Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 06:36

Après le sommet de Tachkent des 23 et 24 juin, l'OCS (Organisation de coopération de Shanghai) se réunira l'an prochain à Astana (Kazakhstan). A cette occasion, l'Inde et le Pakistan devraient en devenir des membres à part entière, ce qui devrait « rehausser sérieusement le rôle de l'Organisation », selon les propres termes de Bakhtier Khakimov, représentant spécial du Président russe auprès de l'OCS.

La montée en puissance de l'Organisation mérite une exemplaire et vigoureuse illustration symbolique.

Ceci peut être réalisé à travers une initiative concernant la sauvegarde et le renforcement d'espèces rares et iconiques : tigres russes et lions indiens.

Russes et kazakhs ont engagé un plan de réintroduction de tigres dans l'Est du Kazakhstan au début des années 2020.

En Inde, les lions de la forêt Gir, au Gujarat, sont désormais trop nombreux dans l'espace qui leur est dévolu, ce qui pose des problèmes pour eux - mêmes comme pour leur environnement humain. Par ailleurs, la présence d'au moins un de ces animaux a été constaté dans le Cachemire pakistanais, entre 2009 et novembre 2013. Asiatic lion spotted in AJK national Park. Tariq Nakash. Dawn, 5 février 2014. http://www.dawn.com/news/1085010

Russes et indiens pourraient donc présenter de concert un plan ambitieux de « distribution » séquencée de noyaux familiaux avec, comme objectif ultime marquant le lien fort au sein de l'organisation, la présence d'une population à juste échelle de tigres et de lions, dans chaque pays membre de l'OCS.

Le lion de Gir est génétiquement très proche du lion des neiges d'Afrique du Nord (lion "de l'Atlas") disparu au début des années 60 du siècle dernier, et pourrait permettre une renaissance future de cette lignée, comparable à celle du tigre d'Eurasie occidentale au Kazakhstan dans les années 2020 à partir du tigre de l'Amour. Un lion d'Afrique du Nord fut observé en Algérie en 1956 dans une forêt au Nord de Sétif, qui fut détruite 2 ans plus tard. Et d'autre part, des militaires français auraient tué à Chreah, près de Blida, un énorme félin. Des habitants de la région se souvenaient que, vers 1885, un tel fauve avait dévoré des ânes et des chèvres ; eux - mêmes avaient vu, disaient - ils, ce "tigre" gros comme un boeuf. Cet animal était en tout cas décrit comme très différent du lion (Bernard Heuvelmanns, Les félins encore inconnus d'Afrique, 2007, éditions de l'Oeil du Sphinx, page 241, note infrapaginale de Jean Jacques Barloy, sur le témoignage de Jean - Claude Augustin).

UN EMBLEME BICEPHALE POUR L'OCS

Le lion des neiges parmi les quatre « dignités » tibétaines, aux côtés du tigre, du dragon et du phoenix.

Dans la partie occidentale du Tibet, panthères des neiges et tigres s'épanouissent dans une réserve naturelle grande comme l'Espagne. Comme au Bhoutan, ces deux espèces vivent à plus de 4000m d'altitude. Les tigres y accroissent vraisemblablement leurs populations (frontalières de l'Uttarakhand indien, voir "Himalaya en flèche" mis en ligne le 29 juin dernier).

Le lion des neiges céleste, blanc à la crinière turquoise, est vénéré au Tibet comme l'incarnation de la Joie et de la Puissance sereine. Il ne vole pas mais lévite de montagne en montagne, dans un jeu perpétuel. Sa vigueur épanouie et riante évoque la licorne européenne. Son rugissement peut faire tomber du ciel 7 dragons.

The turquoise lion dwelling in space,

He has the body of a snake
Yet like a bird he soars in the sky!
He is neither snake, nor bird, nor in between!
He is the Tur
quoise lion.

Song of Ngakpa Tsodruk Rangdrol Shabka Rinpoche

La lionne des neiges a nourri et élevé deux héros tibétains quand ils étaient enfants. Son lait assure l'harmonie du corps et de l'âme. Elle le délivre à travers ses griffes. En lui offrant un ballon tricolore (jaune, rouge et bleu) muni de trous pour qu'elle joue avec, on peut ensuite recueillir le précieux nectar... Plus au Nord, en Yakoutie, une autre lionne des neiges a, il y a des dizaines de milliers d'années, nourri deux lionceaux, qui sont morts accidentellement à l'âge d'une semaine. Cet été, les chercheurs vont tenter de retrouver le possible 3ème enfant, et la mère. Et ultérieurement, ils tenteront de ramener leur lignée à la vie (Siberian Times, 21 mars 2016).

http://siberiantimes.com/science/casestudy/news/n0618-scientists-may-have-discovered-12000-year-old-mothersmilk-frozen-in-permafrost/

UN EMBLEME BICEPHALE POUR L'OCS

http://www.bearsoftheworld.net/tibetan_blue_bear.asp

L'ours bleu du Tibet, à la fourrure du dos bleutée, vit toujours, en petit nombre, dans la région. Les tigres bleus (maltese tigers) sont connus historiquement dans différentes variétés géographiques : - le tigre de Chine du Sud (amoyensis) dans l'extrême sud - est de la Chine

- le tigre de Sibérie (amurensis) en Corée

- le tigre du Bengale (bengalensis) en Birmanie

Un tigre d'Eurasie occidentale (virgata) aux proportions immenses, abattu en Géorgie en 1899, avait une fourrure d'hiver grisâtre, non striée.

Nous ne connaissons pas de cas répertorié pour le tigre d'Australasie (présent aujourd'hui à Sumatra, et peut être à Java, voire à Bornéo, et dont la distribution géographique s'étendait historiquement d'îles indonésiennes plus orientales, aux Philippines et au Japon).

Repost 0
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 09:24
RECUPERATION DES TERRES

Le Tiger Temple, plaque tournante du trafic de tigres en pièces détachées, fermé au début du mois dernier, devrait être démantelé et et son espace restitué à l'agriculture. Bangkok Post, hier. Piyarach Chongcharoen. "Tiger Temple, first target for land reclamation."

http://www.bangkokpost.com/news/general/1029885/tiger-temple-first-target-for-land-reclamation

Repost 0
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 09:15

La réserve à tigres de Palamu, seule de ce type pour l'Etat du Jarkhand (Nord - Est de l'Inde), est, de fait, devenue une étable à buffles à ciel ouvert. Le recensement de l'automne 2014 n'avait comptabilisé que 3 tigres. Par contre, 3000 buffles domestiques y évoluent, polluant les réserves d'eau et transmettant des maladies aux animaux sauvages. Hindustan Times, hier. Sanjoy Dey. "Three tigers, 3000 buffaloes : Jharkand's lone reserve turning into cowshed."

http://www.hindustantimes.com/india-news/jharkhand-s-lone-tiger-reserve-turning-into-a-cowshed-wild-animals-face-threat/story-7RRvxHzRYmUhYTFPbC9CFP.html

Repost 0
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 15:36
CHANGEMENT DE STATUT

Zones marécageuses de la rivière Ily, où les tiges devraient s'installer dans de bonnes conditions d'ici une dizaines d'années.

Cette année, les russes négocient avec l'UICN un changement de statut pour le tigre de la Caspienne. Celui - ci est déclaré officiellement éteint par cette organisation depuis 2004. Les russes souhaitent une évolution vers un stade transitoire : "animal en voie de reconstitution". Ceci est lié avec le retour du tigre en Asie centrale au cours du XXIème siècle, initié par les russes en 2011. En 2019, à la confluence de la rivière Ily et du lac Balkash (Kazakhstan oriental), sera créé le parc national du Tigre de la Caspienne. La zone correspondant à celui - ci sera enrichie progressivement en ongulés de diverses espèces, avant l'introduction, en 2026, de tigres de "Sibérie". Ceux ci, très proches génétiquement de leurs congénères occidentaux, vont reconstituer ceux - ci après quelques générations. Après un quart de siècle de présence (année 2051), une population d'environ 200 individus devrait être pérennisée dans la région. A ce moment, un nouveau changement de statut deviendra nécessaire, pour donner institutionnellement corps au retour effectif d'une lignée éteinte depuis des décennies.

http://www.downtoearth.org.in/interviews/-wild-tigers-could-be-back-in-kazakhstan-by-2026--53526

Repost 0
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 15:30
LA VIE AVANT TOUT

Une chienne sert de mère de substitution à deux tigreaux dont la mère refuse de s'occuper, au zoo de Bolsherechensk, dans l'oblast d'Omsk (Sud - Ouest de la Sibérie). The Siberian Times, ce jour. "Dora the dog to the rescue after Siberian tigress refuses to feed cubs."

http://siberiantimes.com/other/others/news/n0692-dora-the-dog-to-the-rescue-after-siberian-tigress-refuses-to-feed-her-cubs/

Repost 0
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 09:29
SCINTILLANCE ET ROC MARIN

De superbes dauphins bicolores à l'aquarium de Yokohama. The Asahi Shimbun, ce jour. Juria Maeda. "Rare panda - like dolphins shown at Yokohama aquarium."

http://www.asahi.com/ajw/articles/photo/AS20160701005092.html

SCINTILLANCE ET ROC MARIN

Est - ce "Irène gueule tordue", la matriarche d'un groupe de cachalots des îles Maurice ("Les paupieres de l'Aurore", mis en ligne le 16 juin dernier)?

Non. Une baleine grise. SF Gate, hier. Mike Moffitt. "Whale - apalooza off SF! Unprecedented numbers of humpbacks. Is La Nina driving them close to shore?"

http://www.sfgate.com/science/article/Whale-apalooza-off-SF-Unprecedented-numbers-of-8335196.php#photo-10475404

Repost 0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 15:56
LE POIL DE LA BÊTE

Ceci fait suite à "Léopards européens : la croisée des chemins", mis en ligne le 15 juin dernier. 3 nouvelles naissances au centre de réintroduction des léopards du Caucase (6 en moins de 3 semaines, 14 depuis 2013). WWF Russie, ce jour.

У кавказских леопардов снова пополнение в семействе

Repost 0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 15:33

L'espace européen possédera d'ici à 2018 son sanctuaire le plus important pour ses plus grands prédateurs terrestro - marins actuels (ours blancs, nombreux morses) et des communautés traditionnelles (Nenets). L'île Vaïgatch, entre la mer de Barents et la mer de Kara, abritera un parc national. WWF Russie, ce jour.

На острове Вайгач через 1,5 года может появиться нацпарк

Repost 0
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 14:51

Dans la réserve à tigres de Ranthambore (Rajasthan), des touristes ont filmé des interactions entre une jeune tigresse et un singe arboricole. Ils pensaient assister à un acte de prédation. Ils ont constaté qu'en fait, les deux animaux jouaient ensemble, avant de se séparer... The Times of India, ce jour. Wildlife at play.

http://timesofindia.indiatimes.com/home/environment/flora-fauna/Wildlife-at-play/articleshow/52966297.cms

Repost 0
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 06:59

L'état himalayen de l'Uttarakhand a plus de tigres que ceux comptabilisés jusqu'à présent. Cela influence la dynamique de l'ensemble himalayen dans sa totalité.Lors du recensement de l'an dernier, 340 tigres avaient été répertoriés dans cet état. Il s'avère que le recomptage va devoir être refait. En effet, seules, les zones protégées avaient été prospectées. Mais les trois zones de l'arc Teraï oriental, central et occidental n'avaient pas été recensées. Une partie de la première (district de Kumaon, bien connu des lecteurs de Jim Corbett...) vient de l'être, mettant en lumière la présence de 32 tigres non répertoriés jusqu'alors. Il est vraisemblable que des tigres en nombre indéterminé peuplent aussi les deux autres zones. Il est tout à fait possible qu'en réalité, cet état himalayen, frontalier du Népal à l'Est, et du Tibet chinois au Nord, abrite d'ores et déjà plus de tigres que le Karnataka (Etat du Sud - Ouest de l'Inde, dans les Ghats occidentaux, censé être l'Etat accueillant la présence tigréenne la plus massive de l'Inde, 406 animaux recensés l'an dernier). The Times of India, ce jour. Vineet Upadhyayl. "Forest officials spot 32 new big cats in Uttarakhand".

http://timesofindia.indiatimes.com/home/environment/flora-fauna/Forest-officials-spot-32-new-big-cats-in-Uttarakhand/articleshow/52965994.cms

Voir aussi : "Himalaya. Dynamique d'Expansion". Mis en ligne sur ce blog le 24 juin dernier.

Repost 0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens