Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 07:35

Découpage d'un rorqual commun à la station baleinière de Hvalur.

En grande difficulté financière, l'industrie baleinière islandaise cesse toute activité, et ne prévoit pas de reprendre celle-ci dans un avenir prévisible.

Découpage d'un hybride de rorqual bleu et de rorqual commun.

Deux rorquals communs tirés sur la côte avant leur découpage.

Voir le détail dans "Mongabay", hier. Article de Elizabeth Claire Alberts.

https://news.mongabay.com/2020/04/iceland-wont-be-killing-any-whales-this-year/

Info annoncée le 24' avril, sur "Fréttastofa RUV" par Andri  Yrkill Valsonn. Engar hvalveiðar annað árið í röð

https://www.ruv.is/frett/2020/04/24/engar-hvalveidar-annad-arid-i-rod

Cette pratique, récente à l'échelle de l'Histoire, était de toute façon en rupture complète avec les représentations scandinaves anciennes qui, jusqu'aux premières décennies du siècle dernier, voyaient dans les rorquals des créatures bénéfiques qu'il convenait de respecter et de laisser en paix, voire d'aider dans certaines circonstances... (Voir par exemple, à ce sujet "Culture glaciaire", mis en ligne le 1er mai 2017) :

http://europe-tigre.over-blog.com/2017/05/culture-glaciaire.html

... Ceci peut être comparé aux ruptures culturelles successives intervenues lors de la modernisation du Japon : 

1. A partir des années 1860, l'introduction du ranching mena à l'extinction le petit "loup de Honshu" (également présent  dans les grandes îles de Shikoku et Kyushu) et  pourtant perçu de façon très appréciative par les communautés de l'archipel jusqu'alors...

Voir aussi, à ce sujet,  Les Enfants loups, Ame et Yuki (おおかみこどもの雨と雪, Ōkami kodomo no Ame to Yuki), film d'animation réalisé par Mamoru Hosoda  et produit par le Studio Chizu, sorti au Japon le 21 juillet 2012, et en France le 29 août de la même année.

2. La destruction industrielle du cachalot à partir de la deuxième moitié des années 1940, alors que cette espèce n'avait été que très marginalement chassée pendant les 4 siècles précédents, qui furent l'Âge d'Or de la culture de la baleine au Japon... De même, les symbioses entre rorquals et paysans-pêcheurs scandinaves (les premiers poussaient vers les fjords les harengs et capelans dont ils se nourrissaient, accompagnés des morues qui consommaient, elles aussi, ces petits poissons, et qui étaient alors capturées par les hommes, les oiseaux de toutes espèces participant aussi au banquet) ont vraisemblablement permis la survie tardive (peut-être jusqu'aux premières décennies du XXème siècle) de quelques couples et de familles de grands pingouins européens dans ces milieux particuliers et très isolés, officiellement éteints sur l'ensemble de leur aire de distribution de l'Atlantique Nord depuis 1844...

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2020 7 26 /04 /avril /2020 07:03

MAMMOUTHS ET RHINOCEROS LAINEUX DE L'ALTAI RUSSO-MONGOL.

Des pétroglyphes réalisés dans des sites distants de 20km (d'une part sur le site de Kalgutinsky Rudnik - plateau Ukok de la république russe de l'Altai-, et d'autre part sur les sites de Baga-Oygur et Tsagaan-Salaa, dans le Nord Ouest de la Mongolie) il y a 15 000 ans, sont de style homologue, et sont peut-être l'oeuvre des mêmes artistes.

  Le site mongol de Baga-Oygur présente des figures de mammouths laineux, d'un mammoutheau, et d'un rhinoceros à fourrure.

Voir le détail dans "The Siberian Times", avant-hier.

https://siberiantimes.com/science/casestudy/features/alfresco-art-gallery-shows-woolly-mammoths-and-rhinos-depicted-by-our-ancestors-15000-years-ago/

Partager cet article
Repost0
22 avril 2020 3 22 /04 /avril /2020 06:46

Les compléments alimentaires (foin, maïs, déchets de soja, citrouille, pomme de terre) distribués méthodiquement aux ongulés sauvages depuis des années dans le Primorjé après la fin de la période de chasse ont permis une augmentation de nombre de sangliers, cerfs rouges et chevreuils, proies préférentielles du tigre.

Le printemps est le moment le plus difficile pour ces animaux , malgré la présence de l'herbe verte ce qui, comme il semble à première vue, résout tous les problèmes. En fait, ces herbivores/omnivores ont besoin de temps pour passer du spectre des aliments d'hiver, principalement représenté par les  branches d'arbres, à un régime d'été, composé principalement d'une végétation verte luxuriante. Une telle restructuration du corps nécessite des minéraux, c'est pourquoi au printemps, les ongulés visitent si activement les "marais salants", lieux de concentration importante de sels minéraux. Si le corps de l'animal est fortement affaibli, la consommation exclusive d'herbe verte peut lui être fatale...  Voir le détail dans "Amur Tiger Centre" de ce jour.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1431/

ПОДКОРМКА КОПЫТНЫХ — В ИНТЕРЕСАХ ОХОТНИКОВ И ТИГРА

Partager cet article
Repost0
20 avril 2020 1 20 /04 /avril /2020 10:06

Les inspecteurs des groupes de contrôle de la chasse du territoire de Primorsky poursuivent leur lutte contre le braconnage et les violations des règles de chasse dans la partie principale de l'aire de répartition du tigre de l'Amour. Le régime d'auto-isolement introduit dans la région en raison de la situation épidémiologique difficile n'a pas affecté l'exécution par le Service de ses tâches importantes ( la protection de la faune et la répression de la chasse illégale) . Pour le premier trimestre 2020, les équipes opérationnelles du Service ont effectué 655 raids environnementaux, au cours desquels 341 protocoles sur les violations des règles de chasse ont été élaborés. Au cours des raids, 38 armes de chasse ont été saisies, dont 14 à canon rayé, ainsi que 23 carcasses d'animaux obtenus illégalement: 5 sangliers, 12 chevreuils, 4 cerfs rouges (sous-espèces de cerfs rouges) et 2 cerfs sika.  De nombreuses personnes se sont confinées et ont refusé de chasser cette année. La fermeture précoce de la chasse printanière à la sauvagine a également eu une incidence. Selon les inspecteurs, cette année, le nombre de chasseurs a été sensiblement inférieur aux années précédentes. La diminution du nombre d'infractions enregistrées est également due au fait qu'au cours des années précédentes, les inspecteurs ont mené un travail préventif actif avec les chasseurs, leur ont expliqué en détail les règles et les paramètres de la chasse. Aujourd'hui, le comportement des chasseurs s'est globalement amélioré, de plus en plus parmi eux ont commencé à observer les règles de chasse les plus élémentaires, qui étaient auparavant négligées et considérées sans importance.  Voir le détail dans "Amur Tiger Centre", ce jour. 

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1430/

СЛУЖБА ОХОТНАДЗОРА НЕ ПРЕКРАЩАЕТ РАБОТУ

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 08:19

Alors que les coréens d'aujourd'hui ignorent à peu près tout de ce que furent les espaces sauvages de leur pays dans la première moitié du siècle dernier, Endo Kimio ( 遠藤公男), Directeur de l'Association pour l'étude des oiseaux sauvages au Japon (野鳥會) , a effectué des recherches pendant vingt ans sur le rôle de ses compatriotes dans la déstabilisation de la faune sauvage en Corée et la destruction des grands félins de la péninsule (tigres et léopards) avant d'écrire un livre sur le sujet, publié en 1986, puis traduit en anglais en 2009 par Adam Books sous le titre :    "Why Korean Tigers Disappeared?"  

Dans sa préface, il explique qu'il veut avant toute chose s'excuser, au nom de la nation japonaise, auprès du peuple coréen, pour la destruction des tigres sauvages de la péninsule. Au cours des années 1910 et 1920, des centaines de milliers d'animaux sauvages furent abattus CHAQUE ANNEE par les japonais, officiellement pour protéger les coréens contre leurs déprédations supposées.  Quelques bilans chiffrés par an : 24 tigres, 24 léopards, 236 ours et 228 loups (année non précisée). 1915 : 11 tigres, 41 léopards, 261 ours et 122 loups. 1916 : 13 tigres, 95 léopards, 168 ours et 106 loups. Alors que le dernier tigre a été officiellement abattu dans le sud de la péninsule en 1921, au moins six autres le sont dans la province de Jeolla Sud en 1924... D'autres prises sont effectuées plus au Nord en 1933 et 1942. 

L'île de Jindo (où ce tigre a été capturé) dépend de la province de Jeolla  :

 

  Ces deux tigres ont été abattus en 1917... :

... Et celui-ci en 1921 :

La Victoire de la Civilisation... :

Voir le détail dans "The Seoul Times" de ce jour. 

https://theseoultimes.com/ST/?url=/ST/db/read.php%3Fidx=13497

Partager cet article
Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 08:20

Deux chasseurs ayant tué, hors saison de chasse et en pleine nuit, deux sangliers, dont un juvénile de un an,  ont été pris en flagrant délit de braconnage par une équipe d'inspecteurs de la nature du Primorjé, dans la nuit du 10 au 11 avril. D'autres chasseurs impliqués avaient fui avant l'arrivée de l'équipe d'inspection. Selon les premiers éléments de l'enquête, il ne s'agit pas d'un braconnage de survie : les chasseurs étaient équipés d'armes modernes et performantes en tir nocturne, et comptaient vendre la viande de leurs victimes. L'enquête devrait permettre l'interpellation ultérieure des autres personnes impliquées.

Le sanglier est une des proies préférentielles du tigre dans la région. Voir le détail et la vidéo dans "Amur Tiger Centre", hier.

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1426/

 ГРУППУ БРАКОНЬЕРОВ ПОЙМАЛИ С ПОЛИЧНЫМ В ПРИМОРЬЕ 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 07:21

Dans l'Etat du Maharashtra (Inde centrale), le village d'Ajantâ (district d'Aurangabad) est célèbre pour son groupe de 29 grottes artificielles bouddhistes, creusées dans du basalte dur (dont trois inachevées) et décorées de peintures et de sculptures remarquables.

Le site a été classé en 1983 au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO. Ces grottes, situées dans  un ravin boisé, au centre des monts Indhyagiri à 5kms du village, furent découvertes en 1819 par des soldats britanniques lors d'une partie de chasse. Au fond du ravin, court la rivière Vaghorâ (Waghur) : la Rivière du Tigre. C'est un torrent de montagne qui forme une série de chutes d'eau.

 C'est au village de Mukpat, à 2 kms des grottes, que "le dernier tigre d'Ajantâ" fut abattu en 1964. Pour les habitants, le tigre était puissamment lié à l'oppression que leur avait fait subir le colonisateur britannique. Puis il fut comparé aux Razakars, les miliciens armés du Nizam en lutte contre l'intégration d'Hyderabad à l'Inde. Tuer le tigre pour les habitants était équivalent à l'éxêcution d'un chef Razakar par l'armée indienne. Les anciens considèrent que la seule différence entre les deux consistait dans le fait que l'arrivée des razakars faisait fuir les habitants dans les collines, alors que celles du tigre les faisait se terrer dans leurs habitations.  

Un jeune tigre de trois ans fut observé pendant huit jours aux environs immédiats du village en décembre 2019, alors que les seuls grands félins dont la présence avait été dûment constatée après 1964 étaient des léopards... Voir le détail dans Mongabay India du 10 avril (il y a 3 jours). Article de Kulbhushansingh Suryawanshi.

https://india.mongabay.com/2020/04/commentary-the-last-tiger-of-ajanta/     

Partager cet article
Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 07:31

LES OMBRES DES ANCÊTRES DISPARUS.

Un squelette quasiment complet d'une espèce fossile de baleine à bec (vieille d'environ 13 millions d'années), a été découvert dans le lit de la rivière Uranogawa, à Ueda (préfecture de Nagano, Japon central). Les restes appartiennent à un mâle de 8m de long. C'est la première fois qu'un squelette complet fossilisé de cette espèce est découvert dans l'Hémisphère Nord (dans l'Hémisphère Sud, on connaît un cas au Pérou). Les fossiles préservés de cétacés sont rares au Japon. En 1986, les restes fossilisés d'un cachalot avaient été découverts à Matsumoto (situé aussi dans la préfecture de Nagano). Ceux-ci avaient alors été désignés "Trésor Naturel" par les autorités.* Voir le détail dans "The Asahi Shimbun" de ce jour. Article de Hiromu Tsuchiya : "Full fossil of Beaked Whale unearthed from Nagano riverbed."

http://www.asahi.com/ajw/articles/13246254  

* L'animal mesurait 5,5m de long. Il appartenait au groupe des cachalots "macroraptors" du Miocène, qui chassaient en meute comme des orques épaulards. Contrairement à leurs congénères actuels, leurs deux mâchoires étaient dentées.

https://en.wikipedia.org/wiki/Macroraptorial_sperm_whale

https://visitmatsumoto.com/en/spot/shiga-fossil-museum/

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 07:23

En anticipation au retour prévisible des incendies printaniers, qui peuvent causer des dommages considérables aux milieux de vie du tigre, les groupes d'intervention reçoivent les équipements indispensables pour faire face à la menace dans le sud-est de l'extrême-orient russe. Voir le détail sur "Amur Tiger Centre", hier et aujourd'hui :

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1422/

НОВАЯ ТЕХНИКА ДЛЯ СОХРАНЕНИЯ ТИГРА ПЕРЕДАНА СИХОТЭ-АЛИНСКОМУ ЗАПОВЕДНИКУ

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1424/

СОХРАНИТЬ ЛЕС ДЛЯ ТИГРА И ЛЮДЕЙ

ACTUALISATION AU 10 AVRIL. L'équipement a également été distribué dans la réserve de Bastak, au Birobidjan. Voir le détail dans "Amur Tiger Centre". 

http://amur-tiger.ru/ru/press_center/news/1425/

ЗАПОВЕДНЫЙ ДОМ ЗОЛУШКИ ЗАЩИТЯТ ОТ ПОЖАРОВ

Partager cet article
Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 08:17

Dans le zoo du Bronx (New-York), les tigresses malaises Nadia et Azul, ainsi que leurs voisins immédiats, deux tigres de l'Amour et trois lions africains, ont récemment contracté une toux sèche et perdu l'appétit. Nadia a été testée positive au Covid19. Ces dernières heures, l'état général des félins s'améliore. Ceux-ci n'étant pas naturellement des véhicules du virus, ils ont probablement été infectés par un être humain, leur gardien et nourrisseur. Voir "The Jakarta Post", ce jour, qui relaie les dépêches de News Desk et de l'Agence France Presse.

https://www.thejakartapost.com/news/2020/04/06/bronx-zoo-tiger-tests-positive-for-coronavirus.html

Les Etats-Unis se préparent au pire, comparant la semaine qui débute au 11 septembre et à Pearl Harbor.

ACTUALISATION AU 7 AVRIL. Aux Etats-Unis, les tigres captifs répertoriés sont environ 350. Ceux présents chez des particuliers, non répertoriés et non suivis, sont au moins 10 000, et même probablement 25 000. 

Tigres captifs en Californie méridionale.

 

Voir l'article publié dans "The Conservation" sur ce sujet  (Stephen Kan) :

https://theconversation.com/tiger-king-and-americas-captive-tiger-problem-135279

Cet article est relayé dans le Jakarta Post de ce jour, 7 avril 2020, par Allison Skidmore (Santa Cruz, Californie).

https://www.thejakartapost.com/life/2020/04/07/tiger-king-and-americas-captive-tiger-problem.html

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • : Les tigres et autres grands félins sauvages ont vécu en Europe pendant la période historique.Leur retour prochain est une nécessité politique et civilisationnelle.
  • Contact

Recherche

Liens