Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2021 6 23 /10 /octobre /2021 08:06

Le puma, considéré comme espèce éteinte dans la région de Rio de Janeiro depuis 1930, année où il avait été observé pour la dernière fois dans la métropole brésilienne, y a fait son retour, a indiqué la presse locale hier.

https://www.istoedinheiro.com.br/a-volta-da-onca-parda-as-florestas-do-rio/

https://www.cnnbrasil.com.br/nacional/apos-80-anos-exemplar-de-onca-parda-volta-a-ser-visto-no-rio-de-janeiro/

Un souffle...

Son retour a été enregistré en juin 2020 par une caméra de surveillance implantée sur le site du Burle Mark, une réserve naturelle située dans l'ouest de Rio de Janeiro. À partir de ces images, un groupe de biologistes de l'Université de l'État de Rio de Janeiro a commencé à suivre la trace du puma, dont la présence a été confirmée dans d'autres parcs naturels voisins.

Il s'agit de la réapparition d'une espèce et pas seulement d'un individu, a assuré au journal Estadao le biologiste Jorge Pontes, qui a participé à l'étude.

Voir le détail dans l'article mis en ligne ce jour sur le site du Figaro.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/bresil-le-puma-fait-son-retour-a-rio-de-janeiro-20211023

Voir aussi l'article du Courrier International, ce jour.

https://www.courrierinternational.com/article/animaux-le-puma-fait-son-retour-rio-de-janeiro

 

 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2021 5 22 /10 /octobre /2021 06:42

Le 14 octobre dernier, a eu lieu une réunion préparatoire à la 4ème Conférence du Tigre en Asie, qui se tiendra en décembre prochain* à Kuala Lumpur (Malaisie). Au cours de la réunion, des rapports ont été présentés sur l'état actuel de la population de tigres dans 13 pays de l'aire de répartition : Russie, Inde, Népal, Bangladesh, Bhoutan, Myanmar, Indonésie, Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Laos et Chine. La Corée du Nord, qui héberge un nombre indéterminé de tigres de l'Amour, ne participe pas aux réunions, conférences et forums.

Le rapport russe s'est concentré sur des domaines tels que le système de protection du tigre de l'Amour, son approvisionnement alimentaire et son aire de répartition, le soutien des peuples autochtones dans l'aire de répartition du prédateur, ainsi que la réhabilitation et la réintroduction du tigre de l'Amour. De plus, sera organisé en Russie à l'hiver 2021/2022. un recensement complet des tigres, ainsi que des travaux sur la troisième édition de la Stratégie pour la conservation du tigre de l'Amour. Les membres de la délégation russe ont présenté une proposition visant à créer un mécanisme d'échange d'expériences entre les pays de l'aire de répartition du tigre. Avec l'aide de celui-ci, des pays comme l'Inde et la Russie, où la population de tigres augmente, pourraient apporter leurs connaissances et leurs compétences pour aider les pays où le tigre a disparu au cours des 12 dernières années (notamment le Laos, et peut-être aussi le Vietnam et le Cambodge). « Depuis 2010, la communauté mondiale a fait beaucoup d'efforts pour sauver le tigre, mais comme on le voit, dans certains cas, ils n'ont pas suffi, il est donc important qu'un mécanisme apparaisse qui assurerait la mise en œuvre de la Déclaration sur la Conservation du Tigre sur Terre. La nouvelle version de la Déclaration, conçue pour les 12 prochaines années (2022-2034), est déjà en cours d'élaboration et, pour atteindre les objectifs qui y sont fixés, les pays de l'aire de répartition doivent fournir des instruments d'assistance mutuelle », ont notamment déclaré les représentants de la délégation russe. Ces travaux, réunions, conférences et recensements des populations tigréennes s'inscrivent dans les préparatifs au IIème Forum International sur la conservation du tigre, qui se tiendra en septembre 2022 à Vladivostok. Dans le cadre de la 15e session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, le Président de la Russie, Vladimir Poutine, dans son discours de bienvenue aux participants de l'événement, a officiellement invité les chefs des pays de l'aire de répartition du tigre et tous les participants intéressés à l'événement.

* Lors de celle-ci, les chefs des ministères concernés discuteront de la mise en œuvre du programme mondial de restauration du tigre, de l'élaboration d'un plan d'action pour la restauration de la population de tigres en Asie du Sud-Est, de la coopération transfrontalière, etc. Voir le détail dans l'article mis en ligne ce jour sur le site du Centre de Réhabilitation et de Réintroduction du Tigre de l'Amour.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1646/

СОВЕЩАНИЕ В ПРЕДДВЕРИИ МИНИСТЕРСКОЙ КОНФЕРЕНЦИИ ПО СОХРАНЕНИЮ ТИГРА

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 08:47

Cet article a été actualisé au 17 octobre (voir en bas de page).

Le vieux tigre de 13 ans, qui avait tué 2 personnes les 24 septembre et 1er octobre dernier dans les collines de Nilgiris (Tamil Nadu occidental), a finalement été capturé vivant à l'aide d'une fléchette tranquillisante hier matin, après une chasse de 3 semaines où furent mobilisés plus de 100 intervenants, et où le vieux tigre évita 5 cages /pièges dissimulées à son intention et 12 fléchettes tranquillisantes. C'est la première fois qu'un tigre "problématique" est capturé vivant au tamil Nadu. 

Voir le détail dans les articles publiés ce jour (celui de Rohan Premkumar sur le site de "The Hindu", celui de Divya Chandrababu sur celui du "Hindustan Times" et celui de Shantha Thiagarajan (TNN) sur celui du "Times of India" ).

https://www.thehindu.com/news/national/tamil-nadu/tiger-mdt23-captured-after-22-day-long-search/article37003076.ece

https://www.hindustantimes.com/india-news/problematic-tiger-caught-alive-in-21-day-op-101634323264598.html

https://timesofindia.indiatimes.com/city/coimbatore/tamil-nadu-killer-tiger-snoozes-after-21-days-2-darts-will-go-to-mysore-zoo/articleshow/87053271.cms

Actualisation au 17 octobre. Au centre de réhabilitation Koorghalli du zoo de Mysore, les vétérinaires ont commencé à soigné les blessures du vieux fauve.  

Voir la dépêche d'agence TNN publiée sur le site du Times of India.

https://timesofindia.indiatimes.com/city/chennai/captured-tiger-being-treated-for-wounds-in-mysuru-zoo/articleshow/87076152.cms

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 10:00

Un tigre de l'Amour a été photographié sur les rivages de la Baie de Wrangel (Territoire de Khabarovsk) non loin des îles Shantar, point le plus septentrional jamais répertorié pour cet animal depuis les premières décennies du siècle dernier.

Les clichés ont été pris par Mikhail Khorostelev.  Le tigre réputé pour avoir atteint la zone la plus nordique au cours de ces dernières décennies se trouvait (en 1999) à 190kms au Sud. La Baie de Wrangel accueille de grandes Baleines Franches Boréales*, les îles Shantar abrite des grizzlys eurasiens**. 

Voir le détail et la vidéo (date apparente hors service, date réelle : septembre 2021) sur le site du Centre de Réhabilitation et de Réintroduction du Tigre de l'Amour, avant-hier.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1641/

ПОЛУЧЕНЫ КАДРЫ САМОГО СЕВЕРНОГО ТИГРА В ИСТОРИИ

* En 1852, une oukaze du Tsar (qui resta, de fait, lettre morte), interdit la présence des baleiniers américains dans ce secteur. Ceux-ci y détruisaient les populations de baleines boréales, animal qu'ils nommaient "La Russie"... Lors de cette seule année, 60 baleiniers y tuaient 50 baleines par jour. Et Selon le célèbre baleinier Otto W. Lindholm (Finlandais qui travaillait pour les russes, et qui a donné son nom à un détroit au sein de l'archipel des Shantar), dans les années 1855-1857, 438 navires dans la mer d'Okhotsk ont tué au moins 6654 baleines. En 1863, lors d'une campagne baleinière au sud des Shantar, il se fit installer une yourte « à la mode yakoute », avec le sol et les murs recouverts de peaux d'ours, les portes calfeutrées par de la peau de renne, et des vertèbres de baleine boréale en guise de chaises...

** Les grizzlis eurasiens sont surtout présents dans la péninsule du Kamtchatka. Lors d'un passé glaciaire, ces animaux sont à l'origine des grizzlys alaskiens et de Kodiak, après que certains d'entre eux aient traversé la chaîne des Aléoutiennes, qui constituait à l'époque un pont terrestre entièrement exondé, du fait du moindre niveau d'eau. Ceux des Shantar côtoient le kétoupa de Blakiston, qui est le plus grand hibou du monde, et qui est un prédateur de saumons.

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 09:59

Après la mort de dizaines de personnes sous les crocs des tigres cette année, le conflit dans le district de Chandrapur (Maharashtra), dont nous relayons régulièrement les épisodes sur ce blog, se poursuit. Cette fois-ci, c'est un tigreau nouveau-né qui a perdu la vie sous les coups de villageois, lors du 31ème cas de "braconnage" répertorié dans le secteur en quelques mois.

Voir le détail dans l'article de Vijay Pinjarkar (TNN) mis en ligne ce jour sur le site du "Time of India".

https://timesofindia.indiatimes.com/city/nagpur/sarpanch-kills-newborn-tiger-cub-held-while-striking-deal/articleshow/86846825.cms

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 09:36

La constitution d'une nouvelle réserve à tigres, à partir de la fusion du parc national de  Guru Ghasidas et du Sanctuaire de Vie Sauvage de Tamor Pingla.  dans l'Etat du Chhattisgarh, décidée le 5 octobre, va permettre l'établissement d'une continuité territoriale complète transétatique, du Madya Pradesh, à l'Ouest, au Jarkhand, à l'Est, des réserves de Bandhavgarh à Palamau. Guru Ghasidas/Tamor Pingla est la quatrième réserve à tigres du Chhattisgarh, après Udanti-Sitanadi, Achanakmar et Indravati. Voir le détail dans l'article de Gargi Verma publié hier sur le site du journal "The Indian Express".

https://indianexpress.com/article/explained/explained-india-newest-tiger-reserve-no-4-in-chhattisgarh-7556513/

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 08:47

Un fjord de la forêt pluviale du Grand Ours (Colombie Britannique, Canada occidental) abrite une population d'une centaine de rorquals communs, animaux les plus volumineux au monde derrière les Rorquals Bleus. Les mêmes individus, après migration annuelle, reviennent en cet endroit, qu'ils partagent avec une communauté humaine, les Gitga'at.

Il s'agit d'une sous-espèce particulière, Balaenoptera physalus velifera, érigée en tant que telle en 2019.

https://academic.oup.com/jmammal/article/100/5/1653/5552346

 

Les rorquals communs sont aujourd'hui les grands cétacés les plus fréquemment percutés et tués par les navires. Tous leurs sanctuaires connaissent une intensification du trafic maritime. Celui de la Great Bear Forest devrait être multiplié par 7 d'ici 2025. Voir le détail dans l'article publié sur le site du WWF il y a 3 jours.

https://wwf.ca/stories/fin-whales-bc-great-bear-rainforest-shipping/?lang=en

L'étude originale sur le sujet avait été publiée le 3 septembre dernier.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34478477/

POUR RAPPEL : Et dans l'Atlantique Nord jusqu'aux premières décennies du siècle dernier, les rorquals communs consommateurs de harengs et de capelans poussaient ces petits poissons dans les fjords norvégiens du Svalbard pour les capturer facilement. Ils entraînaient avec eux des prédateurs secondaires, les morues, que les pêcheurs côtiers capturaient sans difficulté. C'est la disparition, au cours de la décennie 1920, de cette corporation particulière de fermiers/ pêcheurs, qui a mis fin à cette coopération multiséculaire.

http://www.vulkaner.no/t/tour2005/mehamn.html

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 09:26

Les tigresses Sanda et Amba, qui avaient élu domicile dans le sud de la région de l'Amour, ont modifié leur comportement depuis le mois dernier. Elles nomadisent et prospectent. 

SANDA a effectué ce qui s'avère a posteriori être une vaste boucle de reconnaissance territoriale. Après avoir tué un élan, elle a décidé de marcher assez loin au nord vers les rives du barrage de Bureya, puis a parcouru une distance considérable vers l'Est. Elle a fini par faire demi-tour en obliquant au Sud-Ouest, se rapprochant ainsi de son ancien habitat.

AMBA, tigresse touranienne ("de la Caspienne, "Eurosibérienne") fonctionnelle. Restée célèbre pour ses attaques sur des chiens dans plusieurs villages d'un district du Primorjé (qui avait entraîné, à l'époque, une véritable hystérie, les réseaux sociaux évoquant alors une invasion massive de nombreux villages par "les tigres"), puis relâchée au Sud de la Région de l'Amour, Amba a quitté son lieu de vie, se rendant au barrage de Bureya dont elle a traversé à la nage la retenue sur une distance de plus d'1km (évoquant en ceci le "tigre touranien" disparu, qui devrait réemerger au Sud-Est du Kazakhstan dans la deuxième moitié des années 2020, à partir de noyaux familiaux en provenance de l'extrême-orient russe, renaissance désormais largement évoquée dans les cercles scientifiques et les réseaux sociaux russes, ainsi qu'à l'international...). L'animal a ensuite traversé la réserve de Malmalta et a traversé la chaîne de montagnes Turana. Elle a désormais quitté la région de l'Amour pour le territoire de Khabarovsk et continue de se déplacer dans une zone montagneuse, ne s'arrêtant jamais longtemps au même endroit et continuant à progresser lentement vers l'Est... Voir le détail dans l'article publié ce jour sur le site du Centre pour la Réhabilitation et la Réintroduction du Tigre de l'Amour.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1640/

 ПОЛОСАТЫЕ РАЗВЕДЧИЦЫ: САНДА И АМБА ОСВАИВАЮТ НОВЫЕ ТЕРРИТОРИИ

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 07:40

Cet article a été actualisé au 6 octobre, aussi bien pour le Tamil Nadu que pour le Delta du Gange.

Le Doute profite à l'accusé. Soupçonné d'être un mangeur d'hommes, un tigre du Tamil Nadu ne sera pas abattu pour le moment. Son comportement, après observations répétées et approfondies, va à l'encontre des soupçons qui pesaient sur lui...

Voir le détail dans l'article de Sureshkumar (TNN) mis en ligne ce jour sur le site du "Times of India".

https://timesofindia.indiatimes.com/city/chennai/dont-kill-mudumalais-tiger-t23-immediately-madras-high-court/articleshow/86776176.cms

Actualisation au 6 octobre. Le tigre ne sera, en tout état de cause, vraisemblablement pas poursuivi, les traces d'un autre individu ayant été découvertes dans le même secteur par les enquêteurs...

Voir le détail dans l'article de Shanta Thiagarajan (TNN) mis en ligne sur le site du "Times of India".

 

https://timesofindia.indiatimes.com/city/chennai/no-intention-to-kill-tiger-in-nilgiris-from-day-1-of-search-operation-forester/articleshow/86800464.cms

 

Par contre, dans les mangroves Sundarbans (delta du Gange) le doute n'est pas permis. Selim Sana, un pêcheur de crabes de 32 ans, est mort de ses blessures après l'attaque d'un tigre, hier, au même endroit où Gour Mistri avait été agressé 2 jours auparavant, et qui continue à lutter contre la mort (voir "Pêche au filet" mis en ligne sur ce blog avant-hier 3 octobre). Après une matinée de pêche, Selim s'était installé dans son embarcation pour déjeuner. Un tigre a traversé alors le chenal à la nage et a grimpé dans le bateau, s'est emparé de sa victime et l'a entraînée dans l'eau. Les 2 compagnons du pêcheur agressé ont combattu le fauve pendant 7mn, qui a fini par fuir. Selim Sana est mort sur le chemin de l'hôpital. Voir le détail dans l'article de Monotosh Chakraborty (TNN) mis en ligne ce jour sur le site du "Times of India".

https://timesofindia.indiatimes.com/city/kolkata/32-yr-old-killed-in-sunderbans-tiger-attack/articleshow/86762274.cms

Actualisation au 6 octobre. Troisième victime en 4 jours, un pêcheur de crabes du village voisin de Glasskhali, Asit Sarkar, 40 ans, est mort à son tour sous les crocs d'un (du même?) tigre hier mardi à 11h du matin. Son corps n'a été retrouvé que dans la soirée. Pour l'heure, la pêche est suspendue dans le secteur. Voir le détail dans l'article de Monotosh Chakraborty (TNN) mis en ligne sur le site du "Times of India".

https://timesofindia.indiatimes.com/city/kolkata/sunderbans-villager-killed-by-tiger-3rd-victim-in-4-days/articleshow/86795541.cms

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 08:44

Un pêcheur, Gour Mistri, a été attaqué et grièvement blessé par un tigre hier samedi dans les mangroves Sundarbans. S'il n'est pas mort à l'heure actuelle, c'est qu'après avoir tenté en vain de le libérer de l'emprise du fauve, son frère Srinigar et 3 autres compagnons jetèrent un filet sur l'agresseur qui, désappointé, finit par lâcher sa proie et s'enfuir... Voir le détail dans l'article de Monotosh Chakraborty mis en ligne ce jour sur le site du "Times of India".

https://timesofindia.indiatimes.com/city/kolkata/fishermen-save-mate-from-jaws-of-tiger-in-sunderbans/articleshow/86716436.cms 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens