Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2023 5 03 /11 /novembre /2023 08:22

TOUT EST SOUS CONTRÔLE : RAPPORT AU MONDE SAUVAGE, UNE FRILOSITE ORDINAIRE.

Des estimations prospectives effectuées à la fin de la décennie 2010 avaient évalué à 150 les hippopotames vivant librement en Colombie en 2030.

https://sostenibilidad.semana.com/medio-ambiente/articulo/en-10-anos-en-colombia-habra-150-hipopotamos/47839

Depuis lors, un recensement récent estime leur nombre à 166 aujourd'hui, d'ores et déjà.  Effrayés à l'idée que ces animaux puissent être "UN MILLIER en 2035" (estimation honnête ou destinée à justifier ce qui suit?), les autorités vont faire abattre un nombre non précisé à ce jour de ces animaux parmi ceux évoluant librement dans le Rio Magdalena, a déclaré hier la Ministre de l'Environnement et du Développement Durable Maria Susana Muhamad Gonzalez. Voir le détail dans l'article mis en ligne hier sur le site de Ultimahora.

https://www.ultimahora.com/colombia-matara-a-algunos-hipopotamos-de-pablo-escobar

Dans un premier temps (d'ici la fin de l'année), une vingtaine de mâles devraient être stérilisés. Puis on passerait à une phase d"euthanasie" pour d'autres individus (date de déclenchement non précisée). Enfin, d'autres encore seraient transférés à des pays ayant accepté de les héberger (dans quelles conditions? Captivité stricte? Semi_liberté? Liberté totale?) tels que le Mexique, l'Inde et les Philippines. Certains pêcheurs disent avoir été attaqués par certains de ces pachydermes aquatiques, et des individus auraient fait intrusion dans une cour d'école près de la ville de Doradal. Par ailleurs, la présence des hippopotames tend à déplacer les loutres, ainsi que les lamantins qui eux, sont en déclin dans la région.

Les hippopotames colombiens descendent d'une lignée d'individus captifs de la ménagerie qu'avait fait installer Pablo Escobar dans son Hacienda dans les années 1980. Ils se sont enfuis après la mort du propriétaire le 2 décembre 1993*. Voir le détail en français dans la dépêche d'AFP mise en ligne sur le site de France Info hier soir à 23h.

https://www.francetvinfo.fr/animaux/colombie-une-partie-des-hippopotames-de-pablo-escobar-vont-etre-euthanasies_6160125.html

* Certains individus "problématiques" furent abattus, comme leur propriétaire l'avait été...

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2023 2 31 /10 /octobre /2023 08:12

Les villages du district de Bijnor (Uttar Pradesh,  contreforts himalayens) sont de plus en plus confrontés à la présence de léopards, chassés de la réserve d'Amanghar par l'augmentation du nombre de tigres et la pression compétitive qu'ils imposent à ces félins tachetés . En 2013, la réserve abritait une dizaine de tigres, 21 adultes et 6 jeunes en 2021, 28 adultes et 4 jeunes aujourd'hui... Voir le détail dans l'article d'Harveer Dabas (TNN) mis en ligne hier sur le site du Times of India.

 

https://timesofindia.indiatimes.com/india/rising-tiger-number-pushing-amangarh-leopards-into-human-habitations/articleshow/104814540.cms

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2023 1 30 /10 /octobre /2023 06:59

"Le Monde après la pluie" est un roman post apocalyptique d'Yves Berger, paru aux Editions Grasset le 14 janvier 1998.

https://www.grasset.fr/livre/le-monde-apres-la-pluie-9782246510314/

La nuit prochaine (31 octobre à 1h05 du matin), sera diffusé sur ARTE un documentaire intitulé : "Moby-Dick, une allégorie de l'Amérique". Réalisation de Peta Jenkin et Hai-Hsin Lu, Allemagne, 2023.  Quelques heures auparavant (ce soir à 20h50), sera rediffusé le MOBY DICK de John Huston et Ray Bradbury (1956).

https://www.arte.tv/fr/videos/095813-000-A/moby-dick-une-allegorie-de-l-amerique/

https://programmetv.ouest-france.fr/documentaire/lettres/moby-dick-une-allegorie-de-l-amerique-c284260119/

Plus d’un siècle et demi après sa publication, comment le chef-d’oeuvre d’Herman Melville continue t-il de résonner aux Etats-Unis ? Voici une mise en perspective du roman à la lumière des aspirations exprimées par des américains de tout bord. La quête obsessionnelle du capitaine Achab pour le cachalot blanc a souvent été considérée comme une évocation de l’idéalisme et de ses contradictions, thématique au coeur de l’American DreamDans ce documentaire, des citoyens américains racontent leurs préoccupations, leurs combats, leur rapport à la Liberté. Leurs questionnements sont mis en perspective par Anne Nelson, auteure et enseignante à la Columbia School of International and Public Affairs, et Christopher Ohge, spécialiste de l’oeuvre de Melville, qui dévoilent des parallèles symptomatiques entre les horizons politiques du roman et ceux qui continuent d’animer les citoyens américains.

"Il survit et s'éloigne vers le soleil couchant"... Le cachalot blanc y est présenté comme la Nature elle-même, dans toute sa puissance, qui finit toujours par triompher, et qui laisse un survivant pour instruire sa communauté de la Réalité indestructible et des impasses tragiques de l'obsession confrontative...  Et j'ai échappé, moi seul, pour te l'annoncer (Job 1 : 16).

Dans son livre "Symmes Hole" (1986), l'écrivain néo-zélandais Ian Wedde évoquait MOCHA DICK, héros et protecteur des mers, continuant à nager "sous la surface de notre présent".

https://www.goodreads.com/book/show/4574541-symmes-hole

 

Et "ce qui n'accède pas à la Conscience revient sous forme de Destin". Karl Gustav Jung.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2023 4 26 /10 /octobre /2023 08:13

Dans le Nord-Est du Maharashtra (districts de Nagpur et Chandripur), un conflit entre communautés humaines et grands félins (tigres et léopards) se déroule depuis près d'une décennie à tout le moins, provoquant annuellement des dizaines de victimes dans chaque camp (nous évoquons régulièrement cette situation sur le présent blog). Dernière victime en date, un tigre de 4 ans électrocuté lundi soir dans le secteur forestier de Chatgaon (district de Nagpur) à l'aide d'un piège alimenté par la ligne électrique locale de 11kv. Son corps a été mutilé (tête et "mains des pattes" prélevées). Son meurtrier présumé est toujours en fuite environ 48 heures après son forfait. C'est le 41ème tigre victime de ce conflit depuis le début de cette année. Voir détail et photographie (précision: celle du corps mutilé a été apparemment retirée peu après la publication de ma présente page blog...) dans l'article de Vinjay Pinjarkar (TNN) mis en ligne ce jour sur le site du Times of India.

https://timesofindia.indiatimes.com/india/tiger-electrocuted-mutilated-in-maharashtra/articleshow/104708304.cms

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2023 6 21 /10 /octobre /2023 07:35

Sur la côte du Karnataka (Inde du Sud-Ouest, en façade de la mer d'Oman), des danses cérémonielles uniques, "le masque du tigre", qui sont des rites de passage de l'adolescence à l'âge adulte, sont réalisées en hommage à la déesse Durga.

https://mythologica.fr/hindou/durga.htm

Celles-ci s'expriment dans deux versions principales, l'une à Udupi, où les costumes sont blancs et orangés, et l'autre dans le district de Dakshina Kannada (Mangalore) où ils sont de couleurs variées. Voir le détail et les splendides photographies dans l'article de Madhu Daithota (TNN) mis en ligne ce jour sur le site du Times of India.

https://timesofindia.indiatimes.com/life-style/spotlight/energy-devotion-and-emotion-take-centrestage-with-pili-vesha-in-karnataka/articleshow/104580310.cms

 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2023 3 18 /10 /octobre /2023 08:17

La communauté des rorquals communs du Pacifique Nord-Est* n'a pas connu, lors de l'épisode baleinier de la première partie du XXème siècle, un déclin de 70% des effectifs de ses individus reproducteurs, mais de 99%, selon une nouvelle étude réalisée sous l'égide de l'Université de Californie. Cette communauté avait divergé de ces congénères il y a 16 000 ans (7 millénaires après le pic du dernier épisode glaciaire d'échelle planétaire), à partir de 114 individus reproducteurs, pour constituer progressivement une communauté qui resta stable démographiquement pendant des millénaires (24 000 individus), sédentaire (résidant tout au long de l'année) dans le golfe de Californie. Leur destruction massive  au siècle dernier ne laissa, après quelques décennies de massacre, que 305 individus vivants... CE QUI NE ME TUE PAS [complètement] me rend plus fort... Ces rorquals ont une diversité génétique remarquable, qu'ils sont parvenus à préserver en dépit du (en réaction au?) génocide qu'ils ont subis, et leur population se reconstruit lentement**. Voir le détail dans l'étude publiée le 12 septembre dernier dans la Revue "Nature Communication", et son résumé mis en ligne hier sur le site de Science Daily.

Sergio F. Nigenda-Morales, Meixi Lin, Paulina G. Nuñez-Valencia, Christopher C. Kyriazis, Annabel C. Beichman, Jacqueline A. Robinson, Aaron P. Ragsdale, Jorge Urbán R., Frederick I. Archer, Lorena Viloria-Gómora, María José Pérez-Álvarez, Elie Poulin, Kirk E. Lohmueller, Andrés Moreno-Estrada, Robert K. Wayne. The genomic footprint of whaling and isolation in fin whale populations. Nature Communications, 2023; 14 (1)

https://www.nature.com/articles/s41467-023-40052-z

https://www.sciencedaily.com/releases/2023/10/231017143623.htm

* Ces rorquals sont plus petits que leurs congénères de l'Hémisphère Sud. Ils atteignent la taille d'un grand cachalot mâle (les femelles rorquals étant un peu plus grandes que les mâles).

** Il y aurait environ 600 rorquals à résidence dans le Golfe de Californie (données de la fin de la décennie  2010).

https://today.oregonstate.edu/news/far-ranging-fin-whales-find-year-round-residence-gulf-california#:~:text=There%20may%20be%20as%20few,best%20guess%20at%20around%20600.

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2023 5 06 /10 /octobre /2023 08:34

L'Indonésie lance un plan robuste et diversifié pour sauver les requins baleines, présents en groupes plus ou moins consistants en plusieurs points de l'archipel. C'est particulièrement vrai en Nouvelle-Guinée occidentale (Irian Jaya indonésien), où le Parc National Marin de Cenderawasih abritait officiellement en août dernier 188 individus, avec, pour des raisons inconnues à ce jour, un sex ratio particulièrement aberrant et fort peu propice à la perpétuation du groupe (seules 6 femelles ont été répertoriées)...

Le Parc abrite 150 espèces de coraux, le récif dans son entièreté constituant le coeur du triangle de corail du Pacifique.

 Le plan vise à préserver le milieu dans son ensemble en y associant les populations riveraines qui vivent sur les nombreuses îles de la Baie. Outre le requin baleine, d'autres espèces marines (dauphins, dugongs, tortues,  l'huître Ostrea equestris, le bénitier commun) ainsi qu'un oiseau, le nicobar à camail (pigeon de Nicobar) font l'objet d'une attention particulière. Voir le détail dans l'article d'Andi Jauhari et Raka Adji mis en ligne hier sur le site d'Antara News.

 https://en.antaranews.com/news/295338/a-massive-undertaking-to-protect-whale-sharks-in-indonesia

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2023 4 05 /10 /octobre /2023 08:31

Selon une estimation officielle, moins d'une centaine de tigres malais* parcourent encore les espaces sauvages de la péninsule, alors qu'ils étaient au moins 3000 dans les années 50 du siècle dernier, et plus anciennement, étaient même présents en grand nombre sur l'île de Singapour dans les années 1830... Leur disparition dans la pompe aspirante du trafic des produits issus des corps des grands félins s'inscrit dans le même mouvement que celui qui a mené, lors de la décennie précédente, à leur extinction officielle au Laos, leur quasi-extinction au Cambodge et au Vietnam, leur réduction à quelques dizaines d'individus au Myanmar... Une grande exposition photographique leur est consacré ces jours-ci à Kuala Lumpur, jusqu'au début de la semaine prochaine. Quatre-vingts photographies réalisées par 30 photographes dont 2 malaisiens sont ainsi présentées au public... 

Voir le détail et la vidéo dans l'article circonstancié de Theevya Ragu mis en ligne ce jour sur le site de Malaysia Today.

https://www.freemalaysiatoday.com/category/leisure/2023/10/05/worlds-largest-tiger-photography-exhibition-roars-in-kl/

*Le tigre malais (Panthera tigris jacksoni/P.t.malayensis) est génétiquement distinct de ses congénères indochinois (Panthera tigris corbetti) dans le groupe taxonomique desquels il avait été placé jusqu'au début de ce siècle. Les malais l'appellent harimau parfois abrégé en rimau. Deux tigres malais se font face sur les armoiries de la Malaisie, et de l'Etat méridional de Johor. Singapour a choisi en 1959, après son accession à l'indépendance un an plus tôt, de conserver le lion du colonisateur britannique mais en lui adjoignant un tigre malais. Voir les 3 ci-dessous.

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2023 1 02 /10 /octobre /2023 06:54

CET OBSCUR DESIR DE SUICIDE COLLECTIF.

Ceci fait suite à "La Chaleur du Foyer" mis en ligne sur ce blog le 19 septembre dernier.

https://europe-tigre.over-blog.com/2023/09/la-chaleur-du-foyer.html

La perception d'un monde sauvage  hostile et menaçant est intimement corrélé aux périodes d'anomie   ("les loups sont entrés dans Paris"...). En Chine, cette perception est explicite : les relations avec les grands fauves se détériorent quand la gouvernance laisse (pour le moins) à désirer. Un manuel de bon gouvernement explique comment la mesure et la pondération chasse les tigres du territoire. Voir, à ce titre, l'ouvrage de Jean Lévy  : Les Fonctionnaires divins. Politiques, despotisme et mystique en Chine ancienne. 1989. Editions du Seuil. Collection "La Librairie du XXème siècle". 313 pages, ainsi qu'un travail plus récent (2022) sur le Tigre et l'Ordre Social (en Chinois) accessible ici :

https://m.thepaper.cn/newsDetail_forward_21597730

Dans le Sud-Est du pays, foyer du félin dont l'essaimage de certains groupes donnera naissance aux tigres de l'Amour, puis au tigre européen, les relations de l'animal avec les communautés humaines reposèrent sur un certain équilibre pendant des millénaires : une véritable culture du Tigre, fermement établie chez les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique, se maintient chez les agriculteurs au Néolithique. Les désordres sociopolitiques au cours de la Période Historique entraînent parfois de lourds conflits. C'est le cas au moins à 6 reprises  entre les Vème et XIVème siècles, selon les statistiques établies par l'Historien Song Zhenghai. Les périodes plus récentes sont mieux documentées, et les aléas sociaux combinés à une croissance démographique importante et des activités de plus en plus lourdement impactantes pour l'environnement poussent les fauves à réagir (contraints, ou au contraire par opportunité). Song Zhenghai évoque 514 attaques massives du XVème au XXème siècle (toujours en Chine du Sud-Est)*.   A certaines périodes, notamment aux XVIème et XVIIèmes siècles, plus de la moitié du Territoire de l'Empire est touché par ces conflits, qui ne sont que des surinfections secondaires ("maladies opportunistes") infligées à un corps très malade des distorsions sociopolitiques qu'il s'inflige : du fait des désordres sociaux et politiques engendrant de terribles famines, ainsi que des guerres internes à un pays morcelé où la majorité de la population des provinces concernées est intégrée aux armées, avec des centaines de milliers de morts à la clé, des 60 millions de Chinois recensés en 1393, il n'en reste que 10 millions 260 ans plus tard...

Quelques exemples. XIVème siècle : dans les années 1550, 31 attaques ayant provoqué plus de 100 morts sont répertoriées, dont 2 avec un bilan entre 500 et 600 victimes, et 4 avec plus de 1000 victimes. En 1573, les tigres entrent dans les villages pour tuer les gens "délaissant chiens et cochons" et s'installent durablement dans les agglomérations. XVIIème siècle (années 1650) : l'effondrement de la population humaine entraîne une explosion de celle des tigres, qui "sont partout, et se déplacent même en groupes, on peut en voir 7 ou 8 sur la même route... Ils frappent comme la foudre, de jour comme de nuit, pénétrant dans les maisons en véritables vagues d'assaut"... Hachoir à Viande. Lors de la décennie suivante, de véritables armées sont mises en place pour les combattre. On fait appel à des travailleurs migrants, dont la moitié meurt sous les crocs de l'ennemi. Rapport de Huang Mengbu, magistrat du comté de Nanchong : 506 hommes ont été recrutés, 228 ont été tués par des tigres, 55 sont morts de maladie et il en reste 223 en vie. 74 personnes supplémentaires ont été recrutées, 42 sont mortes dans le combat contre des tigres"...

MULTIPLES SPLENDEURS SEPTENTRIONALES.  Au nord du pays, dans le même temps, tout est différent. Les Qing mandchous qui viennent de s'emparer du pouvoir au détriment des Ming mettent en place une palissade de saules pour protéger la Mandchourie sauvage de sa mise en coupe réglée par les paysans Han méridionaux. Tout l'Espace situé au nord de Shenyang est interdit à ces derniers. Carte française de la palissade datant de 1737.

En agissant ainsi, les Qing permettent un enrichissement de l'écosystème mandchou et la prospérité des tigres de l'Amour, dont ils se réservent l'exclusivité de la chasse, qui impacte très marginalement les grands félins. Les paysans Han, sans le savoir, évitent la mort sous les crocs des géants des neiges, qu'ils n'auraient pas manqué de gravement perturber par leurs activités...

Avec l'affermissement du pouvoir de la dynastie Qing, une vigoureuse croissance démographique se réinstaure au XVIIIème siècle (couplé à une importante expansion territoriale, avec la capture d'une importante portion de l'Asie Centrale correspondant désormais à l'ouest de la Chine) : 160 millions d'habitants en 1742, 300 millions en 1790. Le pays retournera à l'anomie à partir de la décennie 1820...

REFERENCES (en Chinois) : 

1. « Troubles du tigre et catastrophes du tigre sous les dynasties Qin et Han » de Wang Zijin

2. « Une étude des catastrophes liées aux tigres sous les dynasties Ming et Qing dans le Fujian, le Guangdong et le Jiangxi » de Liu Zhenggang

3. « Troubles du Tigre et problèmes connexes dans la région du Sud-Est pendant les dynasties Ming et Qing » de Min Zongdian

Celles-ci ont été largement utilisées pour l'article publié en chinois le 24 février 2019, accessible ici :

https://wapbaike.baidu.com/tashuo/browse/content?id=eff6467714c8dbc7dea07b32

* Le dernier épisode de ce type s'est produit dans le Hunan, de la fin de la décennie 1940 à 1963, lors de l'épisode chaotique du "Grand Bond en Avant. Pour rappel : La destruction des sangliers et des taureaux sauvages de montagne dans le Hunan  au cours des années 1950 entraîne une véritable confrontation guerrière avec les tigres. Ces derniers subissent de plein fouet la destruction de leurs territoires et de leurs proies, en particulier les sangliers qui sont tués par dizaines de milliers, mais aussi les taureaux de montagne, les uns et les autres devenant, aux yeux des agriculteurs, des parasites de leurs terres en expansion... Dès la fin des années 1940, des équipes de chasse au tigre, considéré comme un « bandit à quatre pattes », avaient été constituées. Au cours des années 50 et 60, les exploits de certains de leurs membres seront glorifiés. En 1952, les tigres affamés tuent et dévorent 121 personnes, dont 32 en une seule journée. Ceci amène, en novembre de la même année, une conférence d'une ampleur sans précédent, à Fuyang, qui décide l'extermination systématique des tigres de la Province ... Le conflit perdure officiellement jusqu'en 1963, les déprédations des tigres étant particulièrement spectaculaires dans le village de Baihuwei en 1957. Les gens, horrifiés, constataient que les tigres étaient devenus complètement fous furieux et ivres de haine. Au total, ils auront semé la terreur dans une centaine de villages et une ville (Changcha). Le bilan officiel des morts victimes de ces onze ans de guerre est de 817 tigres, près de 2000 villageois, et des dizaines de milliers de chiens, cochons, vaches, chevaux. Mo (Yabai). 2008.法制周报 27 mars 2008. En chinois.

C'est dans cette même province du Hunan qu'avait vu le jour Mao Tsé-toung, le 26 décembre 1893, dans un village de la vallée de Shaoshan, où ses ancêtres vivaient depuis plus de 500 ans, un monde à l'antique beauté, contrée humide et tempérée, dont les collines brumeuses, ondulantes, étaient couvertes de forêts où poussaient près de 300 essences d'arbres -érables, camphriers, metaséquoias, gingkos- et offraient un refuge aux tigres, léopards et sangliers. En l'absence de route et de rivière navigable, ces collines coupaient le village du reste du monde. Yi-chang, le père de Mao, fut fiancé en 1880, alors qu'il avait 10 ans, à une fille de 13 ans originaire d'un village situé à une dizaine de kilomètres, au delà du Col du Tigre au Repos, nommé ainsi car les grands félins avaient coutume d'aller s'y chauffer au soleil...  Extrait de "Mao", Jung Chang & Jon Halliday, VF biographies Gallimard, 2006.

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2023 6 30 /09 /septembre /2023 08:17

Les orques salmonophages de la côte californienne ont pris l'habitude de jouer avec de jeunes marsouins d'au moins deux espèces marsouin commun et marsouin de Dall), qui ont à peu près la taille du saumon royal adulte, leur proie préférentielle (celui-ci peut mesurer 1,50m pour une masse de 60kgs). Si le marsouin meurt pendant ce jeu un peu trop rugueux, il n'est pas consommé. Entre 1962 et 2020, ce comportement mal compris a été observé 78 fois, aussi bien par les cétacés adultes que les jeunes, des deux sexes.  La mort du marsouin sollicité est intervenue à 28 reprises. On ne sait trop s'il s'agit de mimer une pratique de chasse, un jeu social où le marsouin serait sollicité pour sa participation et qui tourne au harcèlement, un comportement "maternel" anomalique, le marsouin étant perçu comme un être faible à protéger, fût-ce maladroitement, ou tout autre motif... Voir le détail dans l’étude sur le sujet publiée dans Marine Mammal Science avant-hier, et le résumé de Justin Cox mis en ligne le même jour sur le site de Université de Californie.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/mms.13073

https://www.ucdavis.edu/climate/news/why-are-killer-whales-harassing-and-killing-porpoises-without-eating-them

Ci-dessous, représentations respectives du saumon royal, proie préférentielle des orques piscivores californiennes et  du marsouin commun, impliqué dans 56 des interactions observées au cours des 60 dernières années, suivies des photographies d'un groupe d'orques piscivores californiennes, et de 2 scènes de "harcèlement".

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens