mort de 25 tigres sauvages, soit le plus élevé de la Confédération. 30 tigres étaient officiellement décédés dans cet Etat en 2016. La mort de 95 tigres a été officiellement répertoriée sur l'ensemble du territoire indien l'an dernier.

The Hindustan Times, ce jour. Neeraj Santoshi.

http://www.hindustantimes.com/india-news/mp-records-one-fourth-of-tiger-deaths-in-india-in-2017-highest-in-country/story-d84JXguZKlTUfpBpLXCupO.html

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 16:14

468 pattes appartenant à au moins 117 ours bruns, ainsi que 37 "lèvres" (mufles) d'élans, le tout réparti dans 32 sacs à bord d'un minibus, ont été saisies par les autorités de Transbaïkalie . Le chargement était destiné à la Chine. Voir le détail dans "The Siberian Times", ce jour.

 http://siberiantimes.com/other/others/news/468-paws-from-at-least-117-illegally-slain-brown-bears-seized-en-route-to-china/

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 08:43

17 morts sous la dent des tigres à Pilibhit cette année, mort sur la route d'une célébrité...

1. Dans et autour de la réserve de Pilibhit (Uttar Pradesh, Inde septentrionale), 17 personnes sont mortes sous la dent des tigres cette année, bilan le plus élevé depuis une décennie. La dernière en date est une femme retrouvée partiellement dévorée il y a quelques jours. Les habitants dénoncent l'apathie des autorités. 256 villages se trouvent à moins de 500m des limites de la réserve. The Hindustan Times, ce jour. 

http://www.hindustantimes.com/india-news/tiger-attack-deaths-rise-to-17-pilibhit-villagers-lament-they-have-been-left-to-be-killed/story-YjvGYuiDe61IAe1djjpx8O.html

2. A 35km de Nagpur (Maharashtra, Inde centrale), un énorme tigre de 8 ans est mort d'avoir été heurté par un véhicule à pleine vitesse sur une autoroute, hier. Il pourrait s'agir de Bajirao*, la star du sanctuaire de vie sauvage de Bor.

The Hindustan Times, ce jour. Badree Chaterjee.

http://www.hindustantimes.com/mumbai-news/tiger-killed-on-nh-near-nagpur-said-to-be-bajirao-star-of-bor-wildlife-sanctuary/story-1WMkRvPekxbgX2P3zOXFiM.html

 

* Ce félin impressionnant a été nommé ainsi en souvenir du général du même nom (1700 - 1740), qui fut aussi premier ministre et contribua au premier chef à l'expansion de l'empire marathe vers le nord).

 

Actualisation au 1er janvier 2018. Après la mort de Bajirao, les officiels du département forestier du Maharashtra vont demander des modifications structurelles pour l'autoroute NH6, où s'est déroulé le drame. Entre autres adaptations, la conception de passages souterrains pour la faune sauvage sera à l'ordre du jour. 

The Hindustan Times. Badri Chatterjee.

http://www.hindustantimes.com/mumbai-news/after-tiger-s-death-on-nh6-maha-to-take-up-matter-with-nhai/story-e98esjODXb0XdwNWM0aTSK.html

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 16:00

1. Kraï de Khabarovsk : recherche difficile (et pour l'heure infructueuse) d'un mangeur de chiens.

http://programmes.putin.kremlin.ru/en/tiger/news/25657

Game managers and specialists of the Khabarovsk Territory Ministry of Natural Resources are trying to capture the Amur tiger that attacked dogs near the villages of Blagodatnoye and Knyaze-Volkonskoye.

 

On 21 December, using tracking technique, members of the rapid response group forced the tiger into the Khekhtsirsky Nature Sanctuary and decided to wait for him in the villages. They started hunting down the tiger when it left the reserve again.

 

“The tiger is constantly on the move, and it is hard to determine its location for this reason. Local residents are making our task more complicated by refusing to keep their dogs away. We are hoping they will eventually help us,” said Dmitry Styazhkin, manager at the Amur Tiger Centre for environmental projects in the Khabarovsk Territory.

 

Service members of the Knyaze-Volkonsky garrison in the Khabarovsk Territory have been instructed on what to do if they accidentally encounter the tiger.

 

Special instructions have been given to the mounted guards, military personnel at checkpoints and units at the Knyaze-Volkonsky testing grounds.

 

The service members are not allowed to move about alone and should take special caution until the tiger is caught. “If they see the tiger, they should promptly report this to the services on duty rather than use weapons.”

 

Local residents have been also advised to follow certain rules of conduct in the predator’s habitat, report all of its attacks on people and pets, and not to prevent game managers from catching it.

 

“For the time being, experts believe that the tiger attacked pets because it was sick or injured, or because it is a teenager. In this case it will return. The tiger should be by all means removed from the wild for its own safety and put into a rehabilitation centre where a decision on its fate will be made,” said Sergei Aramilev, director General of the Amur Tiger Centre.

2. Oblast du Birobidjan. Un jeune tigre, "Vostok", observé dans la réserve Bastak pour la première fois depuis plus d'un an. Son "invisibilité" entre le 17 décembre 2016 et le 20 décembre 2017 avait fait supposer qu'il avait quitté la région...

http://programmes.putin.kremlin.ru/en/tiger/news/25661

On 20-23 December 2017, the winter route wildlife count was held at the Bastak Nature Reserve, which included checking the trail cameras. Several images showed Vostok the tiger, one of the cubs of Zolushka and Zavetny. He was born in late August-early September 2015.

 

Vostok was captured by a camera trap for the first time on 2 December 2015 at the age of 3-3.5 months in the middle reaches of the Bastak River. The next image of the tiger was received on 17 December 2016 at the head of the Pravy Bastak River. Then the tiger was not seen for a year, and prior to the last count experts thought he had left the area.

3. Oblast de l'Amour.  Retour de tigres dans cette région. Ils en avaient disparu depuis la deuxième moitié du siècle dernier, ainsi que de la petite région autonome juive du Birobidjan. A nouveau présents dans la seconde depuis les années 2010 ("La véritable force" mis en ligne le 6 décembre), ils font désormais leur réapparition dans la première.

http://programmes.putin.kremlin.ru/en/tiger/news/25660

The tracks of a big adult male tiger were found in the Khingan Nature Reserve in the Amur Region. According to Vyacheslav Kastrikin, deputy director for research at the reserve, the tiger may be a potential mate for five-year-old Ilona, the tigress released into the wild by President of Russia Vladimir Putin in 2014.

 

“A big adult male walked a couple dozen kilometres from the spot where Ilona was. By tiger standards, it is close. We went to the spot to collect biological material,” Kastrikin noted, adding that this could be Kuzya, another tiger released by the President.

 

Kuzya’s tracking collar stopped working and his location is now unknown.

 

According to the deputy director, the genetic code from the collected biological material will be checked in Moscow at the Severtsov Institute of Ecology and Evolution. The results of the research will be announced in January.

 

Les tigres de l'Amour semblent donc désormais présents (comme ils l'étaient jusqu'aux premières décennies du siècle dernier) dans les Kraïs du Primoryé et de Khabarovsk, et dans les oblasts du Birobidjan et de l'Amour.

 

Situation de l'oblast de l'Amour en Russie.

 

4. Kraï du Primoryé. Un léopard se fait voler le fruit de sa chasse par un automobiliste "opportuniste"... Voir le détail dans "The Siberian Times" de ce jour.

http://siberiantimes.com/other/others/news/a-human-stole-my-lunch-rarest-big-cat-in-world-dumfounded-when-its-roe-deer-meal-vanished/

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens